Sanctions levées pour le Napoli

Modififié
3 11
La sanction du Napoli dans le cadre de l'affaire dite du Calcioscommesse, prononcée il y de ça un mois, a été révoquée hier par la Cour d'appel de la FIGC. Le Napoli récupère ainsi ses deux points de pénalité, ainsi que ses centraux Paolo Cannavaro et Gianluca Grava, dont la suspension de six mois a également été levée. Le club ne devra donc payer qu'une amende de 50 000 euros.

« La Cour a su lire avec attention tout le dossier qui lui a été présenté, les juges ont eu la force et le courage de délibérer de façon antithétique par rapport à la décision en première instance. Nous sommes satisfaits, Naples, le club et son propriétaire sont soulagés d'un grand poids. Des décisions comme celle-là arrivent une fois de temps en temps, je me réjouis surtout que justice ait été faite et qu'ait été restitué au Napoli et à ses tifosi ce qui leur avait été enlevé à tort » , a déclaré Mattia Grassani, avocat du club partenopeo.

Lequel a expliqué la raison de ce retournement de situation, lié à l'ancien portier Matteo Gianello, à l'origine des soucis du club avec sa tentative de combine : « Le délit de Gianello est passé d'illicite sportif à déloyauté, de ce fait Cannavaro et Grava n'avait rien à dénoncer. » Allez dire ça à Conte, tiens.

En attendant, le Napoli retrouve sa seconde place au classement de Serie A. À trois points de la Juve. AP
Modifié

mirko_1926 Niveau : DHR
Note : -2
chi è INNOCENTE NON PATTEGGIA
vero CONTE ?
avanti cosi'...
Note : 1
Bien pour Grava et Cannavaro, pour le Napoli et beau coup de pied au c*l du procureur Palazzi. Mais le Padova Calcio doit se sentir aussi cocu que Conte dans cette histoire.

Curieux de voir ce que va donner l'affaire Lazio/Genoa.
@Mirko qui me semble très pointu et très au fait de cette histoire. Explique moi donc cette curiosité, d'un inculpé qui passe en jugement et à qui la cour inflige une peine moins importante que ce que lui-même demandait ? Parce que ça m'aiderait à comprendre la logique de ce procès et de ce jugement.

Le Kiosque SO PRESS

3 11