En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Littérature
  3. // Éric Cantona

« Sans Éric Cantona, le Manchester United d'aujourd'hui n'existerait pas »

Paru en 2009 en Angleterre, Cantona, le rebelle qui voulut être roi est enfin disponible dans sa version française. Récompensé par le prix du Meilleur Ouvrage consacré au football outre-manche, son auteur, Philippe Auclair, revient sur les raisons qui l'ont poussé à consacrer plus d'un million de signes au King.

Modififié
Combien de temps vous a pris l'écriture du livre ?
De la première idée à la dernière mouture vérifiée par le service juridique de mon éditeur anglais, à peu près trois ans. L'étape la plus compliquée n'a pas été de réaliser les 200 entretiens présents dans le livre. J'ai eu la chance de nouer contact avec Isabelle, sa première femme, qui m'a permis de rencontrer des amis de Cantona. De ce côté-là, j'ai eu beaucoup de chance. Cantona, lui, était au courant de mon travail, mais ne m'a jamais mis aucun bâton dans les roues. Par contre, je ne sais toujours pas ce qu'il a pensé du livre. Je sais qu'il l'a lu en anglais et je lui en ai fait parvenir une copie en français. Et puis je n'avais pas de date de livraison, j'ai pu prendre mon temps. Au final, le résultat est assez différent de ce qui devait au départ être une biographie « classique » , dans la mesure où en anglais, il n'y avait absolument rien eu d'écrit sur Canto depuis le livre de Ian Ridley paru en 1995. Donc il n'y avait aucun livre couvrant l'ensemble de sa carrière footballistique. Et moi, seule sa carrière footballistique m'intéressait. Pas le responsable de beach soccer ou l'acteur.

Pourquoi avoir mis quatre ans avant de le traduire en français ?
Ma maison d'édition anglaise a d'abord été approchée par plusieurs éditeurs français qui s'étonnaient que le livre n'existe pas en français. Il a fallu leur expliquer que même si j'étais français, j'avais écrit le livre en anglais. Comme je n'avais jamais pensé sortir le livre en français, j'avais directement retranscrit les entretiens en anglais. Donc il fallait de nouveau faire un travail de retranscription en français. Et je n'avais ni l'envie, ni le temps de passer encore une année à bosser sur Canto. On parle quand même de plus d'un million de signes à traduire. Donc il fallait trouver le bon éditeur et le bon traducteur, parce que je ne voulais pas d'un traducteur de livre de sport. Je voulais un traducteur de fictions ou d'essais, ce qui est le cas de Clément Baude, qui en plus est fan de foot. Tout cela a mis du temps à se mettre en place.

Pourquoi ne vouliez-vous pas d'un traducteur spécialisé en livres de sport ?
Mon avant-propos pour la version française est quasiment un manifeste pour une nouvelle écriture sur le football. Cela peut paraître prétentieux, mais c'est comme cela qu'il a été reçu en Angleterre. Je fais partie d'un groupe de personnes qui envisagent l'écriture sur le football de manière différente de celle qu'on trouve en France, en Espagne, en Italie ou en Allemagne. Il n'est pas question de dire que nous sommes meilleurs que les autres, juste que nous avons une attitude différente. Et ce livre appartient à ce courant. Il faut bien comprendre que c'est un livre anglais. Donc différent dans l'approche, dans le style. C'est à la fois une biographie et un essai, ce qui n'est pas fréquent, hélas. En France, l'écriture sur le football n'est pas la même. D'abord, le public est beaucoup plus restreint. En Angleterre, un livre de football peut se vendre à 200 000 exemplaires, c'est un autre monde, on écrit pour un public « lettré » . Cela se retrouve sur les blogs, qui sont rédigés par des gens qui auparavant se seraient tournés vers la musique, la politique ou la sociologie.

Tous les intervenants que vous avez rencontrés avaient un avis sur Cantona ?
Je n'ai rencontré personne d'indifférent. Je parle du Canto footballeur, l'autre ne m'intéresse pas. J'ai senti beaucoup d'affection, même de la part de gens dont on aurait pu penser qu'ils auraient un peu de grain à moudre, comme Didier Fèvre, le photographe de L'Équipe qui a vécu quelque chose de très intense, à la fois brutal et dramatique, avec lui. Il m'a fait comprendre énormément de choses parce qu'il a été très proche de Cantona lors de ses dernières années en France. Et même s'il n'a toujours pas compris la fin de leur amitié, il ne m'a jamais rien dit de haineux à propos de Canto. Cela m'a frappé, à tel point que moi-même, qui au départ n'avait aucune opinion sur l'homme, plus ça allait, plus je l'ai aimé. Tant mieux, parce que pour faire une bonne biographie, il faut aimer son sujet. Ce qui ne veut pas dire que le livre est une hagiographie. Je ne suis pas dans l'excès, ni dans un sens, ni dans l'autre. Dans les livres publiés à son sujet, il est soit traité comme un démon, soit comme un rebelle rimbaldien dont même les erreurs sont justifiables. J'ai essayé d'avoir un peu plus d'équité, de comprendre. Quand il balance la balle sur l'arbitre à Nîmes, qu'il tacle Der Zakarian à la carotide, qu'il se jette dans le public de Crystal Palace, qu'il traite les gens de la FFF de crétins, etc. Autant de pêchés véniels.

« Il a énormément bossé à être un rebelle, même s'il avait ça en lui »

Cantona a toujours été un rebelle, ou ce sont les événements qui l'ont façonné ?
L'expression « rebelle » , déjà... C'est quelqu'un qui a un sens profond de la justice et une compréhension très idiosyncratique de la fidélité et de la loyauté. Ce qui ne signifie pas qu'il connaisse foncièrement le sens de ces deux mots. Il est très tranché dans ses opinions. Mais son côté rebelle est très étudié, même s'il y a un vrai substrat. De la même façon que c'était un footballeur ultra talentueux, mais qui bossait énormément, il a énormément bossé à être un rebelle même s'il avait ça en lui.

Il avait aussi un vrai amour de la baston, qu'il exerce tout au long de sa carrière...
Il va au clash, oui. Il dit que cela vient de son père, qui lui a dit « si tu tapes le premier, tu ne seras pas surpris » . Et puis il y a cette identification avec le personnage de paria. C'est bêtement adolescent, mais également authentique et sincère. Ce n'est pas un rôle. Lorsqu'il balance le ballon sur l'arbitre à Nîmes, c'est parce qu'il a un vrai sentiment d'injustice. Lorsqu'il traite les mecs de la Fédération de crétins, d'une part il n'a pas complètement tort, et d'autre part, il y a là aussi un vrai sens de l'injustice. Il explique que ce sentiment est né lorsque lors d'une rencontre, l'arbitre a sifflé alors qu'il se présentait seul face au gardien, parce que ses lacets étaient défaits. Mais depuis qu'il a quitté le monde du football, il surjoue ce personnage. C'est pour cela que je n'ai pas voulu parler du Cantona hors-foot. Par contre, chez le Canto du football, la rébellion est canalisée, alliée à un sens de la discipline, du sacrifice, de la souffrance, de la rédemption, de l'humilité. C'est ce Cantona que j'aime.

Le Cantona hors-foot qui veut retirer l'argent des banques tout en cachetonnant en enchaînant les contrats publicitaires est quand même intéressant, non ?
Les pages les plus dures du bouquin ne sont pas sur ses excès, mais sur sa relation avec Nike. Là, j'ai un vrai problème. Je ne comprends pas. C'est le moment où on se dit que tout ça, c'est du flan. Il fait le rebelle tout en étant le premier joueur à devenir une commodité commerciale. C'est un homme-sandwich. Nike, quand on connaît les conditions de travail de leurs ouvriers au Vietnam, on ne peut pas se présenter en tiers-mondiste. Il n'est pas à une contradiction près. Si sa relation avec Manchester United s'est terminée de manière moins brillante qu'espérée, c'est parce qu'il a défendu ses intérêts économiques. Et Manchester United a fait énormément d'argent grâce à Éric Cantona. Sans Éric Cantona, le Manchester United d'aujourd'hui n'existerait pas. Le Alex Ferguson dont on parle aujourd'hui n'existerait pas sans Éric Cantona. On parle souvent de ce que les entraîneurs font pour les joueurs, rarement de l'inverse.

« Quand il brise son contrat avec Nîmes, à qui il doit un million de francs, il est au bord de la ruine »

Que serait devenu Éric Cantona s'il n'était pas parti en Angleterre ?
Il aurait pris sa retraite. À ce moment-là, il ne s'entraîne même plus. Après son départ de Nîmes, il est plongé dans un profond doute. Cette décision d'arrêter le football n'était pas un geste de diva (en décembre 1991, à 25 ans, Cantona annonce sa retraite après avoir été suspendu 2 mois pour avoir insulté les membres de la commission de discipline de la FFF, ndlr). Il brise son contrat avec Nîmes, à qui il doit un million de francs. Il est au bord de la ruine. Il serait peut-être revenu quelques années plus tard pour l'argent, mais sa carrière aurait périclité de manière évidente. Il a eu la chance d'être lui-même et d'avoir un entourage qui a cru en lui.

À ce moment-là, il est tricard partout en France ?
Oui. On lui a planté un couteau dans le dos à Marseille, Auxerre est devenu trop petit pour lui, il a fait ses six mois à Bordeaux, il a vécu tout ce qui était possible à Montpellier...

Son prêt à Bordeaux est l'épisode le plus méconnu de sa carrière...
On n'en parle jamais. Pourtant, statistiquement parlant, c'est un succès. J'ai lu des comptes-rendus de matchs, visionnés des bouts de matchs, et je me suis rendu compte qu'il n'avait pas été si mauvais que ça, ce que m'ont confirmé certains de ses coéquipiers de l'époque. Par contre, il avait la tête dans le sac parce qu'il était séparé de sa famille. Il s'est retrouvé là-bas parce que Tapie voulait l'évacuer. Entre les deux hommes, c'est de la haine. À tel point que quand j'ai voulu reproduire certaines propos de Cantona sur Tapie, les avocats anglais ont flippé. Canto a été un des seuls à se dresser contre Tapie. Ce n'est pas un tricheur. Mais beaucoup de Marseillais ont oublié qu'il a eu de très bons moments à l'OM avant d'être mis à l'écart par Goethals.

Le football actuel peut-il produire des personnages de la trempe de Cantona ?
Non. Un type comme Balotelli est plus immature que rebelle, par exemple. Chez Catona, il y a une volonté de rébellion. « C'est moi, Éric Cantona, le philosophe, l'homme aux semelles de vent, qui cite Platon et Rimbaud sans jamais les avoir lus... »

Cantona, le rebelle qui voulu être roi de Philippe Auclair au Cherche Midi (traduction par Clément Baude)

Propos recueillis pas Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari ! il y a 43 minutes Le fou sosie de Marek Hamsik 1
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89