1. //
  2. //
  3. // Inter Milan-Sassuolo (0-1)

Sassuolo fait pleurer l'Inter

C'est à la toute dernière seconde d'un match animé que le leader de Serie A s'incline, sur un penalty de Berardi qui plus est. Le Napoli et la Juve remercient.

Modififié
211 48

Inter 0-1 Sassuolo

But : Berardi (94e) pour Sassuolo

On se dirigeait tout droit vers un 0-0, mais un beau 0-0 avec 21 tirs à 14 pour les Nerazzurri, des croquages, des parades de dingue, bref du spectacle. Puis, sur une dernière offensive, Miranda retient le Français Defrel dans la surface de réparation. Penalty, alors qu'il ne reste qu'une minute d'arrêt de jeu. Face à Handanović et son taux de réussite légendaire dans cet exercice, Berardi ne tremble pas et offre le succès aux siens. Sassuolo passe devant le Milan et l'Inter, déjà battue à domicile avant la trêve par la Lazio, risque de dire adieu au titre honorifique de champion d'hiver.

Ljajić, pour le meilleur et pour le pire


Le derby des antipodes, Inter, équipe la plus internationale d'Italie (des dirigeants aux joueurs à l'exception de l'entraîneur), et Sassuolo, fleuron de l'italianité. Une affiche qui a tourné à l'avantage des Nerazzurri trois fois sur quatre avec deux mémorables 7-0. Les seuls black-out des hommes de Di Francesco depuis leur arrivée en Serie A il y a presque trois ans. Enfin petit événement, pour la première fois cette saison, Mancini aligne deux fois le même onze de départ. Un 4-3-3 pour répondre à son adversaire. La première demi-heure est particulièrement animée avec un nombre d'occasions identique, à la seule différence que Sassuolo cadre et l'Inter non. Sur coup franc, Sansone contraint Handanović deux fois à la claquette, et le portier slovène sort un de ses arrêts miracles sur une tentative rapprochée de Missiroli.


De l'autre côté, Ljajić par deux fois (frappe du droit et de la tête), mais aussi Icardi seul face à Consigli, ratent le cadre dans des positions très favorables. Ce n'est qu'à la 43e que le Serbe oblige le portier adverse à sortir une belle parade sur un enroulé velouté. Au milieu de tout ça, Kondogbia continue de louper à peu près tout ce qu'il entreprend en ralentissant régulièrement le jeu. Maigre consolation, il n'est pas le seul de son équipe à manquer de justesse et à faire les mauvais choix. Les multiples erreurs tendent à exaspérer un San Siro plutôt plein pour un dimanche midi et qui s'attend à « fêter » un titre de champion d'hiver.

Bronca pour Kondogbia


Leader depuis quelques mois maintenant, l'Inter éprouve les pires difficultés à maintenir un rythme de jeu élevé et fonctionne par des offensives placées avant de laisser le ballon à un adversaire de plus en plus à l'aise. Ljajić reste l'homme le plus dangereux et cadre une autre tentative, tandis que Mancini joue la carte Palacio et passe en 4-3-1-2, mais la possession de balle s'équilibre, et les visiteurs ne baissent pas la garde avec un 4-3-3 plus vrai que nature. L'incroyable cynisme dont l'Inter fait preuve cette saison semble la fuir, preuve en est avec Ljajić qui vendange encore une occasion sur un penalty en mouvement. On passe d'un but à l'autre, la fin approche et il y a du K.O. dans l'air.

En effet, sur un corner de Sassuolo, l'Inter part en contre à 4 contre 3, et Acerbi sauve in extremis un tir de Palacio, alors que le but était vide (même si l'arbitre siffle ensuite hors-jeu). Quelques secondes passent, et la reprise acrobatique de Floro Flores, tout juste entré en jeu, est sortie par Handanović. Ljajić encore et toujours, des 20 mètres cette fois, ça part en « lulu » , mais Consigli détourne en corner. Il reste 5 minutes, le Mancio tente le coup de poker en sortant « Jéfri » (comme le prononce le speaker de San Siro) Kondogbia pour Jovetić, bronca pour l'ancien Monégasque, même sifflé par les pigeons venus picorer les graines de San Siro. Après quelques autres opportunités (frappe de Jojo, coup de tête de Murillo), c'est le drame. Péno pour Sassuolo, but de Berardi. L'Inter s'incline chez elle comme avant les fêtes, et le Napoli, voire la Juve, peuvent lui passer devant d'ici ce soir. Dur.


Par Valentin Pauluzzi, à San Siro
Modifié

Dans cet article

Bravo à sassuolo qui dans l'ensemble a bien mérité sa victoire.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
J'ai trouvé les mecs très durs avec kondog, que j'ai trouvé vraiment pas mal.
Ljajic encore une fois le meilleur offensivement coté Inter. A quand une ligne de milieu offensif composée de Ljajic, Brozovic et Jovetic, dans un 4-2-3-1 ?
Parce que Perisic, je l'aime bien mais c'est plus possible.

Sinon, heureux pour Sassuolo. ce club progresse à vue d'oeil, c'est dingue.
Je comprend que Kondogbia ait agacé, il a joué en marchant aujourd'hui. Je ne comprend pas ce qui lui arrive, ses débuts étaient prometteurs. Et a priori lui avec Brozovic et Medel c'est le milieu le plus cohérent.
FinoAllaFine Niveau : DHR
Haha j'avais bien dit que cette journée de serie A se transformerait en traquenard pour les gros. D'abord la viola, puis la Roma, et maintenant l'inter. Le Napoli pour suivre ? Si jamais ça arrive, la juve pourrait se retrouver première ex-aequo avec l'inter. Apres le départ catastrophique en début de saison, la juve aura rattrapé son retard en une demi-phase aller. Dingue. Sinon, sur le match, quand l'inter se met enfin a bien jouer ils perdent. Et c'est pas possible de rater autant d'occasion bon sang (Ljajic, si tu me lis ..). Par contre, je trouve que Sansone est un sacré bon joueur, j'avais jamais fait attention avant.
Barry Allen Niveau : CFA2
Note : 1
Les corners à 2. Ce fléau.
Merci Sassuolo, est-ce que ça serait pas magnifique que la Juve finisse championne d'automne en ayant fait le pire départ de son histoire et grillant la politesse à l'inter à la dernière journée ?!? Bon je pense que le Napoli va faire le boulot cette aprèm.

Sinon....Merci Georges, depuis longtemps je te voyais louer le jeu de Sassuolo, je me suis dit que j'allais les regarder pour voir ça et argéablement surpris. Effectivement ça joue bien au ballon, Sanson vraiment bon. J'ai beaucoup aimé le 7, Missiroli il me semble. Et après les coups-francs...ils sont vraiment bon. Après leur "problème" pour moi, c'est qu'ils veulent ressortir propre et quand il y a une pression haute ils ont du mal quand même mais bravo à l'entraineur qui fait du bon boulot.

Pour l'inter, Ljalic est vraiment bon. Sinon j'ai bien aimé le match de Nagatomo offensivement (défensivement c'était plus dur puisque Sanson était chaud mais pas mal débrouillé quand même). Et Handanovic est toujours aussi bon, son arrêt sur la frappe à 4 mètres de Missiroli où il plonge vite même si la frappe est assez centré il va vite à terre.
Barry Allen Niveau : CFA2
Message posté par FinoAllaFine
Haha j'avais bien dit que cette journée de serie A se transformerait en traquenard pour les gros. D'abord la viola, puis la Roma, et maintenant l'inter. Le Napoli pour suivre ? Si jamais ça arrive, la juve pourrait se retrouver première ex-aequo avec l'inter. Apres le départ catastrophique en début de saison, la juve aura rattrapé son retard en une demi-phase aller. Dingue. Sinon, sur le match, quand l'inter se met enfin a bien jouer ils perdent. Et c'est pas possible de rater autant d'occasion bon sang (Ljajic, si tu me lis ..). Par contre, je trouve que Sansone est un sacré bon joueur, j'avais jamais fait attention avant.


Toujours du mal contre la Samp. Et pas de Marchisio.
romlakers Niveau : CFA2
Message posté par Il Gufetto
Merci Sassuolo, est-ce que ça serait pas magnifique que la Juve finisse championne d'automne en ayant fait le pire départ de son histoire et grillant la politesse à l'inter à la dernière journée ?!? Bon je pense que le Napoli va faire le boulot cette aprèm.

Sinon....Merci Georges, depuis longtemps je te voyais louer le jeu de Sassuolo, je me suis dit que j'allais les regarder pour voir ça et argéablement surpris. Effectivement ça joue bien au ballon, Sanson vraiment bon. J'ai beaucoup aimé le 7, Missiroli il me semble. Et après les coups-francs...ils sont vraiment bon. Après leur "problème" pour moi, c'est qu'ils veulent ressortir propre et quand il y a une pression haute ils ont du mal quand même mais bravo à l'entraineur qui fait du bon boulot.

Pour l'inter, Ljalic est vraiment bon. Sinon j'ai bien aimé le match de Nagatomo offensivement (défensivement c'était plus dur puisque Sanson était chaud mais pas mal débrouillé quand même). Et Handanovic est toujours aussi bon, son arrêt sur la frappe à 4 mètres de Missiroli où il plonge vite même si la frappe est assez centré il va vite à terre.


Missiroli j'aime beaucoup aussi, il a énormément progressé, s'est imposé comme un excellent régulateur, très propre avec le ballon. Très bon joueur.
Message posté par FinoAllaFine
Le Napoli pour suivre ? Si jamais ça arrive, la juve pourrait se retrouver première ex-aequo avec l'inter.


La Juve est un gros et elle jouera sans Marchisio, ton conditionnel est plus que justifié. Mais c'est cool de ne jouer que ce soir, ça laisse un peu de temps pour gérer psychologiquement l'enjeu du côté d'Allegri.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Message posté par Il Gufetto
Merci Sassuolo, est-ce que ça serait pas magnifique que la Juve finisse championne d'automne en ayant fait le pire départ de son histoire et grillant la politesse à l'inter à la dernière journée ?!? Bon je pense que le Napoli va faire le boulot cette aprèm.

Sinon....Merci Georges, depuis longtemps je te voyais louer le jeu de Sassuolo, je me suis dit que j'allais les regarder pour voir ça et argéablement surpris. Effectivement ça joue bien au ballon, Sanson vraiment bon. J'ai beaucoup aimé le 7, Missiroli il me semble. Et après les coups-francs...ils sont vraiment bon. Après leur "problème" pour moi, c'est qu'ils veulent ressortir propre et quand il y a une pression haute ils ont du mal quand même mais bravo à l'entraineur qui fait du bon boulot.

Pour l'inter, Ljalic est vraiment bon. Sinon j'ai bien aimé le match de Nagatomo offensivement (défensivement c'était plus dur puisque Sanson était chaud mais pas mal débrouillé quand même). Et Handanovic est toujours aussi bon, son arrêt sur la frappe à 4 mètres de Missiroli où il plonge vite même si la frappe est assez centré il va vite à terre.


Ouais, et encore, face à l'Inter qui est une équipe ultra organisée et rugueuse, c'est toujours compliqué de jouer au ballon.
Sassuolo a moins bien joué que d'habitude. Leur match face à la Fio, par exemple, était superbe.

Et oui, je me faisais la réflexion en matant le match, la qualité de leur CPA montre qu'ils ont des joueurs techniques.

Handanovic monstrueux également aujourd'hui, au même titre que l'excellent Consigli qui est l'homme du match pour ma part.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Message posté par Re_David
La Juve est un gros et elle jouera sans Marchisio, ton conditionnel est plus que justifié. Mais c'est cool de ne jouer que ce soir, ça laisse un peu de temps pour gérer psychologiquement l'enjeu du côté d'Allegri.


Pourquoi sans Marchisio ? Il est blessé ?

Du coup ça s'annonce plus compliqué que prévu..
FinoAllaFine Niveau : DHR
C'est pas faux, ça sent aussi le match piège. Mais ils sont sur une dynamique de victoire la, je pense que pour l'instant tout roule. En espérant que ça dure. Pour remplacer Marchisio je mettrais plutot Khedira devant la défense, avec Pogboom et Sturaro en mezzala. Mais je ne veux pas voir Hernanes sur le terrain ! Concernant la samp, faut bien contenir Eder et Soriano qui a fait un match de patron dans le dernier derby. Cassano peut aussi nous embeter, mais j'y crois moins. Enfin, verdict ce soir !
Barry Allen Niveau : CFA2
Sinon Sassuolo, a perdu contre aucun des 5 premiers (3V-2N).
Assez incroyable ce que réalise ce club.
Message posté par Georgesleserpent 2.0
Pourquoi sans Marchisio ? Il est blessé ?

Du coup ça s'annonce plus compliqué que prévu..


Non, résultat du carton jaune pris contre Vérone alors qu'il était averti.
Vu la petite forme de Khedira, ça craint, c'est sûr.
Cette équipe de Sassuolo est vraiment rafraichissante, elle joue de manière décomplexée, est composée à 80% d'italiens et est bourrée d'envie, sans parler de qualités techniques.

Beaucoup de "petits" voire même gros clubs devraient s'en inspirer (hein la Lazio, la Roma ou le Milan ?). Pas la peine d'aller acheter des brêles slovènes, serbes, colombiennes ou je ne sais quoi, quand on voit les Sansone, Berardi, Missiroli, Acerbi, etc...

Quant à l'Inter, paradoxalement elle ne mérite pas vraiment la défaite, un nul aurait été plus justifié, mais la réussite insolente dont elle jouit depuis le début de la saison ne peut pas perdurer éternellement. Handanovic est un monstre, c'est incompréhensible qu'il ne soit pas dans un des clubs du top 5 Européen.

Au fait, quelqu'un pour m'expliquer pourquoi Garcia s'est débarrassé de Ljajic, pour jouer avec ses tout-droits à l'intelligence footballistique proche du 0 ? A chaque fois je le vois, ça saute aux yeux qu'il est au dessus techniquement...

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
211 48