1. //
  2. // 1/2 finale aller
  3. // Juventus/Real
  4. // Notes

Scarface est de retour

Balafré, moche, petit, trapu, Carlos Tévez emmerde la mode, mais regarde la Ligue des champions dans les yeux après cette première demi-finale durant laquelle il aura marché sur le Real Madrid. Un Real perdu, à l'image de Sergio Ramos qui n'a jamais réussi à faire du sous-Modrić dans l'entrejeu. Chez la Vieille Dame, Buffon, Chiellini et Morata avaient la flèche rouge. Et ça se voyait.

Modififié
3k 89

Juventus Turin


Buffon (7) : Du haut de son immense classe, Buffon regarde Neuer, Courtois ou Ter Stegen se la raconter « nouvelle génération » . Gigi, c'est un mec des années 70. Un mélange de classe et de sex appeal dont les parents portaient des gabardines. Et puis il sait aller chercher les ballons chauds quand le dance floor devient glissant en fin de soirée. Sur le but de CR7, Jean-Louis est abandonné par ses danseurs.

Lichtsteiner (5) : Le Suisse oublie CR7 sur l'égalisation, et ses jambes arquées - on dirait qu'il a séché sur un tonneau - n'ont jamais réussi à défriser Marcelo. Le repli défensif est en option.

Bonucci (6) : Un jaune dès la 5e pour se mettre un peu en danger. En retard sur le but où il lâche CR7 pour ne pas être parfait. Au final, Leonardo a délivré un match comme il les aime. Où il fallait défendre son bout de viande comme un acharné.

Chiellini (7) : Une glissade en huitième, une autre en quart, on attendait la troisième. Elle n'est jamais venue. Et pour cause, George de la jungle a tout contrôlé. Il termine le match avec une arcade en moins, des bouts de maillot de Bale sous les ongles et le sentiment du devoir accompli. Au fond, c'est un footballeur des années 80. Le genre de mec qui vit entre sueur et sang. Quand les minutes deviennent précieuses, Chiellini devient bon. Très bon. Extrêmement bon.

Évra (6) : Au supplice en première période, il a profité du trou noir dans lequel Carvajal s'est jeté à la pause pour se montrer au niveau de sa sixième demi-finale de Ligue des champions de sa carrière. Taulier. Et moustachu. Comme les McLeod et les Reebok Pump, Pat' est immortel.

Pirlo (6) : Protégé par Sturaro, tous les regards étaient sur lui, car la Juve dépend tellement de son swag. Il a joué 20 minutes avant de sombrer jusqu'à la pause. Sa patte droite a de nouveau fait le boulot en seconde période. Même quand il transpire, Andrea est élégant.

Marchisio (6) : La passe « Ligue des champions » qu'Antonetti voyait chez M'Vila, elle était dans les godasses de Claude sur le premier but. Beau, élégant et efficace sur un terrain. Détail intéressant pour votre compagne, Marchisio est fournisseur officiel de cyprine.

Sturaro (5,5) : La surprise du chef. Le jeune milieu de terrain a dû se demander ce qu'il avait mérité pour être lancé dans la fosse aux lions comme ça, en demi-finale de C1. Le mec était là pour donner son corps afin de laisser Pirlo en vie. Et il s'en est plutôt bien tiré. Comme Tom Hanks dans Soldat Ryan. Remplacé par Barzagli, la touche FILF du match.

Vidal (5) : Le Chilien aurait pu ouvrir le bal dès la première minute, mais il a préféré chercher le penalty. Avant de ralentir le jeu de son équipe, le tatoué s'est fait remarquer par ce saut dans le vide sur le but de CR7. Note artistique : 5,4. Note technique : 5,3. Des coups, de la nonchalance et des tatouages. Avec un bandana et des chaussettes remontées jusqu'aux genoux, on dirait un membre des Maras.

Tévez (8) : Dans le coup sur l'ouverture du score puisqu'il oblige Casillas à renvoyer la balle dans les pieds de Morata, l'Argentin aura été un danger permanent jusqu'à sa sortie. Ses conservations de balle sont à montrer dans toutes les écoles. Sopalin en main. Il ouvre le Real en deux comme Moïse sur l'action du penalty qu'il va chercher tout seul. À la course. Il se fait justice dans la foulée. Bison futé. Le numéro 10 peut aller dormir tranquille, son Ipod crache déjà le meilleur son de la nuit. Remplacé par Pereyra, qui aurait bien aimé, mais ne pouvait point.

Morata (7) : Qu'il semble loin l'homme fragile qui vomissait sa collation sur le banc de Louis-II après son remplacement. Très en forme face à son club formateur, l'Espagnol a commencé sa soirée par une tentative de lob sur Casillas (7e), avant de maltraiter Varane sur chaque prise de balle. Sur l'ouverture du score, en bon renard, il n'en rajoute pas. Un match de bonhomme où il aura pesé sur l'arrière-garde madrilène comme un grand. Examen réussi. Remplacé par Llorente. Ibère nature qui manque le troisième but dans les dix dernières minutes. Et deux fois.

Real Madrid


Casillas (4) : D'entrée, on le sentait déjà très fébrile. À la fin, quand même Llorente est allé plus vite que lui, on a compris l'inéluctable : oui, les saints peuvent tomber.

Carvajal (3,5) : On ne sait par miracle il a échappé au carton malgré son tacle en position de dernier défenseur annihilant une action de but manifeste. Au pire, sa carrière dans la chanson lui permettra d'envisager sereinement l'après-Danilo.

Pepe (4) : Pepe était venu pour faire mal à la Vieille Dame. Il a parfois réussi, même si sa hanche ne lui permet pas de se déplacer comme avant.

Varane (4) : Oui, il est beau, et relance pas trop mal. Mais, en revanche, se faire bouger sur les duels, rater des interventions et laisser plein d'espaces, il sait aussi faire. Un défenseur complet.

Marcelo (6,5) : Probablement le Madrilène à avoir le plus touché le ballon dans ce match. Ce qui n'est pas vraiment bon signe quand on parle d'un latéral gauche, tout Brésilien soit-il. Si seulement sa frappe n'avait pas trouvé la tête de Pepe sur son chemin...

Ramos (27) : À peu près comme le nombre de fois où il a trouvé directement la touche. La finale de la Champions Cup, c'était samedi monsieur Serge.

Kroos (5) : La présence de Ramos à ses côtés devait lui permettre de se projeter vers l'avant, de casser les lignes par la passe laser ou la Bundesfrappe. Toni a préféré donner une leçon de transversales à Ramos, et rester très loin du but adverse.

Isco (6) : Si c'était pour gâcher un talent sur le côté, le board aurait pu garder Mesut Özil. Lui au moins est champion du monde. Remplacé par Chicharito, sans ouvre-boîte.

James Rodríguez (6,5) : James est trop beau pour ce Real d'ailiers physiques et rapides. Sa passe décisive pour CR7 est un modèle du genre. Dommage pour lui, ses coéquipiers avaient décidé de ne jamais jouer à droite.

Gareth Bale (3) : À un moment donné, ça va se voir que le mec n'est qu'un latéral gauche de Premier League un peu rapide. Remplacé par Jesé, mais j'm'en fous.

Cristiano Ronaldo (5,5) : Certes, il marque le but qui permet au Real de ne pas être si mal pour le retour. Après, on parle d'une tête à bout portant dans le but vide, et à côté de ça, d'un ralentissement à chaque touche de balle digne de Pôle Emploi.

À lire : le compte-rendu du match

⇒ Résultats et classement de la Ligue des champions

Par Charles Alf Lafon et Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Ian Curtis
Pepe 4, Varane 4
Vous êtes des barges, les gars!
Marcelo 6????????? Je comprends pas, le mec gagne pas un duel défensif!!
5,5 pour Ronaldo? Non merci
Ian Curtis
Mathieu Faure, il note sur le nombre de pages retrouvées sur les recherche google.
Niveau beauferie, Frenchies c'est Roger Moore à coté!
georgesleserpent Niveau : Loisir
Mouahaha ces notes

6 pour Pirlo et Marchisio, déjà, c'est peu. Très peu. Mais soit.

5 pour Licht, ouais, non non, vraiment pas.

Mais putin 5 pour Vidal ??? C'est une blague ?? Le type a été monstrueux, et 5 ? N'importe quoi. C'est drôle, à chaque article de notes de la Juve, c'est du n'importe quoi. Mais là, on dépasse les limites. Vous êtes dingues.

Puis y a encore des gens qui sont étonnés de voir Ronaldo transparent hormis sont but ? Le type ne sert juste à rien dans les phases d'attaques placées, il est juste un buteur. Rien d'autre. Il me fait de plus en plus penser à Inzaghi. Ouais Inzaghi, le type ultra décrié parce qu'il servait juste à pousser la balle dans le but. Qu'est ce que je me suis marré au moment où il (CR) s'amuse à faire ses grigris à la con devant Marchisio, qui fout juste le pied et le contre tranquillement...
Vous ne comrenez pas les gars c'est comme pour le onze du w-e ,ils essaient d'être décalé à sofoot...
C'est Canutti sous pseudo qui a pondu les notes ?
La fin du commentaire sur Marchisio c'est non. Quel manque de classe.
5 pour Vidal.

C'est de la bonne à la rédac' les gars
Lamine Turgut Niveau : CFA
Note : 1
Heuuu... Excusez-moi les gars mais est-ce que quelqu'un peut informer le chauffeur du bus du Réal que le monsieur qui essaie de monter y a bien sa place ?

(oui, G.Bales était bien présent ce soir à Turin ... non mais !)
Dark Ravioli Niveau : District
Faudrait envisager de se relire avant de publier: "il oblige Casillas a renvoyé", et surtout la grandiose " Ses conservations de balle sont à montrées dans toutes les écoles". Je sais que vous avez un public de footeux mais y'a des limites.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Putain quand même, la Juve qui bat le Real, j'ai l'impression de revenir 10 ans en arrière... Il ne manque plus qu'il n'y ait plus internet sur mon téléphone pour un retour complet dans le passé.
Lichtsteiner : 5...putain mais vous êtes vraiment 2 pour écrire ces merdes?
VIDAL 5 ? LA DROGUE !!!!!
Le Grand Milan Niveau : District
J'ai beaucoup aimé "Chiellini est un footballeur des années 80". Une sorte de Paolo Montero des années 2000. Meme si j'eqtime que l'urugayen était meilleur; Chiellini c'est un coup de pompe dans la troche puis un sourire . Un défenseur à l'ancienne . Sympa.

Mais en terme de méchanceté on est loin du must, à savoir Pasquale Bruno, le défenseur du grand Toro du début des 90's. L'assassin aux crampons vissés, une catin comme on n'en fait plus. Nostalgie.

On vient, on joue, on gagne; La Juventus est définitivement de retour, c'est effrayant!

Isco a eu une meilleur note que Vidal ????
Pfff ce délit de sale gueule, il va payer encore longtemps pour cette coupe dégeulassse ?
FourThreeThree Niveau : CFA
Message posté par georgesleserpent
Mouahaha ces notes

6 pour Pirlo et Marchisio, déjà, c'est peu. Très peu. Mais soit.

5 pour Licht, ouais, non non, vraiment pas.

Mais putin 5 pour Vidal ??? C'est une blague ?? Le type a été monstrueux, et 5 ? N'importe quoi. C'est drôle, à chaque article de notes de la Juve, c'est du n'importe quoi. Mais là, on dépasse les limites. Vous êtes dingues.

Puis y a encore des gens qui sont étonnés de voir Ronaldo transparent hormis sont but ? Le type ne sert juste à rien dans les phases d'attaques placées, il est juste un buteur. Rien d'autre. Il me fait de plus en plus penser à Inzaghi. Ouais Inzaghi, le type ultra décrié parce qu'il servait juste à pousser la balle dans le but. Qu'est ce que je me suis marré au moment où il (CR) s'amuse à faire ses grigris à la con devant Marchisio, qui fout juste le pied et le contre tranquillement...


Ronaldo a perdu son sens de la percussion, c'est attristant mais il reste toujours meilleur qu'un Inzaghi au top de sa forme hein faut pas abuser
Tu parles de l'action où le corps de marchisio est pris à contre pied sur le dribble et qu'il contre la balle en galérant du pied droit en déséquilibre plutôt non ?

Super Juve ce soir j'espère qu'ils se qualifieront au retour on verra ce que ça donne, j'ai quand même peur pour eux
georgesleserpent Niveau : Loisir
Et Bale on en parle ? Finalement, ce type serait pas un tout droit ?
Ce qui me fait marrer, c'est qu'il est le 3ème joueur le plus cher de tous les temps, mais c'est un joueur de contre ! Au même titre que Ronaldo, il ne sait juste pas jouer en attaque placée. Sa conduite de balle est ni précise, ni maîtrisée, il a beaucoup de mal à assurer ses passes, est invisible... Quand il s'agit de pousser la balle 40 mètres plus loin pour la récupérer ensuite ou pour foutre des minasses de 30 mètres plongeantes sans élan, y a du monde, mais niveau création que c'est faible...
FourThreeThree Niveau : CFA
Note : 11
Message posté par georgesleserpent
Et Bale on en parle ? Finalement, ce type serait pas un tout droit ?
Ce qui me fait marrer, c'est qu'il est le 3ème joueur le plus cher de tous les temps, mais c'est un joueur de contre ! Au même titre que Ronaldo, il ne sait juste pas jouer en attaque placée. Sa conduite de balle est ni précise, ni maîtrisée, il a beaucoup de mal à assurer ses passes, est invisible... Quand il s'agit de pousser la balle 40 mètres plus loin pour la récupérer ensuite ou pour foutre des minasses de 30 mètres plongeantes sans élan, y a du monde, mais niveau création que c'est faible...



Place pas Bale, création et conduite de balle dans la même phrase, tu fais mal au football ! Il est Nuuuuuuuul, j'ai jamais vu un mec aussi transparent ..
georgesleserpent Niveau : Loisir
Message posté par FourThreeThree


Ronaldo a perdu son sens de la percussion, c'est attristant mais il reste toujours meilleur qu'un Inzaghi au top de sa forme hein faut pas abuser
Tu parles de l'action où le corps de marchisio est pris à contre pied sur le dribble et qu'il contre la balle en galérant du pied droit en déséquilibre plutôt non ?

Super Juve ce soir j'espère qu'ils se qualifieront au retour on verra ce que ça donne, j'ai quand même peur pour eux


Non je parlais plutôt du moment où il attend sagement que l'autre ait fait l'otarie puis met tranquillement le pied. J'ai peut être mal vu sur mon stream mais c'est ce qui me semblait.
PirloVerratti Niveau : DHR
Pirlo a pour moi été le milieu de la Juve le moins en vue ce soir. Des pertes de balles (ce qui est de plus en plus régulier) pour trop peu de caviars (ce qui compensaient ses pertes de balles dangereuses). Par contre il s'est bougé défensivement, et a même lâché un gros tacle ça fait plaisir.

Et je pense avoir le pseudo qui me permet de le critiquer objectivement.

Sturaro je l'ai trouvé énorme, il nous sort son meilleur depuis son arrivée au bon moment. Déjà ce weekend il avait été très bon, mais là il m'a carrément bluffé, il sait tout faire, défendre bas en étant costaud, pressé très haut, pas dégueu techniquement et bonne frappe des deux pieds. 22 ans et beaucoup de promesses. C'est dans ces moments ça qu'on comprend que même pour un phénomène comme Verratti, ça sera pas si simple de gagner sa place avec la Nazionale (et pourtant à nouveau mon pseudo prouve à quel point je suis fan de lui).

Marchisio était encore le meilleur, des caviars (que Llorente ne concrétise pas grrr), à l'origine de la passe à Tevez sur le premier but, et tactiquement un modèle.

Et Vidal énorme défensivement. J'avais parié qu'il retrouverait ses qualités de finisseur sur ce match. J'espère que ça sera au retour finalement.

Des bisous, Gigi tu peux encore jouer 10 ans si tu veux et Caritos attend encore 1 an pour partir pleaaase.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Dante, ce mouton noir
3k 89