Satin : « Un bon mercato ne se fait pas dans l'urgence »

Bruno Satin possède quelques mercato hivernal à son actif. Agent de joueur et responsable de la division football de l'agence de marketing sportif IMG World, il a notamment négocié en personne le transfert de Sergio Agüero à Manchester City. Un mec légitime pour causer transferts, contrats et biftons.

Modififié
12 2
C'est quoi un vrai mercato hivernal ? Un mercato d'été en plus rapide ?
Non pas forcément. Avant même le mois de décembre, nous sommes déjà souvent au courant de certaines velléités de départ pour des joueurs en manque de temps de jeu. Nous avons quand même le temps de préparer le terrain avant le début de l'ouverture du marché.

Comment ça marche un mercato hivernal ?
On regarde qui est ce qui peut être amené à rechercher un joueur qui correspond aux qualités de nos clients. On fait le tour du marché et, si on a des solutions qui nous paraissent intéressantes pour le joueur et le club, on passe alors au volet financier de l'affaire. Nous faisons le lien entre ce que le club demandeur peut réellement payer et les conditions salariales du moment du joueur. Après, il faut prendre en considération que ces mouvements sont souvent provisoires. Le mercato hivernal se déroule maintenant fréquemment sous forme de prêts avec éventuellement une option d'achat par la suite.

C'est un peu la période dorée pour vous non ?
Il y a effectivement quelques situations de joueur qu'on connaît à l'avance, ça s'active. Il existe aussi toujours des imprévus qui peuvent apparaître, il faut se tenir prêt. Par exemple, un club qui voit l'un de ses joueurs se blesser pour une longue durée, un mec suspendu pour dix matches. Mais il y a également des équipes qui n'ont pas besoin de ce marché et qui ne bougeront pas en janvier. Nous restons néanmoins beaucoup sollicités ces derniers temps.

« Les clubs doivent anticiper les départs de leurs Africains pour la CAN »

Comment se passe la transaction financière entre deux clubs ? Un simple virement suffit ?
Il y a une convention de transfert que doit signer les deux clubs. Dès que cet accord est validé, il y a une facture qui est faîte. Cette dernière détermine un échéancier de paiement, soit cash, soit la moité tout de suite et l'autre moitié dans six mois. Dès que cet échéancier est entériné, le club vendeur envoie sa facture comme dans n'importe quelle transaction commerciale. C'est aussi simple que ça.

Ça doit s'activer cette année entre les joueurs qui veulent participer à l'Euro et ceux qui veulent gratter une place avec la CAN ?
Pour l'Euro, il n'y en a pas tant que ça. Il y a Obraniak qui doit gagner du temps de jeu s'il veut partir avec la Pologne. Il y a Gourcuff à un degré moindre... Mais bon je pense qu'il lui sera difficile de rattraper le bon wagon même s'il pense toujours aux Bleus. Les clubs doivent aussi anticiper les départs de leurs Africains pour la CAN. Il y a des équipes comme Montpellier qui peuvent faire face à ces absences, qui plus est avec certains joueurs qui rentreront au bout de deux à trois semaines car leurs sélections devraient être éliminées au premier tour. D'autres équipes peuvent être pénalisées plus durablement donc elles se doivent de recruter des gars. Mais il faut bien faire réfléchir et ne pas se tromper. Il faut que ce mec ait des perspectives plus lointaines que la période de la CAN sinon ça ne marchera pas.

Justement on taxe souvent le mercato d'hiver de mercato bouche-trou, vous êtes d'accord avec ça ?
Il y a de tout dans le mercato hivernal. Certains joueurs arrivent en urgence pour faire face à une rupture des croisés d'un mec. Il y a pas mal de clubs qui ont leur recrutement et masse salariale contrôlées par la DNCG. Il faut tenir compte de ça et ne pas faire n'importe quoi comme ça peut l'être dans certains pays. C'est le danger de ce marché.

«  Si la France supprime ce mercato alors il faut qu'il soit supprimé en Europe »

Certains veulent supprimer le mercato qu'ils taxent d'inutile. Quel est votre avis sur le sujet ?
Pour nous, c'est une occasion d'avoir un marché pour certains joueurs qui restent bloqués dans leur club et qui ne jouent pas tellement. C'est une opportunité pour eux et pour les agents. Mais ce marché existe aussi pour ne pas concurrencer les autres pays européens. Il y a des clubs qui nous contactent car ils ont besoin de vendre pendant cette période. Ces équipes françaises pourraient être pénalisées par rapport à leurs homologues européens si jamais elles étaient obligées de garder leurs joueurs indésirables. Il faut être en harmonie avec ce qui se passe dans tous les championnats. Si la France supprime ce mercato alors il faut qu'il soit supprimé en Europe. C'est essentiel de s'aligner.

Un joueur qui veut se barrer pendant un mercato hivernal, c'est automatiquement un footballeur qui ne réussira pas sa carrière ?
C'est vrai que c'est souvent fait dans l'urgence. Après, il y a aussi des joueurs qui sont arrivés au mois de janvier et qui ont bien fonctionné après. Je n'ai pas de noms en tête... Mais ils ont réussi car leurs transferts ont été décidé en anticipation pour l'été d'après. Les dirigeants se disent "on a l'opportunité de le prendre, on va le prendre, ça va lui faire six mois. S'il commence à jouer tant mieux, s'il ne joue pas ce n'est pas grave." L'anticipation marche généralement mieux que l'urgence.



Propos recueillis par Romain Poujaud
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

elle est passée où la mise en forme?
Il semblerait que So Foot n'est pas encore pris la résolution de faire des efforts cette année en terme sur la mise en page. Dommage...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
12 2