Sat : « L'OM se dirige vers un immense gâchis »

Il y a quelques années, Karim Haddouche remplissait les Zénith de France et écoulait les disques par milliers au sein de la Fonky Family. Le groupe séparé, la carrière solo en stand-by, celui que l'on connaît plus généralement sous le pseudo de Sat l'Artificier officie depuis 2010 au sein des médias de l'OM. Une nouvelle vie au contact des joueurs qu'il détaille aujourd'hui.

Modififié
152 23
Comment passe-t-on de rappeur à journaliste sportif ?
Les membres de la FF me disaient toujours qu'ils me verraient bien être journaliste après le rap. À l'époque, c'était souvent moi qui répondais aux interviews, qui parlais sur scène avec le public entre les titres. Ce qu'ils me disaient me faisait rire, je n'ai d'ailleurs jamais cru un moment que ça deviendrait réalité. Tout commence en fait en 2010 : après la sortie de mon dernier album solo, Diaspora, j'avais besoin de prendre du recul avec le milieu du rap. Durant la promo, que ce soit à la télé ou à la radio, les journalistes me posaient souvent des questions sur le foot et l'OM, auxquelles je répondais avec plaisir. Puis, certains journalistes m'ont fait comprendre que j'avais quelques qualités à faire valoir. Tout confiant, je suis donc allé toquer à la porte de l'OM et on m'a confié la gestion d'un blog, en sommeil, à l'occasion de la Coupe du monde 2010. Entre ma tournée au Canada, la promo et les comptes-rendus des matchs, c'était compliqué à gérer, mais c'était tout bénef. D'autant que je pouvais interagir avec les supporters qui, bien souvent, m'envoyaient des messages pour savoir ce que je foutais là (rires).

Tu te sentais à ta place au début ?
Bien sûr. D'abord, parce que j'ai toujours été un passionné de foot et de l'OM. Avec la Fonky Family, j'enregistrais même les matchs pour les regarder le lendemain lorsqu'on avait un concert ou autre. Et puis, parce que je ne pense pas avoir quoi que ce soit à envier à d'autres journalistes. C'est vrai, je ne sors pas d'une école de journalisme ou de communication, mais je sais écrire, je sais m'exprimer, je suis à l'aise avec les mots. Je pense l'avoir démontré. Ma discographie parle pour moi. Après, on ne va pas se mentir, écrire des textes de rap et des articles de foot, ça n'a rien à voir. J'essaie juste de ne pas tomber dans le journalisme sportif lambda où l'on se contente de demander le ressenti d'un joueur sur un match.

Aujourd'hui, quel est ton quotidien ?
En fait, suite à cette première expérience, il y a eu une réunion pour envisager la suite. J'avais dans l'idée de tenir une rubrique sur les paris en ligne et ça a plu. D'autant que Marseille allait être sponsorisé par Betclic à ce moment-là. En parallèle, je collaborais également avec Media365, qui ne savaient rien de mon passé, et qui m'ont proposé d'être leur correspondant sur place. En conférence, les journalistes, qui me voyaient avec une caméra et un micro, pensaient tous que c'était une caméra cachée (rires). J'ai dû leur prouver que je méritais d'exercer ce métier. Ce que j'ai réussi, puisque le rédac chef d'OM.net, le site officiel de l'Olympique de Marseille, m'a proposé d'intégrer la rédaction du site. C'est un beau challenge. En marge de mes contributions classiques, Le rendez-vous de Karim me permet de réaliser des interviews poussées avec les joueurs. C'est l'exercice que je préfère. Je laisse libre cours à ma créativité, je peux aller au fond des choses. Comme avec Valbuena qui, avant de partir, me confiait avoir régulièrement souffert des railleries sur sa taille ou Steve Mandanda qui me racontait, avec émotion, son retour à Kinshasa.

Du coup, j'imagine que tu as des instants privilégiés avec les joueurs ?
Ouais, d'autant que j'assiste à presque tous les entraînements et que je fais tous les déplacements avec eux. Ça crée forcément des affinités. Ce qui est marrant, c'est que certains écoutaient la FF, que ce soit durant leur adolescence ou plus jeunes. Ils ont donc un double regard sur moi : une fois la journée finie, à leurs yeux, je redeviens Sat, le mec dont ils regardaient les clips et rappaient les textes. C'est clairement un avantage pour moi ! Gignac, par exemple, m'avouait il y a peu qu'il passait beaucoup de temps à nous écouter lorsqu'il était à Lorient. Il connaît nos paroles par cœur. L'autre jour, pour me chambrer, il est sorti de l'entraînement en mettant Mystère et Suspense à fond dans sa voiture. Pareil pour Lemina. Juste après son arrivée l'été dernier, je le raccompagne chez lui et, sur la route, il me dit : « Je t'écoutais quand j'étais petit » . Ça m'a fait éclater de rire : le mec devait avoir 8 ou 10 ans quand on était au sommet (rires). Thauvin, lui, n'a pas eu le choix. Son compagnon de chambre, en centre de formation, le réveillait avec la FF tous les jours (rires).

Comment expliques-tu ce lien entre rap et foot ?
Ce sont deux disciplines populaires par excellence. Il n'y a pas d'études sur ça, mais la plupart des rappeurs et footballeurs viennent des mêmes milieux, il y a un terreau similaire. De plus, je pense que chaque rappeur a rêvé un jour d'être footballeur et chaque footballeur a fait le rêve inverse. À 90%, les joueurs ont du rap dans le casque ou dans leur voiture. La dernière fois, Batshuayi m'a demandé de lui faire un freestyle. Je lui dis : « Le jour où tu claques un doublé, je t'en fais un » . Le problème, c'est qu'il en a marqué quelques-uns depuis plusieurs semaines. Du coup, je lui ai offert un freestyle personnalisé avec son nom et son numéro. Je l'ai régalé ! Il était comme un dingue. Comme moi lorsque je le vois faire un super contrôle suivi d'une frappe en lucarne. J'avoue, j'ai du mal à conserver mon calme, en tribune de presse, pendant les matchs. Le côté supporter reprend vite le dessus. Je suis incontrôlable (rires).

Tu arrives à trouver du temps pour enregistrer de nouveaux morceaux ?
C'est compliqué, il y a beaucoup de boulot. Ça demande beaucoup d'exigence. D'autant que l'OM n'est vraiment pas un club comme les autres. C'est le plus grand club du pays, celui avec le plus grand palmarès. Partout en France, il est représenté. Lors de Lens-Marseille, au Stade de France, les trois quarts du stade étaient marseillais. À chaque déplacement, c'est pareil : il y a toujours des centaines de supporters locaux qui attendent la sortie des joueurs marseillais. Ce n'est pas rare qu'on vienne me demander un autographe ou une photo. Mais je trouve ça déplacé. Avec l'OM, je ne suis pas Sat. Je suis juste un journaliste au service des médias du club. Alors, pour passer incognito, je mets une capuche et je me fais tout petit. Cette activité ne me laisse que très peu de temps pour ma vie personnelle. Malgré tout, j'ai quelques projets en stock que j'espère pouvoir mettre en route une fois la saison achevée, d'autant que mon contrat arrive à son terme.

La saison de l'OM, justement, tu en penses quoi ?
La première partie de saison nous a fait rêver, la seconde est un véritable cauchemar. On est passé de l'état de grâce à l'état de crise. À la mi-temps d'OM-PSG, on était à 1 point du leader, on jouait le titre. Une mi-temps et quatre défaites plus tard, on est 5es, à lutter péniblement pour une place en Ligue Europa. C'est complètement fou. Inexplicable. On se dirige vers un immense gâchis. À moins d'un retournement de situation exceptionnel, rarement une saison n'aura laissé autant de regrets. Quand les joueurs répètent à tout va que « tout peut aller très vite dans le football » , ça peut paraître bête comme phrase, apprise par cœur, mais ils n'ont pas entièrement tort dans le fond. Si les choses en restent là, on pourrait résumer cette saison à « Tout ça pour ça ! »

Malheureusement, on sait que beaucoup de clubs où Bielsa est passé ont connu le même destin. Comment le définirais-tu ?
C'est quelqu'un de très énigmatique. Je le croise presque tous les jours, et pourtant je n'ai eu le droit à un bonjour qu'à deux reprises. Et encore, je peux m'estimer chanceux (rires). C'est quelqu'un de spécial, c'est le feu et la glace. Je n'arrive pas à le cerner. Une chose est sûre, la majorité des supporters en sont fous. Ils scandent son nom, y compris les soirs de défaite. C'est du jamais vu à Marseille. On ne peut pas lui enlever qu'il aura ramené une forme de passion, une flamme qui s'était quelque peu éteinte à Marseille ces dernières années. Son style de jeu ultra offensif, fidèle à la devise du club « Droit au but » , ses systèmes de jeu auxquels on ne comprend pas toujours tout, ses conférences de presse lunaires ne laissent pas indifférents. Mais si le club termine 5e ou 6e en fin de saison, il aura l'un des plus mauvais bilans de ces dernières années. Il n'aura pas fait mieux qu'Élie Baup ou José Anigo.


Maxime Delcourt
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Fichtre&Foutre Niveau : DHR
Ohlalalalalala je suis comme une pucelle devant son premier plug anal.

Sat c'est un peu ma jeunesse (un age d'or suivi d'une longue chute). Sat l'Artificier c'est un peu (avec Don Cho faut pas déconner) le meilleur flow du rap francais sur Hors Serie Vol.1 et 2 et surtout surtout sur "Si Dieu Veut" (Top 5 meilleurs album rap fr pour moi).
Sat c'est un flow de malade, des textes tellement bien construit, jusqu'a ce putain d'album "Art de Rue" (bon album au demeurant), ou ce cher Sat décide d'utiliser une grosse voix, ce qui détruira son flow si savant...

Alalalala Sat..
Fichtre&Foutre Niveau : DHR
Pour ceux qui me croiraient pas.. (ignares), comparez son flow sur ces differents morceaux -

Ancien Flow-

https://www.youtube.com/watch?v=lhnmbCW93yw
ou
https://www.youtube.com/watch?v=zVHDql8_niM (la perle)

Puis après la chute -

https://www.youtube.com/watch?v=_T2eslo … jLdzZN8SDt

D'ailleurs si un marseillais pur souche pouvait m'eclairer sur ce soudain changement (drogue? alcool? etc...) je suis preneur. Parce que le pauvre Don Cho' on le voit trainer a Toulouse, et il fait un peu de la peine... =(
Fichtre&Foutre Niveau : DHR
Bon je viens de lire l'interview (insomnie de merde, j'étais pas censé me lever si tôt un 1er mai #malife

Bah il se la raconte toujours le Sat, quelle dégringolade. Jai des potes rappeurs de Marseille qui devaient bosser avec lui, mais comme ils m'ont dit "Les grands, quand ils voient les jeunes réussir, ils ont les boules et ils cherchent à grailler le plus possible sur ton dos". Apparement Sat c'est un peu ça, un artiste avec un ENORME talent, mais un Ego aussi démesuré (#buteurCR7Maggle), qui est pas vraiment réglo dans les affaires.
Enfin moi jle connais pas personnellement et je resterais fan à vie de ce qu'il a pu faire par le passé.

Bon j'arrête de pourrir le topic,

Messieurs c'est à vous !

El Chelito Delgado Niveau : CFA2
Non , Sat disait dans une interview qu'il avait décider de changer completement de flow, c'est aussi que ça.Je crois m qu'il disait qu'il se trouvais moins bon époque "si dieu le veut" que après!

Je suis d'accord avec toi , si dieu le veut est un putain d'album, un classique, par contre "le flow de don choa"?????c'est la 1ére fois en 15 ans que j'entends quelqu'un dire sa. t pas sérieux la?, la FF c'est le rat luciano et sat largement au dessus.
Fichtre&Foutre Niveau : DHR
Message posté par El Chelito Delgado
Non , Sat disait dans une interview qu'il avait décider de changer completement de flow, c'est aussi que ça.Je crois m qu'il disait qu'il se trouvais moins bon époque "si dieu le veut" que après!

Je suis d'accord avec toi , si dieu le veut est un putain d'album, un classique, par contre "le flow de don choa"?????c'est la 1ére fois en 15 ans que j'entends quelqu'un dire sa. t pas sérieux la?, la FF c'est le rat luciano et sat largement au dessus.


Aaaah, bah écoute, le Rat, je comprends c'est vraiment lourd, mais pour moi c'est plus sa présence, son accent plus que son flow. Bon après c'est toujours très subjectif. Mais siiii Don Cho c'était jouissif (pas son album solo hein!) !!!!

Merci pour les précisions. Concernant Don Cho encore une fois, on pourrait débattre mais ca servirait à rien, réécoute ce putain de classique qu'est Si Dieu Veut, et peut être que tu comprendras ce que je veux dire.

De toute facon on peut au moins se mettre d'accord sur la médiocrité de Menzo ;)
Fichtre&Foutre Niveau : DHR
Message posté par El Chelito Delgado
Non , Sat disait dans une interview qu'il avait décider de changer completement de flow, c'est aussi que ça.Je crois m qu'il disait qu'il se trouvais moins bon époque "si dieu le veut" que après!

Je suis d'accord avec toi , si dieu le veut est un putain d'album, un classique, par contre "le flow de don choa"?????c'est la 1ére fois en 15 ans que j'entends quelqu'un dire sa. t pas sérieux la?, la FF c'est le rat luciano et sat largement au dessus.


Donc il aurait changé de flow consciemment... quelle erreur, il est descendu tellement bas pour moi à ce moment là. Ce fut une desillusion de fou, je le voyais aller tout en haut du rap fr...

Et Franchement réécoute Sans Remission, Don Cho envoi trop (sur son verset aussi).

https://www.youtube.com/watch?v=4_qdCkokXLc
El Chelito Delgado Niveau : CFA2
Alors pour le Rat luciano tu as raison , c'est pas son flow qui le rend si particulier c'est plutot sa sincérité son charisme, il a un truc magique.

Don choa, sur certains morceaux il est exceptionnel c'est vrai mais ds l'ensemble je le trouve moyen (et je suis pas le seul).

Pareil , Sat aurait pu faire une carrière de fou, je crois qu'il est trop parti dans un délire rap us, qui ne lui va pas du tout.


tu es sympa en disant que Menzo est médiocre!
Bourlareine Niveau : CFA2
je connaissais pas la track avec Less merci !
moi celle qui me rend ouf sur "si dieu le veut" c'est l'amour du risque ("parait qu'les grosses voitures ca les attire/tire le frain à main pour le délire").
Quelle putain de période bénite quand même. J'avais 5ans, dommage.
Et puis à Marseille y a vraiment plus rien du tout pour le coup.

https://www.youtube.com/watch?v=MGvSx-foo3E
El Chelito Delgado Niveau : CFA2
Message posté par Bourlareine
je connaissais pas la track avec Less merci !
moi celle qui me rend ouf sur "si dieu le veut" c'est l'amour du risque ("parait qu'les grosses voitures ca les attire/tire le frain à main pour le délire").
Quelle putain de période bénite quand même. J'avais 5ans, dommage.
Et puis à Marseille y a vraiment plus rien du tout pour le coup.

https://www.youtube.com/watch?v=MGvSx-foo3E


Effectivement l'amour du risque, énorme chanson, par contre elle n'a jamais été sur l'album "si dieu veut".Elle est sur la bo de taxi 1 ou je crois!
Fichtre&Foutre Niveau : DHR
Message posté par El Chelito Delgado


Effectivement l'amour du risque, énorme chanson, par contre elle n'a jamais été sur l'album "si dieu veut".Elle est sur la bo de taxi 1 ou je crois!


Exact. Pour moi y'a "La furie et la foi""Sans Rémission""Le sum""Cherche pas à comprendre" Au top.
Putain merci SoFoot, je me suis refait tout l'album, j'en ai des frissons !

Au fait El Chelito, don cho niveau textes c'est du très très lourd (même si je te concède l'intemporalité du flow du Rat)
"J'ai l'arme dans la main droite et la gauche qui m'démange"
Non franchement je maintient ce que jai dit, Don Cho c'etait tellement bon.

Mais pour le rat, le truc c'est cette voix de mafieux, ce flow posé en mode parrain, sans effort, et c'est vrai que c'était unique. Bref c'est pour ça que tous les afficionados aiment la FF et pas juste un ou deux mecs (bon on compte pas Menzo hein)
Justement Bourlareine, le passage que tu cites, c'est cette vache maigre de Menzo, putain le mec devait être le seul à avoir le permis c'est pas possible autrement, il était trop mauvais.
Mais bo à chaque grand groupe de rap son poids mort ;)

Et je valide avec Marseille !
Andrew kiki Farnum Niveau : District
Le plus méchant des animals..Bonjour platane tu bouges pas hein...Oh un oizal
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Au moins So Foot aura fait ma culture rap puisqu'a chaque fois il y a des liens et que j'écoute.

Mais qu'est ce que c'est mauvais à chaque fois, aucunes qualités musicales, des paroles toutes plus redondantes y a vraiment rien à sauver dans le rap me concernant.

Mais merci quand même des liens.
Xavlemancunien Niveau : National
SAT meilleur flow du rap français je peux pas te laisser dire ça
Davethesith Niveau : Loisir
Clair qu'en matière de gâchis, un rappeur a forcément une connaissance encyclopédique.

Je ne dis pas cela parce que déteste le rap , mouvement musical qui n'a à mes yeux pas plus de légitimité que la carrière d'acteur des mecs des 2 be 3. (notez que je n'écris pas le rap c'est de la m...).

Je dis cela parce que pour gâcher une bonne idée ou une bonne ligne musicale, rien de mieux qu'un rappeur .

Même si les mecs de Six feet under ont mis la barre très hautes en massacrant les meilleurs titres de Sabbath en les mettant à la sauce Death/doom la plus chiante du monde !

Plus sérieusement, ce n'est pas faux quand Sat parle de gâchis. J'ai quand même du mal à comprendre comment une équipe qui a aligné 8 victoires d'affilées, certes pas contre les gros, puissent s'écrouler à ce point en ne jouant qu'un match par semaine !
Message posté par Andrew kiki Farnum
Le plus méchant des animals..Bonjour platane tu bouges pas hein...Oh un oizal


Je te mettrai +1 jusqu'à la fin de ta vie !
Juste pour le plaisir du sketch.

Sinon, j'suis à fond dans "Vapeurs Toxiques" du DON en ce moment, je trouve pas l'album énorme mais pour aller au taff, avoir un truc léger en tête, je prends. Et j'écoute surtout.

Concernant, la FF, pour moi Le Rat est quand même au dessus, alors que je lui préfère don et sat ...
Mais il a un côté tueur, rentre dans le lard impressionnant et j'aime bien.
Here it's Cape Town Niveau : DHR
"frère,faut pas qu'on coule comme l'OM" Sat dans l'esprit de clan
Note : 1
Cape Town j'ai tout de suite pensé à ça ! Je me disais "putain mais il a pas dit ça quand même l'enfoiré ?!"
Sinon pour moi FF le 2ème plus grand groupe français (pour moi je répètes) derrière Arsenik.

Et puis monsieur cessez ce débat sur le Rat, Sat, Don Cho.. Je déclare ce dernier vainqueur par K.O. ...

Franchement le mec arrive à changer ton regard sur un son juste avec deux trois phrases bien senties..

Quelqu'un a déjà écouté son freestyle sur le Remix de "Demain C'est Loin"? Il a éclipsé toutes les putains de stars à côté de lui (Lino, Akh, Rohff, Sat et Kool Shen entre autres).

Bref, un vrai rayon de soleil .

Et au fait pour le Dr Hannibal, je pense que cette faute était volontaire . J'espère de tout c?ur du moins.
Here it's Cape Town Niveau : DHR
Message posté par J-P-Papin
Cape Town j'ai tout de suite pensé à ça ! Je me disais "putain mais il a pas dit ça quand même l'enfoiré ?!"


La F.F c'est la période OM de la lose à contrario de Soprano.

Hors série volume 1, "Si Dieu veut" et "Art de rue" viellissent très bien, toujours un plaisir de les ré-écouter
Son couplet sur "Le Respect se perd", c'est chaque fois reparti pour la chair de poule. Et quel album putain. Merci sofoot.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
152 23