En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Juventus/Real Madrid

Santamaría : « Gagner, c’est l’essence même du Real »

Dès la création de la compétition, le Real Madrid a façonné l’histoire de la C1. Défenseur mythique des Blancos où il remporte trois C1, José Emilio Santamaria évoque avec bonheur cette époque où le Real était vraiment roi. Entretien avec une légende vivante.

Modififié
Bonjour José. Vous avez 87 ans... Comment va la santé ?
Tout est parfait. Bon, j’ai eu une petite gêne dernièrement, où j’ai dû me faire opérer de la hanche. Maintenant, je récupère doucement depuis l’hôpital, mais ça va plutôt bien. L’énergie est toujours là !

Vous habitez toujours sur Madrid ?
Sur Madrid même, non. Je vis en dehors, à environ 25 kilomètres du centre-ville. Je suis souvent au bureau des vétérans du Real, donc j’ai l’habitude de voir des anciens camarades pour des activités ludiques liées au football.

Comme suivre les matchs du Real de Madrid où vous êtes invité d’honneur, par exemple ?
Ah oui ! Je ne peux vraiment pas me plaindre du traitement reçu par le Real à mon égard... J’ai un siège attribué dans la tribune présidentielle, et les gens viennent me parler avec une affection énorme, comme si j’étais encore un joueur actuel de l’équipe ! (Rires) Généralement, je retrouve Amancio et Pachín au stade, et on parle un peu de tout : nos souvenirs respectifs, notre avis sur l’équipe actuelle, sur les matchs. J’ai l’occasion de pouvoir suivre l’actualité sportive du Real, c’est un privilège.

Benzema, pour marquer l’histoire

Est-ce que, dans la rue, les gens vous reconnaissent encore ?
Il y a des gens qui vont me reconnaître, parce que le football concerne vraiment tous les âges, et la culture pour ce sport est immense. En réalité, les joueurs sont des étapes du Real, mais certains en deviennent des légendes. Quand les gens se rendent compte de qui je suis, ils sont très amicaux avec moi. Ça me touche beaucoup.

Vous êtes une vraie légende du club. Voir le Real en lice pour une douzième C1, cela vous inspire quoi ?
Au club, quand nous avons conquis ces titres, nous savions déjà que l’avenir du club était en très bon chemin. D’une certaine manière, nous avons participé à cette réussite actuelle du Real Madrid. Aujourd’hui, nous sommes dans les tribunes, à encourager le club, comme tous les supporters. Le football a évolué de manière impressionnante. Avant, tu n’avais pas la télévision et la publicité qui servent tous les intérêts économiques du club. Nous étions de vrais amis, ce concept renforçait notre équipe. Notre amitié nous permettait d’aller vers un objectif commun : gagner, gagner et encore gagner. C’est l’essence même du Real.

« À notre époque, il fallait affronter d’autres types de difficultés... Les terrains n’étaient pas toujours en herbe, le ballon pesait très lourd, les maillots aussi. Il fallait se battre encore plus pour gagner les matchs. »

Vous veniez du Club Nacional de Football avant de signer au Real Madrid. Qu’est-ce que la vie avait de différente entre Madrid et Montevideo ?
La différence est énorme. Nous n’avions pas tant de mélange entre les continents. Avec le Nacional, l’évolution de notre championnat arrive après la victoire de la sélection au Mondial 1950. L’Europe avait ses joueurs et, de notre côté, nous avions notre championnat national. Les départs étaient rarissimes, mais le Real est parvenu à penser avant les autres, à recruter des joueurs en Amérique du Sud pour constituer une excellente équipe et aller de triomphe en triomphe. En fait, seuls les descendants de familles espagnoles ou italiennes pouvaient partir jouer en Europe. Moi, en Uruguay, je travaillais aussi dans les banques, car le football ne payait pas assez. Aujourd’hui, tout est mondialisé. À notre époque, il fallait affronter d’autres types de difficultés... Les terrains n’étaient pas toujours en herbe, le ballon pesait très lourd, les maillots aussi. Il fallait se battre encore plus pour gagner les matchs. Et à Madrid, c’est ce désir profond pour la victoire que le club a gardé. Quand un match est équilibré, le Real se bat jusqu’à la fin pour faire la différence.

Vous faites sûrement référence à Sergio Ramos là-dessus... Comment le considérez-vous, en tant qu’ancien défenseur central du Real ?
Sa force et sa condition physique m’impressionnent. Il est encore jeune, et il possède encore du potentiel pour s’installer dans la durée. Son ambition débordante l’amène à marquer beaucoup de buts, c’est aussi un vrai plus pour un défenseur.

Le Real avait déjà remporté les deux premières C1 de l’histoire, contre Reims et la Fiorentina. Vous arrivez dans un vestiaire de stars : le récent Ballon d’or, Alfredo Di Stéfano, Raymond Kopa, Francisco Gento et Héctor Rial, votre ancien partenaire au Nacional... Comment est-ce que le vestiaire vous a accueilli à l’époque ?
Héctor Rial avait intégré l’équipe après le Mondial en Suisse, il était là pour m’accueillir au départ. Bon, Rial ne prenait pas trop de maté comme le font beaucoup d’Uruguayens, donc je ne pouvais pas l’inviter à en boire chez moi. Ensuite, cette équipe était une bande d’amis, très soudée. Je venais d’une famille d’origine galicienne, et ma façon de jouer permettait au club de bénéficier d’un défenseur avec une bonne vision du jeu. J’étais central, Marquitos à droite et Zárraga à gauche, en 3-4-3. C’était un football très ouvert.

Le Real, où Di Stéfano était déjà une incroyable machine à marquer, empilait les buts. Comment est-ce que vous le situez par rapport à Cristiano Ronaldo aujourd’hui ?
Que tu appliques un 3-2-2-2-1, un 4-4-2 ou un 4-2-4, tu te rends compte de la variété des schémas. Pour moi, les grands joueurs s’adaptent toujours aux schémas, quel que soit le poste où on les place. La caractéristique de l’attaquant complet, c’est la vitesse, le dribble et le sens du but. Sur ces trois aspects, je pense que Di Stéfano et Cristiano Ronaldo se valent, seules les époques changent.

« Je n’ai connu qu’une seule petite amie dans ma vie. Elle est devenue ma femme et nous avons eu des enfants. La vraie facilité, c’était d’avoir connu l’amour de ma vie très tôt. »

Vous gagnez la Ligue des champions, et les stars continuent d’arriver : Ferenc Puskás, Luis Del Sol, Didi... Qu’est-ce qui poussait les meilleurs joueurs à intégrer le meilleur club du monde malgré la concurrence ?
La notion de meilleur club du monde reste subjective, chacun possède sa propre vision des choses. Ce qu’il faut pour jouer au Real, c’est d’abord une grande discipline afin de remplir les objectifs de victoire. Chaque joueur qui signe au Real, c’est parce que l’on sait qu’il peut finir par briller.

L’apogée de votre règne arrive en 1960, où vous écrasez l’Eintracht Francfort en finale (7-3). Quelle était la force de votre équipe ?
Effectivement, c’était sans doute notre campagne la plus aboutie. Je me souviens très bien qu’avant la finale à Glasgow, la presse voyait notre équipe comme vieillissante, on pensait qu’elle allait souffrir contre Francfort, beaucoup plus jeune... Finalement, nous avons marqué sept buts. Ce jour-là, les personnes se sont rendu compte que le Real cultivait la victoire.

Aujourd’hui, les joueurs du Real sont des stars internationales et très sollicitées. Cela attire aussi la gent féminine... Vous aviez le succès facile avec les femmes, José ?
Je n’ai connu qu’une seule petite amie dans ma vie. Elle est devenue ma femme et nous avons eu des enfants. La vraie facilité, c’était d’avoir connu l’amour de ma vie très tôt. Je l’ai connue à Montevideo, à 400 mètres de ma maison d’enfance. Une fois cela réglé, mon activité c’était d’aller m’entraîner, puis travailler à la banque. Parfois sans manger. Et quand j’arrivais à sept heures du soir chez moi, je mangeais mon dîner et j’allais me coucher parce que le lendemain, l’entraînement m’attendait. Aujourd’hui, ma femme a 84 ans... Bon, nous avons toujours nos petites disputes quotidiennes, mais l’amour dure toujours ! (rires)

Aujourd’hui, Zidane peut devenir le premier entraîneur depuis Sacchi à remporter deux C1 consécutives avec le même club. Quel regard portez-vous sur la Ligue des champions actuelle ?
C’est difficile de pouvoir répondre à cela, parce que je ne vis pas cette compétition comme footballeur, je la regarde juste. Aujourd’hui, il y a plus de matchs dans le calendrier, mais aussi plus de joueurs dans chaque effectif. L’un dans l’autre, cela se compense à mon avis. Pour cette finale, je vois que le rival du Real Madrid est la Juventus, un très grand club, lui aussi chargé d’histoire.

Où est-ce que vous allez regarder la finale samedi ?
Là, c’est un peu compliqué de me déplacer parce que le médecin ne m’a pas donné d’autorisation. Pour aller à Cardiff cette année, ça s’annonce difficile. Mais bon, je vais trouver le moyen de regarder ce match devant ma télé. Je signerais bien pour un 1-0 sans encaisser de but... Si le match se passe bien, je me ferai un petit maté pour fêter ça. Et dans le cas contraire, ce sera une bonne bière.


  • Profitez de nos bonus et pariez sur la finale de Ligue des champions



    Propos recueillis par Antoine Donnarieix
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 16:10 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham il y a 1 heure Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 2 Hier à 15:16 C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
    il y a 3 heures Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 7 il y a 4 heures Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 1 il y a 5 heures Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 30 il y a 5 heures Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 4
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Hier à 16:00 Taarabt met fin à trois ans de disette 15 Hier à 14:18 Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 Hier à 12:46 Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 Hier à 11:44 Un match retardé à cause des confettis 3 Hier à 10:44 Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 Hier à 08:04 Le missile de Guedes avec Valence 20 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 13 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 9 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! mardi 26 septembre Gignac encore à la rescousse des Mexicains 12 mardi 26 septembre Remplaçant, il est contrôlé positif 12 mardi 26 septembre Des rituels taoïstes pour relancer l'équipe 2 mardi 26 septembre Xabi Alonso bientôt entraîneur 24 lundi 25 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 2