Sandro Wieser condamné par la justice suisse

Modififié
2 4
Il n'y a pas qu'en dehors des prés que la justice peut parfois rattraper les footballeurs. Et Sandro Wieser, joueur du FC Aarau, peut en témoigner.

Le 9 novembre dernier, lors de la réception du FC Zurich au Brügglifeld (victoire 2-1), le milieu de terrain liechtensteinois avait bousillé le genou de Gilles Yapi-Yapo. Ligaments croisés, ligaments intérieurs, ménisque et rotule touchés. Rien que ça.

Si Wieser s'était pris six matchs de suspension par la Swiss Football League, l'affaire avait été portée au pénal suite à deux plaintes déposées par l'Ivoirien et son président, Ancillo Canepa. Plaintes entendues puisque le bourreau vient d'être condamné à 180 jours-amende avec sursis (en Suisse, la sanction financière journalière est calculée en fonction du salaire), assortis d'une autre amende de 10 000 francs suisses payable de suite, par le ministère public de Lenzbourg. Si Wieser décide de faire appel, l'affaire donnerait lieu à un procès.

Presque six mois après les faits, les images sont toujours aussi insoutenables, mais elles permettent au moins de penser très fort à celui qui avait ambiancé le FC Nantes pendant deux saisons : l'immense Gilles Yapi Yapo, patapo.

Youtube
TF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Quel bâtard, il visait clairement le genou...
Hilltop Hoods Niveau : CFA2
Il s'en sort au final pas trop mal compte tenu de l'agression qu'il a délibérément commise.
"Comment arrêter une carrière".
Ordure
Jean-Luc Pontère
Ce type ne devrait plus jouer au football. En plus, il a ruiné l'image du football Lichtensteinois à lui tout seul.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Vanden Borre est excusé
2 4