Sans Garcia, le LOSC va-t-il au casse-pipe ?

« Je serai l'entraîneur de Lille la saison prochaine. » La sentence de Rudi Garcia remonte au 25 avril 2013. Un mois et demi plus tard, l'entraîneur quitte le LOSC pour l'AS Rome. Mais que peuvent devenir Mavuba et ses coéquipiers sans l'homme qui les a hissés aux sommets ?

Modififié
40 55
« Comme le dit le dicton, peut-être que je pleurerai en partant, mais je suis content d'être ici. » C'est par ces mots que Rudi Garcia faisait son entrée au LOSC lors de sa première conférence de presse en tant qu'entraîneur. On ne sait aujourd'hui, à l'heure de son départ vers l'AS Rome (où l'attend un contrat de deux ans, plus une année optionnelle, à environ 1,5 million d'euros de salaire annuel, hors primes), si les larmes ont coulé sur son visage, mais on peut d'ores et déjà affirmer qu'un cycle se termine. Malheureusement pour Lille, il s'agissait du plus glorieux depuis le milieu des années 1950. C'est dire.

En cinq années passées au LOSC, Rudi Garcia, l'amateur de guitare à ses heures perdues, a tout connu : la trahison (on ne va pas revenir sur les évènements survenus à l'été 2009), la joie (le doublé championnat/Coupe de France en 2011) et Eden Hazard. Mais plus que le titre ou les individualités, c'est bien le jeu mis en place qui s'inscrit dès à présent dans la postérité. Un jeu à tendance offensive, reposant essentiellement sur une ossature de trois milieux de terrain et deux ailiers. Avec quelques matchs en point d'orgue : comme ces victoires face à Lyon (4-3, en décembre 2009) à Caen (2-5) et Lorient (6-3) en 2010.

À Lille, on est mal !

Si Garcia n'avance pas en terrain conquis à la Roma (où le boulot consiste surtout à être l'adjoint de Francesco Totti), l'inquiétude est aussi de mise pour son désormais ancien club. « Ce qu'on entend entre supporters est franchement très inquiétant. On a l'impression que les dirigeants ne savent plus ce qu'ils font, c'est comme si le bateau était en train de couler, confie Teddy, membre des DVE et administrateur du groupe LOSC French Supporters sur Facebook (11 250 fans). Après cinq ans, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on est en fin de cycle. Mais le pire, c'est qu'on n'arrive pas à comprendre son départ. Depuis des semaines, on nous répète sans cesse qu'il va rester, et là, on apprend qu'ils le foutent dehors.  »

Et pour préparer l'avenir, Michel Seydoux aurait rencontré trois possibles successeurs mardi, à Paris : René Girard, l'entraîneur du Borussia Mönchengladbach Lucien Favre et le Belge Francky Dury, vice-champion de Belgique avec Zulte-Waregem – on parle aussi avec insistance d'Antoine Kombouaré. Avec des noms pareils, les dirigeants annoncent clairement la couleur : le successeur du désormais nouvel entraîneur de l'AS Rome aura pour principale mission de conserver les acquis, à savoir un jeu offensif, porté par le collectif et une judicieuse cohésion entre jeunes pousses et vieux briscards déjà habitués aux joutes de la Ligue 1. En cela, René Girard (59 ans) fait bien évidemment figure de favori, même s'il préfère calmer le jeu. Ce mercredi, il a ainsi déclaré à la Voix Du Nord : « Je sais car je regarde ce qui se passe. Je ne veux pas en dire plus pour l'instant. Je suis sur le marché, et c'est très calme, même si apparemment on parle beaucoup. Je suis très attentif, je pense que dans les prochains jours, ça bougera. Il faut laisser faire les choses.  » Une arrivée qui, de toute façon, ne semble pas faire l'unanimité chez les supporters : «  Pour nous, ce sera lui. On sait d'ailleurs de source sûre que René Girard était venu rencontrer les dirigeants en avril au Domaine de Luchin. Mais, autant le dire, il ne sera pas le bienvenu au LOSC. Des mobilisations contre sa venue sont en train de se mettre en place (un groupe Facebook, Contre la venue de René Girard au LOSC a été ouvert, ndlr). Lorsqu'il était à Montpellier, il a eu des mots assez durs envers le club, et puis on n'aime pas le personnage, ce qu'il dégage, il n'est pas à l'image du LOSC. » Ça a le mérite d'être clair !

Endettement, départs et manque de perspectives

Le poste d'entraîneur n'est pas le seul motif d'inquiétude pour le club et les supporters. «  Lille a des problèmes financiers, comme l'ensemble du football français, voire européen, confiait ainsi Frédéric Paquet, directeur général adjoint du club, début juin au micro de RMC. On doit donc être vigilant, ne pas faire n'importe quoi. Il n'y aura pas de Coupe d'Europe la saison prochaine et il est difficile de trouver de l'argent dans le contexte économique mondial. De plus, la taxation à 75% qui devrait s'appliquer en 2013 complique la vie de tous les clubs. » Pour Teddy, le problème est ailleurs : « Le départ de Garcia risque de provoquer d'autres départs : De Melo, Rozehnal, Payet, tous vont partir. Même Mavuba, je suis certain qu'il ne sera plus à Lille l'année prochaine. » Et Digne ? « Non, lui, je pense qu'il va rester. C'est dans son intérêt. Il ne partira que si une grosse offre arrive sur la table des dirigeants. »

Voilà, pour les départs. Et pour les arrivées ? Pas grand-chose. C'est bien ça le problème : aucune piste, aucune rumeur, et même si le mercato vient à peine de commencer, les supporters commencent à déchanter. « On attend des investisseurs, s'impatiente Teddy. Si Mavuba part, il ne restera que Balmont et Béria de l'année du titre, c'est très peu. Les jeunes joueurs, c'est bien, et on en a plein, mais pour jouer les premières places, c'est très compliqué. » Espérons pour le LOSC que l'annonce du nouvel entraîneur, qui devrait intervenir d'ici la fin de semaine, amène avec elle quelques gros transferts, de ceux promis il y a trois ans par le président Seydoux pour accompagner l'arrivée du Grand Stade. Ce qui permettrait de donner raison à la phrase de Rudi Garcia, qu'il prononçait en 2009 suite à son (premier) licenciement : « Si ça permet de grandir, ce sera un épisode positif. Il y a des cicatrices qui font avancer. »

par Maxime Delcourt
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Oh Rudi Garcia est beau, talentueux, un excellent coach. Je suis sûr qu'il va réussir à la Roma, un des plus grands clubs d'Italie.

Tu peux venir Walter...
Franchement, si Seydoux décide d'accueillir des investisseurs ou bien même de carrément vendre le club, ça ne serait que du gagnant-gagnant. Le LOSC dispose aujourd'hui d'un des plus beaux stades d'Europe, d'infrastructures (Luchin) qui figurent parmi les plus complètes d'Europe. Honnêtement, le seul axe de développement aujourd'hui, c'est le recrutement, c'est la gestion du groupe sportif. Et j'ai envie de dire que c'est du pain béni pour un investisseur qui veut pas trop se prendre la tête à gérer 3000 dossiers à la fois.
En tant que supporter lillois, j'espère vivement que Seydoux va se décider à passer la main et à vendre le club.

Autrement, question choix du coach, il y a une grosse attente pour Favre qui tient la corde dans le coeur des supporters.
KillerCroc Niveau : CFA
Note : 1
D.O.M.E.N.E.C.H.
FCB Stern des Südens Niveau : Ligue 2
Message posté par Flofred
Oh Rudi Garcia est beau, talentueux, un excellent coach. Je suis sûr qu'il va réussir à la Roma, un des plus grands clubs d'Italie.

Tu peux venir Walter...


Tu as oublié la phrase magique qui remonte le niveau: You can call me Heisenberg bitch. Là, tu aurais bien réussi dans la vie.
Garcia à la Roma ça me laisse sceptique ...
Puis le problème de lille c'est plus le manque d'argent et le départ prévu de plusieurs joueurs j'ai l'impression, sans payet cette saison je sais pas ce que ça aurait donné .
Le problème, s'est que personne malheureusement veux mettre de l'argent a Lille, comme a Lyon d'ailleurs. C'est dommage pour le foot français vu le travail effectuer depuis plusieurs années. De l'extérieur, on a quand même l'impression que dans les bureaux ils ce passent des trucs pas très claire. Entre ce départ, celui de Landreau, le départ "bizarre" de Sow, le cas De Melo, le départ annoncé de Payet et Digne. Qu'est ce qu'il va rester ?
Ils étaient en train de monter un projet de fou. Là maintenant, du côté sportif, tout est a refaire.
Jack Facial Niveau : CFA
Note : -2
Message posté par FCB Stern des Südens


Tu as oublié la phrase magique qui remonte le niveau: You can call me Heisenberg bitch. Là, tu aurais bien réussi dans la vie.


Mouais,ça n'a pas autant de gueule que "Jack Facial, BG et bien membré", à mon humble avis.
FCB Stern des Südens Niveau : Ligue 2
Trop long Ron, la plupart des personnes ne vont lire que 2 phrases ^^
Walter Blanc Niveau : Loisir
Message posté par Flofred
Oh Rudi Garcia est beau, talentueux, un excellent coach. Je suis sûr qu'il va réussir à la Roma, un des plus grands clubs d'Italie.

Tu peux venir Walter...


Roma grand club ?
*somagic* Niveau : CFA
J'ai rien contre le gars des DVE que vous avez interviewé mais le départ de Garcia était dans les tuyaux depuis 2 mois...
Petit historique... dans l'article vous zappez le vrai-faux licenciement de Garcia que Seydoux avait bien validé à l'époque... depuis, malgré le titre, les relations entre les 2 étaient catastrophiques.. ce qui amena l'arrivée à son poste de Paquet dans la gestion éco-sportive du club afin de contrebalancer le poids de Garcia qui logiquement bénéficiait d'une aura énorme auprés des supp et de la presse. Mais pas auprés des joueurs... dès sa 1ere année, l'ensemble des joueurs (cabaye en tête) demande à ce que le foncier soit beaucoup plus travaillé (bon aprés faut relativiser... qd t'as puel avant, tu sais que le foncier primait..) Depuis la relation entre lui et les joueurs s'est dégradé pour différentes raisons: insultes ( le fameux "tocard" pour Chedjou), manque de dialogue (malgré la mise en place d'un conseil des sages), et mauvaise gestion du turn over (mauvaise gestion des remplaçants).
De mon coté je lui suis plus que reconnaissant pour le jeu proposé, les titres.
j'aurai quelques reproches sur la gestion du centre de formation (combien de jeunes sortis ? Digne, Gueye ? en autant de saisons c'est peu..) et les parcours européens où on a été indigne de la ligue des champions et de l'europa league...

Pour l'avenir du Losc, prendre Girard ou Kambouaré, c'est stagner voir régresser qt au "standing" du coach (je parle pas de leur compétences)..
L'équipe sera de bonne facture mais le jeu offensif futur de l'équipe restera une exigence des supporters... bon au moins Jean Fernandez a signé ailleurs (bashing gratuit amis montpellierains) mais Moustache est encore sur le marché....
" Ce qui permettrait de donner raison à la phrase de Rudi Garcia, prononçait en 2009 "
Et ben, le bac c'est pas encore dans la poche Maxime ...
Chriswillow Niveau : Loisir
"Dans le nord, tu ris 2 fois, quand t'arrives à faire passer Adil Rami pour un grand défenseurs français, et quand tu fais croire à tout le monde que t'es dans la mouise financière alors que t'as vendu tes meilleurs joueurs depuis 3 ans à bons prix sans forcément recruter cher derrière".
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Lille est juste tributaire de ses moyens financiers, mais a tout de même anticipé avec l'arrivée de jeunes pousses, soient prêtés au club belge racheté ou dans le groupe cette année.

Ce club ne peut fonctionner que par cycles et aujourd'hui un cycle s'est éteint. Quid du futur choix de l'entraineur ?

Mine de rien, il n'y a pas beaucoup de Claude Puel pour gérer ce genre de situation. Garcia s'est appuyé sur un travail remarquable de Puel au Losc. Et c'est plus un mec comme Puel qu'il faut trouver chez lillois... le profil est encore plus rare.

Girard n'est pas une mauvaise idée. Ok, le football sera moins bandant, mais ce mec est un formateur, un fondateur de groupe et un mec qui travaille très bien avec les jeunes pousses. C'est sans doute ce qu'il faut pour le LOSC.

Il faudra tourner la page du beau jeu Garcia à qui je souhaite vraiment la réussite du côté de la Louve.
*somagic* Niveau : CFA
Message posté par RonHarris
Garcia est avant tout un exceptionnel formateur, qui laisse derrière lui de magnifiques souvenirs aux supporters lillois et à ceux qui, comme moi, aiment le beau eu et l'amour qui règne dans une équipe. J'éspère qu'il va réussir à la Roma, mais je ne doute pas que Lille ( et son excellent centre de formation, avec un brillant président) saura se relever avec des pépites innombrables comme Gianni Bruno, Rodelin, Lucas Digne, Florian Thauvin... Le projet lillois a subi un léger arrèt, mais il y a trop de qualités dans ce magnifique club, au maillot non moins magnifique, pour que la croissance s'arrète!

(Alors?...)


Nan Ron, Garcia n'est pas un formateur...loin de là... un trés bon tacticien pour l'équilibre "offensif-défensif" de son équipe (ce qui me laisse présager quil reussira à la Roma avec un groupe de qualité et des joueurs confirmés)
Mais du centre de formation il a presque rien sorti. Digne était une évidence depuis des années (comme l'a été Hazard) et Gueye fait sa saison la plus aboutie que cette année... à 24 ans !! J'ai peur que par souci économique Seydoux privilégie Girard, un vrai formateur), pour le poste..
cantor0305 Niveau : CFA
les 7 titres de lyon ont fait oublié qu'en France il est très dur de gérer l'après titre, a part l'ol tous les clubs ont connu le pillage puis la déprime après un titre. Il va falloir débuté un nouveau cycle, sans joué l'europe, pas facile pour les supporters. en tout cas vous avez un beau stade.
Message posté par RonHarris
Garcia est avant tout un exceptionnel formateur, qui laisse derrière lui de magnifiques souvenirs aux supporters lillois et à ceux qui, comme moi, aiment le beau eu et l'amour qui règne dans une équipe. J'éspère qu'il va réussir à la Roma, mais je ne doute pas que Lille ( et son excellent centre de formation, avec un brillant président) saura se relever avec des pépites innombrables comme Gianni Bruno, Rodelin, Lucas Digne, Florian Thauvin... Le projet lillois a subi un léger arrèt, mais il y a trop de qualités dans ce magnifique club, au maillot non moins magnifique, pour que la croissance s'arrète!

(Alors?...)


Je suis plutôt d'accord sur le raisonnement par contre magnifique le maillot du Losc... on va pas abuser non plus. ^^
Note : -1
Dans une moindre mesure que le Mans, je commence à croire qu'il y a une malediction avec les clubs qui construisent un nouveau stade ... on verra ce qu'il arrivera à Nice et à Marseille prochainement.

En tous cas, c'est dingue cette déliquescence. Mis à part Kalou (dont le passage à Chelsea à mon sens ne garantissait pas qu'il soit la star souhaité), je trouvais les choix Lillois cohérent et je les imaginait être les principaux voir même seuls concurents possible au PSG.
Note : -1
Message posté par Chriswillow
"Dans le nord, tu ris 2 fois, quand t'arrives à faire passer Adil Rami pour un grand défenseurs français, et quand tu fais croire à tout le monde que t'es dans la mouise financière alors que t'as vendu tes meilleurs joueurs depuis 3 ans à bons prix sans forcément recruter cher derrière".


Ouais mais je pense qu'ils ont un gouffre à cause de leur stade aussi...
Je pense que le LOSC va ramer, Garcia était l'un des très bons entraîneurs de L1, même s'il me saoulait à pleurnicher à longueur de temps sur l'arbitrage ou autre chose.

Suivant qui arrive, ça peut être la mouise pour Lille, Girard n'est pas taillé pour le Job à mon avis. Et si le LOSC perd Chedjou, Payet et Digne à la même intersaison, ils vont ramer pour les remplacer qualitativement...

S'ils ne partiront pas de zéro, ils vont quand même devoir rebâtir pour repartir de l'avant.
esteban007 Niveau : DHR
Message posté par s4int
Franchement, si Seydoux décide d'accueillir des investisseurs ou bien même de carrément vendre le club, ça ne serait que du gagnant-gagnant. Le LOSC dispose aujourd'hui d'un des plus beaux stades d'Europe, d'infrastructures (Luchin) qui figurent parmi les plus complètes d'Europe. Honnêtement, le seul axe de développement aujourd'hui, c'est le recrutement, c'est la gestion du groupe sportif. Et j'ai envie de dire que c'est du pain béni pour un investisseur qui veut pas trop se prendre la tête à gérer 3000 dossiers à la fois.
En tant que supporter lillois, j'espère vivement que Seydoux va se décider à passer la main et à vendre le club.

Autrement, question choix du coach, il y a une grosse attente pour Favre qui tient la corde dans le coeur des supporters.


Si ça ne tenait qu'à lui, il l'aurait déja vendu le club. Malheureusement ce n'est pas si facile et dans ce contexte économique compliqué, ça va être vraiment difficile.
Note : 1
Les critiques envers Girard des supporters de Lille me gênent un peu. Quand je lis des "sale gitan" ou des "sale sudiste" sur leur page de contestation, je me demande de quel coté sont les gens classes. Enfin bon rien de nouveau chez les DVE... Et puis qu'on ne soit pas fan du personnage médiatique, je comprends parfaitement, mais sportivement c'est un coach ultra-compétent qui pourrait ne faire que du bien à Lille.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
40 55