Scandale sexuel en Allemagne : suite

Modififié
0 0
Le monde arbitral allemand connaît l'une de ses plus graves crises. Michael Kempter, le benjamin des arbitres de Bundesliga, a en effet accusé le porte-parole des hommes en noirs, Manfred Amerell, de harcèlement sexuel.

Les faits reprochés sont plutôt lourds : visite de “courtoisie” dans les chambres d'hôtel, le baiser et la caresse faciles, et la demande expresse que ses collègues l'appellent “my darling”.

Droit dans ses bottes, "ja wohl", Amerell a décidé de porter plainte contre Kempter et la fédération allemande de foot (DFB) qui a pris partie pour le jeune Michael et trois autres arbitres plaignants.

Theo Zwanziger, l'Escalettes teuton, dans les colonnes de Kicker, anticipe déjà une mauvaise fin à l'histoire : « Si nous perdons ce procès, je devrai bien sûr immédiatement quitter mes fonctions de président de la DFB. Si les déclarations sur l'honneur des jeunes arbitres, que nous avons pris sous notre protection, devaient être fausses, M. Amrell serait alors la victime » .

Le tribunal de grande instance de Münich examine actuellement l'affaire.

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Guy Roux charge Domenech
0 0