En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Ligue des champions – Barrages aller

Schalke 04 en danger, Bâle rassuré

La contre-performance de Schalke 04 à domicile contre le PAOK Salonique, la qualification déjà quasi assurée par Bâle en Bulgarie face à Ludogorets, le Steaua Bucarest neutralisé par le Legia Varsovie en Roumanie et l’Austria Vienne qui surprend le Dinamo Zagreb en Croatie : c’est le résumé de la soirée européenne.

Modififié
Dinamo Zagreb/Austria Vienne (0-2)

Le Dinamo Zagreb commençait à prendre l’habitude de se qualifier pour les phases de groupes de la Ligue des champions ces derniers temps (pour finir par y prendre des avoinées). Cette fois-ci, c’est bien mal embarqué, avec un déficit de deux buts concédés à domicile par l’Austria Vienne. Deux très beaux buts d’ailleurs, inscrits en seconde période, d’abord par l’intermédiaire de Leovac à la conclusion d’une merveille d’action collective, puis par Stanković suite à un excellent travail de Koch, qui parvenait à enchaîner grand pont et passe en retrait bien assurée. Entre les deux, l’attaquant croate Duje Cop s’est fait expulser pour un pied levé bien trop haut lors d’un duel avec un adversaire. Et dire que le Dinamo de la nouvelle recrue algérienne Soudani était invaincu à domicile toutes compétitions confondues depuis octobre 2012… Ce n’est donc pas un mince exploit qu’ont réalisé les Autrichiens et qu’il faudra confirmer à la maison dans moins d’une semaine.

Ludogorets/Bâle (2-4)

Le match le plus prolifique de la soirée s’est déroulé à Sofia, le stade de Razgrad où évolue habituellement Ludogorets n’étant pas homologué. Les champions bulgares se tirent de ce match aller avec une défaite plutôt lourde et déjà quasi rédhibitoire pour la qualification. Ils ont pourtant mené au score en début de seconde période, grâce à un deuxième but inscrit par Stoyanov, qui profitait d’une défense de Bâle trop passive (elle a perdu son meilleur élément de la saison dernière, Dragović, à l’intersaison). À la pause, le score était de 1-1, avec l’ouverture du score de l’excellent jeune Égyptien Mohamed Salah et l’égalisation marquée par l’un des Brésiliens de Ludogorets, Marcelinho. À 2-1 pour les locaux, les Suisses ne se sont pas affolés et ont repris le score à leur avantage, à l’expérience et grâce à leurs individualités : Salah d’abord, qui s’est offert un doublé, puis l’ancien Sochalien Giovanni Sio, qui vient tout juste d’arriver, et enfin par Schär sur péno, suite à une faute dans la surface sur l’insaisissable Salah, qui a valu à Junior Caiçara, l’autre Brésilien de Ludogorets, un retour prématuré aux vestiaires. Bâle peut déjà envisager la qualification pour la phase de poules, ce qui commence à devenir une bonne habitude.

Steaua Bucarest/Legia Varsovie (1-1)

Très vite dominateur en première période contre des Polonais très – trop – timorés, le Steaua a fini par ouvrir la marque à la 34e minute de jeu, par l’intermédiaire de sa recrue italienne Federico Piovaccari (prêté par la Sampdoria et qui remplace en attaque Raul Rusescu, transféré à Séville à l’intersaison). Tout semblait rouler pour les Roumains, pas inquiétés et en confiance. Trop peut-être, puisqu’ils se sont fait surprendre et rejoindre au score seulement quelques minutes après le retour des vestiaires. Une action d’école pour le Legia, avec une jolie remontée de balle dans le camp adverse et le néo-international Jakub Kosecki à la finition. Dans la foulée, ce même Kosecki a d’ailleurs inscrit un second but, mais il fut logiquement annulé pour hors-jeu. Reste que c’est une bonne performance pour le représentant polonais, qui peut enfin rêver d’un retour à la lumière sur la scène continentale.


Schalke 04/PAOK Salonique (1-1)

À la vue de ses débuts en Bundesliga, on se doutait que ça n’allait pas fort en ce moment du côté de Gelsenkirchen : 3-3 contre Hambourg et 0-4 à Wolfsburg samedi dernier. La crainte s’est confirmée ce soir contre un adversaire qui n’aurait pas dû disputer ce tour de qualification. Battus par le Metalist Kharkov au tour précédent, les Grecs et leurs supporters chaud-patates s’en tirent grâce à la disqualification des Ukrainiens. Une aubaine pour eux qui s’en sortent par un excellent résultat nul 1-1, le très bon Miroslav Stoch répondant en seconde période à l’ouverture du score de Schalke 04 signée Jefferson Farfan en première. Privés de Huntelaar, blessé, les Allemands ont poussé en fin de match, en vain, ce qui a valu quelques mouvements d’humeur en tribune. Le match retour à Thessalonique promet d’être encore plus bouillant.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:35 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
il y a 5 heures Les maillots du PSG floqués en mandarin 13 il y a 10 heures La panenka ratée de Diego Castro en Australie 14 Hier à 23:25 Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement Hier à 23:23 Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 21:45 Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6