1. // Euro 2016
  2. // Finale
  3. // Portugal-France

Santos : « Nous méritons d’être là »

Modififié
0 16
Santos met les points sur les i.

Le Portugal va affronter l’équipe de France en finale de l’Euro 2016 ce dimanche, une équipe que les Portugais n’ont plus battue depuis 1975. Pire, ils restent sur une série de 10 défaites d’affilée. Des chiffres qui n’effraient pas le sélectionneur du Portugal Fernando Santos, présent en conférence de presse : « J’avais dit avant le tournoi que le Portugal irait jusqu’en finale et était un candidat pour remporter le trophée. J’ai aussi toujours dit qu’il y avait trois favoris : l’Espagne, l’Allemagne et l’équipe de France, parce qu’elle joue à domicile. Elle s’est qualifiée pour la finale. Elle a beaucoup de qualités. J’avais vu plutôt juste. Mais le Portugal va s'imposer au final. »


Très critiqué par la presse française pour son jeu minimaliste, Fernando Santos a envoyé une petit pique en direction des médias : « J’aimerais qu’ils expliquent que nous avons gagné la finale de manière imméritée. Je serais très heureux qu’ils disent ça et je rentrerais chez moi très satisfait. Ce que les gens disent, c’est une chose. La réalité en est une autre. Nous méritons d’être là. »

Alors que le Portugal a gagné son premier match dans le temps réglementaire en demi-finales contre le pays de Galles, le sélectionneur lusitanien avoue que son groupe est en confiance avant d’aborder la deuxième finale de l’histoire du football portugais après celle perdue de 2004 : « Les joueurs ont travaillé dur. Je ne sais pas s’il y a plus de confiance, parce qu’on en a toujours eu. Mais c’est vrai que plus nous avançons, plus nous progressons. Notre confiance est aujourd’hui au plus haut niveau. Les joueurs se trouvent mieux sur le terrain, c’est quelque chose de très positif. »

Que le match commence. SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Claude_Corti Niveau : DHR
Les français en globalité adorent l'équipe de foot portugaise (ce sont les cousins, ils sont sympas, ont toujours sorti de superbes joueurs mais on toujours été malchanceux)

Je serai moins triste si ce sont eux qui nous battent.

Mais bon, vu le traumatisme qu'a été la finale de 2006, l'expulsion de zidane grâce au 4e arbitre, Buffon impérial et trezegoal qui tape la barre... Et toutes les déconvenues qui ont suivi pendant 10 ans ..

Ça ferait du bien de la gagner celle là !
Note : -5
Un peu comme la Grèce en 2004, je pense qu'une victoire de ce Portugal circa 2016 ferait plus de mal que de bien au football. Un peu comme ce que tu décris plus haut @Corti, quand j'ai commencé à m'intéresser au football vers 2002-2003, j'ai spontanément pris en sympathie cette sélection, bien aidé par le fait qu'à l'époque ils avaient des Deco, Maniche, Pauleta, et le jeune Cristiano qui à l'époque ne paraissait pas autant antipathique puisqu'il ne passait pas son temps à râler sur l'arbitre comme maintenant dans les matches couperets.
Mais actuellement, cette génération actuelle, je la trouve détestable à la fois par son comportement sur le terrain (les simulations de Pepe et Cristiano, le coup de pression digne d'un collégien de Sanches en train de s'échauffer sur Gunnarsson qui prend son élan pour une touche), et par son jeu très défensif.
Bref, je serais dégoûté pour ceux de la génération de 2004 si c'étaient ceux de 2016 qui donnaient son premier trophée au Portugal.
Et puis, vous imaginez une équipe qui a comme sélectionneur le sosie du père de Ross dans Friends remporter l'Euro ?
Kate Moss Niveau : DHR
Les portugais sont des danseurs de samba et s'ils ne se disciplinent pas en défense, ils ne passent jamais les éliminatoires. Je joue en amatrice à Lisbonne et dès qu'ils ont shooté au but, ils se retournent vers leurs partenaires ou vers eux-mêmes sans jamais porté un oeil à la riposte adverse.
Ils font un parcours de spartiates, contre-nature. Bravo à eux et que le meilleur gagne!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 16