1. //
  2. // Atlético & Real Madrid
  3. // Sanctions

Sanction FIFA : quelles conséquences pour les Madrilènes ?

Rarement Atlético et Real Madrid auront été si solidaires. Tous deux suspendus pour les deux prochains mercatos par la FIFA, ils espèrent traverser cette période à l’instar du Barça en son temps. N’en demeurent pas moins de nombreuses interrogations.

Modififié
468 20
Loin d’être laconique, le communiqué merengue s’éternise en justifications. En cinq points, le Real Madrid découpe à la machette les accusations de la veille. Vingt-quatre heures plus tôt, la presse castillane évoque une suspension de deux mercatos pour de possibles infractions au règlement de la FIFA légiférant sur le transfert de joueurs mineurs provenant de l’étranger. L’épisode remonte alors à avril. Neuf mois plus tard, la gravité est tout autre au sein de l’institution blanche. À l’instar de son faux frère rojiblanco, elle vient d’apprendre, cette fois par voix officielle, son interdiction de recrutement pour les deux prochaines périodes de mercato. Idem, Madridistas et Colchoneros devront régler une amende salée. Comme le FC Barcelone en son temps, les deux clubs de la capitale espagnole se retrouvent donc privés de l’un de leurs terrains de jeu favori. Une disette d’une année qui pose de nombreuses questions sur l’avenir à court terme des deux finalistes de l’avant-dernière Ligue des champions. Tentatives d'éclaircissement de ce casse-tête madrilène qui, par ricochet, réduit le rêve de nombreux gamins à néant.

Cerezo : « Nous allons faire appel, oui ou oui ? »


Sitôt la sanction diffusée, une question taraude la tête de tout bon supporter colchonero ou merengue : Atlético et Real s’apprêtent-ils à faire appel ? Le dernier exemple en date, barcelonais et non nantais, est équivoque à ce sujet. Interdite de recrutement pour des raisons similaires en avril 2014, la direction blaugrana, déjà en délicatesse avec le transfert louche de Neymar, lance un recours suspensif auprès de l’instance internationale. Initialement prévue pour les périodes de mercato d’été 2014 et d’hiver 2015, la sanction est de fait décalée d’une fenêtre, le jugement final étant rendu le 20 août. Le Barça se lance, lui, dans un mercato dantesque chiffré à plus de 150 millions d’euros. Mieux, Luis Suárez, Ivan Rakitić, Claudio Bravo et Marc-André ter Stegen sont autant de protagonistes du second triplé de l’histoire azulgrana… « Nous allons faire appel, oui ou oui ? » , a matraqué Enrique Cerezo, dueño du Vicente-Calderón, dès l’annonce de la nouvelle. Une prise de position qui, plus tard dans l’après-midi, est reprise par le Real Madrid, en total désaccord avec la sanction. Reste que la date de l’appel n’est pas encore connue.

Autrement dit, un jugement en appel programmé avant juillet, date du début du marché estival, n’entraînerait aucun report de la sanction. Un sens du timing capricieux qui, loin de faire sourire les services juridiques des deux clubs, pourrait mettre dans l’embarras les directions sportives. Fort heureusement pour eux, les deux clubs de la capitale semblent avoir pris les devants d’une telle sanction - les premiers bruits remontant à avril dernier. La prévision des Colchoneros méritent d’ailleurs une mention particulière. Avec les recrues hivernales Augusto Fernández et Kranevitter, un mercato estival des plus onéreux estampillé Jackson Martínez, Luciano Vietto ou encore Savić, l'Atléti et sa jeune génération semblent être armés pour supporter une telle sanction. Du côté du Santiago Bernabéu, le refrain varie d’un iota. Bien que tous les postes de l’effectif du double Z soient doublés, il n’en reste pas moins déséquilibré. Avec sa litanie de milieux créatifs et son manque de muscles, il nécessite sans doute quelques ajustements. Et ce ne sont pas les jeunes recrues Asensio et Vallejo, respectivement prêtés à l’Espanyol et Saragosse, qui inverseront cette tendance.

Et les minots ?


Surtout, une suspension immédiatement effective priverait Florentino Pérez de sa fameuse recrue galactique. Pogba et Hazard, ardemment désirés par Zidane, et De Gea et Lewandowski, courtisés par el Presidente, n’atterriraient sans doute jamais à Chamartin. Du côté rojiblanco, la direction se sentirait, elle, prête à affronter cette suspension. Un scénario qui verrait donc l’Atlético conserver Antoine Griezmann - et sa clause augmentée à 80 millions d’euros - jusqu’à l’été 2017. Reste maintenant à ne pas céder le Cholo Simeone aux Anglais… Les grands perdants de cette sanction de la FIFA restent pourtant ceux que l’on entend le moins : les minots. Les mineurs étrangers recrutés par Atlético et Real sont toujours accompagnés de leurs parents et vivent dans des conditions tout ce qu’il y a plus honorables. Mieux, ils vivent leur rêve. Alors qu’elle promet de les « protéger » de l’infâme traitement que leur réserve les monstres espagnols, la FIFA leur inflige une punition des plus imméritées - les exemples du Barça sont équivoques. Seules les jeunes générations de Castille se réjouissent donc de cette sanction.


Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Aucune, les deux ont un gros effectif et peuvent facilement tenir sans recrutement s'ils ne perdent aucun joueur.
Lepetitprince Niveau : DHR
Ces suspensions semblent tout de même super arbitraires, si je me souviens bien, la spécificité de l'Espagne est que la réglementation de la federation ibérique était differente de celle de la FIFA. Ce qui expliquerait pourquoi les clubs espagnols sont en infraction.
J'ai quand même du mal à comprendre pourquoi seul ces trois clubs sont en infraction, et surtout pourquoi ils se retrouvent condamnés à 1 an d'intervalle...
Message posté par Lepetitprince
Ces suspensions semblent tout de même super arbitraires, si je me souviens bien, la spécificité de l'Espagne est que la réglementation de la federation ibérique était differente de celle de la FIFA. Ce qui expliquerait pourquoi les clubs espagnols sont en infraction.
J'ai quand même du mal à comprendre pourquoi seul ces trois clubs sont en infraction, et surtout pourquoi ils se retrouvent condamnés à 1 an d'intervalle...


Les condamner en même temps priverait le marché de gros transferts. Pas bon, pas bon.
P'tit Filet Niveau : CFA
"Alors qu’elle promet de les « protéger » de l’infâme traitement que leur réserve les monstres espagnols, la FIFA leur inflige une punition des plus imméritées - les exemples du Barça sont équivoques"

Ou comment Robin du Bois argumente pour une justice à 2 vitesses... Tu déconnes un peu, Robien. Le recrutement des mineurs, c'est une plaie du capitalisme.

Pour un Leo Messi, combien de prodiges repérés à 10/12/15 ans se sont retrouvés à poinçonner les tickets de péage ? Parce qu'ils se sont pétés, qu'ils ont changé de voie... Ou qu'ils ont été lâchés par leur club/agent/chienne de vie.

Comment ne pas comprendre que l'affaiblissement de la formation dans beaucoup de pays vient de la main mise progressive des clubs sur les bébés footeux ?

Comment ne pas comprendre que la détection & le recrutement des prodiges, c'est avant tout une histoire de mercantisation des corps, de parents véreux, et d'agents avides ? Et que pas mal de gosses n'ont demandé qu'à "jouer au foot" (pas à se barrer à l'autre bout du monde)...

Hors U17 & plus, le "recrutement" des jeunes devrait être interdit. Pourquoi à partir des U17 ? Parce que t'es censé être moins naïf qu'à 12. Parce qu'il existe des compet' internationales... et qu'on peut commencer à parler de "post-formation" (et du professionnalisme qui vient avec). En dessous, c'est plaisir d'enfant.

Et pour le moment, il y a trop peu de barrières. La FIFA applique, pour une fois, ses propres règles. Pose ses burnes pour faire respecter le peu de garde fou en place.

Que tu t'appelles Real Madrid, FC Barcelona, ou Atletico de, rien à foutre... Que tu payes des billets d'avion Barcelone-Mexico à Papa/Maman une fois par mois, je m'en cogne.

La punition doit être appliquée au même titre que pour l'Escroc FC. Sinon, la punition n'a plus aucun sens, et la justice non plus.
P'tit Filet Niveau : CFA
Message posté par Lepetitprince
J'ai quand même du mal à comprendre pourquoi seul ces trois clubs sont en infraction, et surtout pourquoi ils se retrouvent condamnés à 1 an d'intervalle...


Parce que ces 3 clubs (en espagne) et d'autres (ailleurs) se sont spécialisés dans la détection de "talents" de 10 ans... Et par détection, j'entends l'achat pur & simple de mômes.

Faute de pouvoir leur offrir un contrat, l'achat est déguisé derrière des primes (aux parents, à l'agent...), des cadeaux, des voyages, des frais de scolarité (ah ah ah)... Bref. "viens dans mon chapiteau, petit, tu aimeras mes clowns".
nononoway Niveau : CFA
Message posté par P'tit Filet
Bref. "viens dans mon chapiteau, petit, tu aimeras mes clowns".


Brrrrr
@ Ptit Filet

T'es un mec intelligent et je t'aime bien. Porte un badge avec ton pseudo, si je te croise dans la rue, je te paye un coup.
P'tit Filet Niveau : CFA
Message posté par Tutucool
@ Ptit Filet

T'es un mec intelligent et je t'aime bien. Porte un badge avec ton pseudo, si je te croise dans la rue, je te paye un coup.


Ah ? Toi aussi tu penses que si ils retirent leur kippa, faut remettre le port de l'étoile ? Plus sérieusement, je te renverrai bien le compliment, si je te le lisais plus souvent.

@nono: CFA, plus de points, mais merci d'avoir relevé ;)
Message posté par P'tit Filet
"Alors qu’elle promet de les « protéger » de l’infâme traitement que leur réserve les monstres espagnols, la FIFA leur inflige une punition des plus imméritées - les exemples du Barça sont équivoques"

Ou comment Robin du Bois argumente pour une justice à 2 vitesses... Tu déconnes un peu, Robien. Le recrutement des mineurs, c'est une plaie du capitalisme.

Pour un Leo Messi, combien de prodiges repérés à 10/12/15 ans se sont retrouvés à poinçonner les tickets de péage ? Parce qu'ils se sont pétés, qu'ils ont changé de voie... Ou qu'ils ont été lâchés par leur club/agent/chienne de vie.

Comment ne pas comprendre que l'affaiblissement de la formation dans beaucoup de pays vient de la main mise progressive des clubs sur les bébés footeux ?

Comment ne pas comprendre que la détection & le recrutement des prodiges, c'est avant tout une histoire de mercantisation des corps, de parents véreux, et d'agents avides ? Et que pas mal de gosses n'ont demandé qu'à "jouer au foot" (pas à se barrer à l'autre bout du monde)...

Hors U17 & plus, le "recrutement" des jeunes devrait être interdit. Pourquoi à partir des U17 ? Parce que t'es censé être moins naïf qu'à 12. Parce qu'il existe des compet' internationales... et qu'on peut commencer à parler de "post-formation" (et du professionnalisme qui vient avec). En dessous, c'est plaisir d'enfant.

Et pour le moment, il y a trop peu de barrières. La FIFA applique, pour une fois, ses propres règles. Pose ses burnes pour faire respecter le peu de garde fou en place.

Que tu t'appelles Real Madrid, FC Barcelona, ou Atletico de, rien à foutre... Que tu payes des billets d'avion Barcelone-Mexico à Papa/Maman une fois par mois, je m'en cogne.

La punition doit être appliquée au même titre que pour l'Escroc FC. Sinon, la punition n'a plus aucun sens, et la justice non plus.


Tu as mon +1 quotidien !!

C'est dingue comme on a cette facilité à trouver des excuses aux grands... Sous prétexte qu'ils te sortent quelques génies on oublie le tas de gamin laissé sur le carreau... Pour ma part le recrutement avant 18 ans est déjà une aberration.
Quand on se fait griller en trichant au monopoli, faut pas se pleindre si les autres joueurs font une ou 2 parties sans nous...

Par ailleurs peut on s'interroger sur la volonté de la fifa à vouloir reequilibrer la concurence ?
Message posté par Lepetitprince
Ces suspensions semblent tout de même super arbitraires, si je me souviens bien, la spécificité de l'Espagne est que la réglementation de la federation ibérique était differente de celle de la FIFA. Ce qui expliquerait pourquoi les clubs espagnols sont en infraction.
J'ai quand même du mal à comprendre pourquoi seul ces trois clubs sont en infraction, et surtout pourquoi ils se retrouvent condamnés à 1 an d'intervalle...


En italie les clubs sont condamnés pour des regles qui n'existent pas dans d'autres pays. Le système espagnol est trop souvent une bulle spéculative.
espagne.blog.lemonde.fr/2012/03/14/foot-bulle/
Encore plus sympa quand un club plombe les finances de toute une region
rue89.nouvelobs.com/rue89-sport/2013/02/12/adversaire-du-psg-valence-en-banqueroute-met-lespagne-dans-lembarras-239543
Il ne reste plus qu'à espérer que Florentino dégage maintenant.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Tres bon commentaire petit filet. Ces jeunes là on ne les voit jamais donc on n'y pense peu mais ca doit etre la grande majorité
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Oh et puis on s'en fout des jeunes abandonnés, je viens de monter en ligue 2, c'esr ça qui compte.

A mon avis les clubs vont faire appel pour se préparer comme le barça. Mais faire son mercato pour deux ans, c'est pas facile. Surtout avec Florentino comme président.

Et le barca avait eu la chance que cette punition s'étale sur deux saisons (mercato hivernal puis estival), c'est beaucoup moins handicapant dans ce sens je trouve.
J_Vous_Lavezzi Niveau : Ligue 1
Ce qui est bien, c'est que si tu recrute pas, tu ne lâches personne non plus. Donc les Bale à MU, les CR7 Kroos Greizmann à Paris, ou les Benzema en Angleterre, bah ça sera raté pour ce coup-ci.

Fin de cycle ou non, il faudra que tout le monde fasse un an de plus avec le club. Et avec le sourire s'il vous plait.
Pour le Real, une suspension de transferts serait bénéfique. L'effectif est suffisant et ils pourront toujours amener des jeunes ou des joueurs prêtés. Tout ça sans le stress habituel amené par les agents de joueurs en mal de transferts juteux.
Au Barça, pendant la suspension ils ont aussi gagné plein de titres. Et au Real, ça arrivera aussi ou pas, mais ça sera pas bien pire que l'année dernière par exemple.
Une suspension de transferts, ça ferait mal si ça durait deux ou trois ans. Mais là, ça ramène juste un peu de calme.
Kojiro Hyûga Niveau : District
Pour le coup ils vont pouvoir les faire jouer les jeunes qu'ils ont acheté
Message posté par P'tit Filet
"Alors qu’elle promet de les « protéger » de l’infâme traitement que leur réserve les monstres espagnols, la FIFA leur inflige une punition des plus imméritées - les exemples du Barça sont équivoques"

Ou comment Robin du Bois argumente pour une justice à 2 vitesses... Tu déconnes un peu, Robien. Le recrutement des mineurs, c'est une plaie du capitalisme.

Pour un Leo Messi, combien de prodiges repérés à 10/12/15 ans se sont retrouvés à poinçonner les tickets de péage ? Parce qu'ils se sont pétés, qu'ils ont changé de voie... Ou qu'ils ont été lâchés par leur club/agent/chienne de vie.

Comment ne pas comprendre que l'affaiblissement de la formation dans beaucoup de pays vient de la main mise progressive des clubs sur les bébés footeux ?

Comment ne pas comprendre que la détection & le recrutement des prodiges, c'est avant tout une histoire de mercantisation des corps, de parents véreux, et d'agents avides ? Et que pas mal de gosses n'ont demandé qu'à "jouer au foot" (pas à se barrer à l'autre bout du monde)...

Hors U17 & plus, le "recrutement" des jeunes devrait être interdit. Pourquoi à partir des U17 ? Parce que t'es censé être moins naïf qu'à 12. Parce qu'il existe des compet' internationales... et qu'on peut commencer à parler de "post-formation" (et du professionnalisme qui vient avec). En dessous, c'est plaisir d'enfant.

Et pour le moment, il y a trop peu de barrières. La FIFA applique, pour une fois, ses propres règles. Pose ses burnes pour faire respecter le peu de garde fou en place.

Que tu t'appelles Real Madrid, FC Barcelona, ou Atletico de, rien à foutre... Que tu payes des billets d'avion Barcelone-Mexico à Papa/Maman une fois par mois, je m'en cogne.

La punition doit être appliquée au même titre que pour l'Escroc FC. Sinon, la punition n'a plus aucun sens, et la justice non plus.


Oui.
FootezMoiLeCamp Niveau : Loisir
Je suis curieux de voir les joueurs en fin de contrat. Le board aura du travail pour anticiper ses coûts. Cette interdiction ne vaut que pour les arrivées?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
468 20