Modififié
2 16
Suspendu un an par la LFP pour avoir frappé un journaliste de L’Équipe, Cyril Jeunechamp pourrait revenir plus vite que prévu sur les pelouses de Ligue 1.

Montpellier annonce sur son site officiel que la suspension du défenseur de 37 piges a été réduite, ce mardi, par la commission supérieure d’appel de la FFF. L’ancien Rennais est désormais suspendu pour six mois ferme et six avec sursis.

Le 17 novembre dernier, Jeunechamp, visiblement énervé après un article paru quelques jours plus tôt, avait frappé le journaliste de L’Équipe José Barroso, après une rencontre face à Valenciennes (1-1).

« Je paye cher, j’assume, mais je prends beaucoup. Je ne m’attendais pas à un an de suspension, je pensais pouvoir finir ma carrière sur les terrains. On me prive de tout. Ce n’était pas un coup prémédité, je voulais le rattraper, et le coup est parti » , avait déclaré le joueur après sa sanction.

La peine infligée ayant pris effet le 23 novembre dernier, le joueur pourrait donc rejouer dès le 23 mai prochain.

On lui dit que le championnat s’arrête le 26 mai ou pas ? GB
Modifié

Note : 10
"je voulais le rattraper, et le coup est parti" faut qu'il m'explique là. Il nous déclare qu'il a voulu rattraper le journaliste et puis finalement il s'est dit : je vais lui en mettre une, ça sera plus simple.
Note : 1
En même temps ce serait pas le premier à vouloir frapper un journaliste de l'équipe... Plus sérieusement, quelqu'un sait ce qui s'est réellement passé , j'entends par là ce qu'aurait dit le journaliste à Jeunechamp ? Puisqu'il s'était chauffé auparavant avec Jourden.
Parce que c'est pas dans notre quotidien préféré que je peux trouver ces infos.
Note : 9
"Le coup est parti tout seul"
Depuis peu, ce geste technique se nomme une "Pistorius".
Louis Aragon Niveau : DHR
Note : 1
Message posté par RonHarris
Donc on prive un joueur, un homme, de son travail pendant 6 mois sans que cela choque personne, ou si peu. Qu'il y ait eu faute personne ne peut le contester. La disproportion de la sanction étonne, et n'apporte pas pour moi ce qu'une sanction sportive doit réellement apporter.


et alors ce serait quoi la bonne sanction ?

Une agression sur un terrain, c'est une suspension, c'est normal. Il n'est pas privé de son travail, il n'est pas suspendu par son club, mais par la Fédération, normal aussi puisque la violence a eu lieu pendant une compétition organisée par la Fédération. Ce n'est pas une sanction sportive car ce n'est pas arrivé pendant le jeu.

Imagine un peu la gueule des matchs si tu ne prenais pas au moins 6 mois de suspension pour une bagarre... Il n'y a rien de disproportionné, on ne peut pas frapper quelqu'un comme ça, quelque soit la raison. Je ne dis pas que c'est un violent immonde, juste qu'il a déconné.

Si je me bats demain à la cantine de mon boulot, je risque d'être viré par mon employeur, pas simplement suspendu de cantoche par Avenance. La disproportion, elle est où ?
Note : 2
Oh non ! La sanction aurait dû être maintenu pour tous les coups tordu dont il a été l'auteur.
on s´en fout il mérite pas cette suspension..
1 an pour un tarte? ça fait cher..
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Note : 2
D'un côté, ce bon Jeunechamp qui n'a jamais contrôlé son agressivité, sur et en dehors du terrain, et qui s'enfonce profondément avec sa ligne de défense de racaille

De l'autre, une vraie racaille, c'est à dire un mec qui se sert de son boulot pour régler ses comptes personnels, et en prime il porte plainte derrière

Les deux sont très moches
Remise de peine, la suite logique c'est bonne conduite, il en fera que 3, ah la justice francaise... :)
Partenaires
Le kit du supporter Vietnam Label Trash Talk basket
2 16