San Mamés, la cathédrale brûle ses derniers cierges

Enceinte de l'Athletic Bilbao depuis un siècle, San Mamés ne sera plus la saison prochaine, la faute à un changement de stade. En cent ans d'existence, la Catedral del fútbol a marqué le paysage footballistique espagnol. Rétrospective en compagnie de Dani Ruiz Bezán, emblème des Leones et garant de l'identité basque.

Modififié
Le 21 août 2013, l'Estadio de San Mamés aurait dû fêter son centenaire. Aurait, car après presque un siècle d'existence, de victoire et de défaites, de bronca et de hourra, la Catedral del fútbol va fermer ses portes. À vrai dire, la légende de San Mamés remonte à la nuit des temps. Et n'a pas pour origine la langue basque. « Mamés » – qui en langage Bizantin signifie «  celui qui a été allaité  » , « Mammés » en Français – est le fils d'une famille modeste. Né en prison au IIIe siècle, Mamés devint un sain et un martyr sous le joug de l'empereur Aurélien qui eut toutes les peines du monde à l'exécuter. Protecteur des personnes victimes de fractures osseuses (cf. Andonim Goikoetxeą), il donne son nom à l'enceinte de l'Athletic Bilbao en 1913. Clin d'œil religieux, le club basque bâtira sa légende sur les fondations de son temple. « Je ne me rappelle plus exactement du pourquoi San Mamés est surnommé la Catedral  » , concède un Dani Ruiz Bezán tout en paradoxe : « la Liga a un énorme respect pour ce stade car c'est clairement le plus bruyant, le plus « caliente » d'Espagne. Je me rappelle de match où l'équipe adverse était clairement plus forte : San Mamés avait ovationné cette équipe. C'était une reconnaissance absolue  » . Par le Saint des Saints.

« San Mamés est un symbole du football »

Dani Ruiz Bezán, dit plus simplement Dani, est le troisième buteur de l'histoire de l'Athletic Bilbao : « J'ai passé toute ma vie dans ce stade, je n'ai jamais joué ailleurs qu'à l'Athletic. Depuis mes débuts en 1973, jusqu'à ma retraite en 1986, je n'ai que le souvenir d'ambiance chaude, de grandes victoires contre des équipes comme le Real Madrid, le Barça, ou la Real Sociedad  » . En un siècle de vie commune, San Mamés et l'Athletic Bilbao ont partagé une histoire qui n'a rien de linéaire. Dans les années 1930, la doublette domine l'Espagne du football. L'Athletic s'adjuge au passage quatre championnats pour autant de Copa del Rey. Lors de l'arrivée de Franco au pouvoir, le club devient l'Atlético Bilbao – le Castillan étant alors la seule langue autorisée en Espagne. Fief de l'identité basque, le stade est un refuge de l'anti-franquisme. Ainsi, en décembre 1975, à la mort du général, l'Ikurriña (drapeau basque) est pour la première fois déployée au centre du stade avant un derby face à la Real Sociedad. « San Mamés est un symbole, un symbole du peuple basque, avance Dani avant de rectifier. Enfin, je dirais du peuple basque et de tout le football espagnol » . Dans un club où sport et politique identitaire ne font qu'un, il ne pouvait en être autrement.

Des succès sportifs, San Mamés en a donc connu. Troisième armoire la plus remplie d'Espagne, l'Athletic Bilbao a offert des émotions en montagne-russe à toutes ses générations de supporters. Juanma Mallo, journaliste trentenaire à El Correo, se souvient « d'un Athletic-Saragosse en 97-98 et du but de Joseba Etxeberria qui nous qualifie pour la Ligue des champions. Ou encore de la demi-finale de Copa del Rey de 2009 contre le FC Séville où l'on gagne 3-0 après avoir perdu 2-1 à l'aller. L'ambiance était incroyable. Magnifique. Et la demie d'Europa League face à Manchester l'an dernier fait également partie de ces matchs magnifiques  » . De mémoire, Dani Ruiz Bezán n'a « pas vraiment de mauvais souvenir de San Mamés. Bien entendu, les défaites sont toujours mauvaises mais, heureusement, elles existent dans le football car elles te rendent encore plus belle une victoire. Tout de même, la finale de la coupe de l'UEFA de 77 face à la Juventus (après une défaite 1-0 à l'aller, l'Athletic ne s'impose que 2-1 au retour à San Mamés, ndlr) reste un souvenir horrible car nous avons perdu au goal average. Le stade ne savait plus s'il devait pleurer d'une joie remplie de fierté ou de tristesse » . En tout cas, il pleura chaudement les larmes de ses entrailles.

« Le public peut faire péter un plomb aux adversaires »

« Le public représente un pourcentage très important du club, poursuit Dani. Si je devais mettre sur une balance le public et l'équipe, je donnerai plus d'importance au public. L'Athletic, dans toute son histoire, a toujours gagné grâce à lui. L'âme de l'Athletic Bilbao est son public » . Il se souvient du «  jour de mes adieux » : « San Mamés m'a rendu un hommage poignant en organisant un match entre l'Athletic et une sélection des meilleurs joueurs espagnols. J'ai encore des frissons en repensant à ce jour » . Alors, forcément, dans un stade où « le public te met une pression sur les épaules extraordinaires ou alors peut faire péter un plomb aux adversaires » , dixit ce même Dani, la fin programmée de San Mamés ne plaît pas à tout le monde. « Il y a des gens qui pensent que oui, le changement de stade va tuer l'âme du club, d'autres non, juge Junma Mallo. Il est indéniable que l'ambiance de San Mamés, sa tradition, sa passion… sera difficile à transporter dans le nouveau stade. Mais comme le dit le président Josu Urrutia, c'est aux supporters de déplacer cette atmosphère, cette magie de San Mamés, dans le nouveau stade » .

Dani est lui « totalement certain que le club ne perdra pas son âme en changeant de stade » : «  La chance que nous avons est que le nouveau stade sera à deux pas de San Mamés et qu'il gardera presque les mêmes caractéristiques. Je pense que le public va rapidement s'adapter au nouveau stade car il garde cette influence « anglaise » où les gens seront très proches du terrain » . Jugé vétuste, San Mamés laissera donc place au flambant neuf San Mamés Barria dès septembre prochain. Cinq étoiles Fifa, de 55 000 places, il gardera l'architecture innovatrice de son ancêtre – San Mamés a été le premier stade a se doter d'un arc capable de supporter son poids en 1953. D'ici là, l'enceinte centenaire a encore trois fois 90 minutes pour pestiférer, encourager, insulter (?), crier, pleurer… Car « pour les socios, c'est comme une deuxième maison. Pis, c'est comme un temple  » , insiste Juanma Mallo. Le Real d'Aitor Karanka est, lui, venu y délivrer sa dernière partition il y a de ça deux semaines pour une sèche victoire 3-0 : « Pour ceux qui ont pu jouer ici, grandir ici… C'est toujours spécial  » . Ce soir, c'est au tour de Levante de s'avancer pour un ultime combat dans la Cathédrale. Dans un brouhaha religieux.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 2
après les joueurs et les entraîneurs, voici les stades qui tirent leur révérence..
De mon humble avis de parisien, et pour y avoir notamment vu jouer le PSG c'est clairement le stade le plus bouillant qu'il m'ait été donné de voir en Espagne. A chaque fois que je regardais un match de Bilbao dans ce stade,l'ambiance était sévèrement chargée. Il me semble que celui du Rayo vallecano est également pas mal niveau testostérone. C'est bien dommage qu'il disparaisse et qu'il soit remplacé. Vont ils jouer au Stade de France en attendant ?
Note : 1
Au moins le nouveau stade a l'air dans l'esprit du précédant. Même nom, même lieu, et sensiblement la même forme également.
Langage byzantin!? c'est du grec quoi! Saint Mammès est originaire de la moitié orientale de l'ancien Empire romain, en Turquie, où la langue usuelle était alors le grec... Sans faire le pédant, faites un peu gaffe! Une recherche wiki ça prend deux secondes!!
Le public le plus chaud d'Espagne c'est surement celui du Depor, le Riazor cette saison si vous avez eu l'occasion de regarder des matchs malgré la dernière place toute la saison le public a toujours répondu présent. Les publics du Betis, Gijon et de Valencia à une époque étaient réputé chaud mais ont perdu de leur superbe.
Le public de San Mames est spécial capable de se sublimer comme d'être inexistant, tout dépend l'enjeu dans la rencontre et la rivalité comme face au Real où le public est toujours chaud bouillant face à l'ennemi intime ainsi que face au Barça depuis les rivalités entre les joueurs sur le terrain dans les années 80.
une des dernières enceintes d'expression libre parmi les stades...
Du coup Mestalla devient le doyen des stades. 90 ans depuis 1 semaine. Et vu qu'on a pas une thune pour finir l'autre (ex futur nouveau), Mestalla va être le plus vieux stade d'Espagne encore quelques années.
Message posté par Purito
Le public le plus chaud d'Espagne c'est surement celui du Depor, le Riazor cette saison si vous avez eu l'occasion de regarder des matchs malgré la dernière place toute la saison le public a toujours répondu présent. Les publics du Betis, Gijon et de Valencia à une époque étaient réputé chaud mais ont perdu de leur superbe.
Le public de San Mames est spécial capable de se sublimer comme d'être inexistant, tout dépend l'enjeu dans la rencontre et la rivalité comme face au Real où le public est toujours chaud bouillant face à l'ennemi intime ainsi que face au Barça depuis les rivalités entre les joueurs sur le terrain dans les années 80.


Le record de décibels dans un stade de la Liga a été atteint au Sadar où niveau ambiance, c'est bien bouillant.
Ils viennent au stade une fois par an quand c'est le Real foutre un sacré bordel c'est vrai sinon le reste de la saison il n'y a personne et l'ambiance n'a rien d'exceptionnel.
Message posté par strover


Le record de décibels dans un stade de la Liga a été atteint au Sadar où niveau ambiance, c'est bien bouillant.


Ils viennent au stade une fois par an quand c'est le Real foutre un sacré bordel c'est vrai sinon le reste de la saison il n'y a personne et l'ambiance n'a rien d'exceptionnel.
En gros, le Riazor a 15 000 places de plus que le Sadar et une afluence moyenne de 18 000 spectateurs contre 17 000 pour Osasuna. Dire qu'il n'y a personne au Sadar avec un tel taux de remplissage alors que le Riazor était à moitié plein la plupart de la saison, je dis well done Francis. Le Depor' se meurt, faut l'accepter.
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4
jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2