San Mamés, la cathédrale brûle ses derniers cierges

Enceinte de l'Athletic Bilbao depuis un siècle, San Mamés ne sera plus la saison prochaine, la faute à un changement de stade. En cent ans d'existence, la Catedral del fútbol a marqué le paysage footballistique espagnol. Rétrospective en compagnie de Dani Ruiz Bezán, emblème des Leones et garant de l'identité basque.

Modififié
Le 21 août 2013, l'Estadio de San Mamés aurait dû fêter son centenaire. Aurait, car après presque un siècle d'existence, de victoire et de défaites, de bronca et de hourra, la Catedral del fútbol va fermer ses portes. À vrai dire, la légende de San Mamés remonte à la nuit des temps. Et n'a pas pour origine la langue basque. « Mamés » – qui en langage Bizantin signifie «  celui qui a été allaité  » , « Mammés » en Français – est le fils d'une famille modeste. Né en prison au IIIe siècle, Mamés devint un sain et un martyr sous le joug de l'empereur Aurélien qui eut toutes les peines du monde à l'exécuter. Protecteur des personnes victimes de fractures osseuses (cf. Andonim Goikoetxeą), il donne son nom à l'enceinte de l'Athletic Bilbao en 1913. Clin d'œil religieux, le club basque bâtira sa légende sur les fondations de son temple. « Je ne me rappelle plus exactement du pourquoi San Mamés est surnommé la Catedral  » , concède un Dani Ruiz Bezán tout en paradoxe : « la Liga a un énorme respect pour ce stade car c'est clairement le plus bruyant, le plus « caliente » d'Espagne. Je me rappelle de match où l'équipe adverse était clairement plus forte : San Mamés avait ovationné cette équipe. C'était une reconnaissance absolue  » . Par le Saint des Saints.

« San Mamés est un symbole du football »

Dani Ruiz Bezán, dit plus simplement Dani, est le troisième buteur de l'histoire de l'Athletic Bilbao : « J'ai passé toute ma vie dans ce stade, je n'ai jamais joué ailleurs qu'à l'Athletic. Depuis mes débuts en 1973, jusqu'à ma retraite en 1986, je n'ai que le souvenir d'ambiance chaude, de grandes victoires contre des équipes comme le Real Madrid, le Barça, ou la Real Sociedad  » . En un siècle de vie commune, San Mamés et l'Athletic Bilbao ont partagé une histoire qui n'a rien de linéaire. Dans les années 1930, la doublette domine l'Espagne du football. L'Athletic s'adjuge au passage quatre championnats pour autant de Copa del Rey. Lors de l'arrivée de Franco au pouvoir, le club devient l'Atlético Bilbao – le Castillan étant alors la seule langue autorisée en Espagne. Fief de l'identité basque, le stade est un refuge de l'anti-franquisme. Ainsi, en décembre 1975, à la mort du général, l'Ikurriña (drapeau basque) est pour la première fois déployée au centre du stade avant un derby face à la Real Sociedad. « San Mamés est un symbole, un symbole du peuple basque, avance Dani avant de rectifier. Enfin, je dirais du peuple basque et de tout le football espagnol » . Dans un club où sport et politique identitaire ne font qu'un, il ne pouvait en être autrement.

Des succès sportifs, San Mamés en a donc connu. Troisième armoire la plus remplie d'Espagne, l'Athletic Bilbao a offert des émotions en montagne-russe à toutes ses générations de supporters. Juanma Mallo, journaliste trentenaire à El Correo, se souvient « d'un Athletic-Saragosse en 97-98 et du but de Joseba Etxeberria qui nous qualifie pour la Ligue des champions. Ou encore de la demi-finale de Copa del Rey de 2009 contre le FC Séville où l'on gagne 3-0 après avoir perdu 2-1 à l'aller. L'ambiance était incroyable. Magnifique. Et la demie d'Europa League face à Manchester l'an dernier fait également partie de ces matchs magnifiques  » . De mémoire, Dani Ruiz Bezán n'a « pas vraiment de mauvais souvenir de San Mamés. Bien entendu, les défaites sont toujours mauvaises mais, heureusement, elles existent dans le football car elles te rendent encore plus belle une victoire. Tout de même, la finale de la coupe de l'UEFA de 77 face à la Juventus (après une défaite 1-0 à l'aller, l'Athletic ne s'impose que 2-1 au retour à San Mamés, ndlr) reste un souvenir horrible car nous avons perdu au goal average. Le stade ne savait plus s'il devait pleurer d'une joie remplie de fierté ou de tristesse » . En tout cas, il pleura chaudement les larmes de ses entrailles.

« Le public peut faire péter un plomb aux adversaires »

« Le public représente un pourcentage très important du club, poursuit Dani. Si je devais mettre sur une balance le public et l'équipe, je donnerai plus d'importance au public. L'Athletic, dans toute son histoire, a toujours gagné grâce à lui. L'âme de l'Athletic Bilbao est son public » . Il se souvient du «  jour de mes adieux » : « San Mamés m'a rendu un hommage poignant en organisant un match entre l'Athletic et une sélection des meilleurs joueurs espagnols. J'ai encore des frissons en repensant à ce jour » . Alors, forcément, dans un stade où « le public te met une pression sur les épaules extraordinaires ou alors peut faire péter un plomb aux adversaires » , dixit ce même Dani, la fin programmée de San Mamés ne plaît pas à tout le monde. « Il y a des gens qui pensent que oui, le changement de stade va tuer l'âme du club, d'autres non, juge Junma Mallo. Il est indéniable que l'ambiance de San Mamés, sa tradition, sa passion… sera difficile à transporter dans le nouveau stade. Mais comme le dit le président Josu Urrutia, c'est aux supporters de déplacer cette atmosphère, cette magie de San Mamés, dans le nouveau stade » .

Dani est lui « totalement certain que le club ne perdra pas son âme en changeant de stade » : «  La chance que nous avons est que le nouveau stade sera à deux pas de San Mamés et qu'il gardera presque les mêmes caractéristiques. Je pense que le public va rapidement s'adapter au nouveau stade car il garde cette influence « anglaise » où les gens seront très proches du terrain » . Jugé vétuste, San Mamés laissera donc place au flambant neuf San Mamés Barria dès septembre prochain. Cinq étoiles Fifa, de 55 000 places, il gardera l'architecture innovatrice de son ancêtre – San Mamés a été le premier stade a se doter d'un arc capable de supporter son poids en 1953. D'ici là, l'enceinte centenaire a encore trois fois 90 minutes pour pestiférer, encourager, insulter (?), crier, pleurer… Car « pour les socios, c'est comme une deuxième maison. Pis, c'est comme un temple  » , insiste Juanma Mallo. Le Real d'Aitor Karanka est, lui, venu y délivrer sa dernière partition il y a de ça deux semaines pour une sèche victoire 3-0 : « Pour ceux qui ont pu jouer ici, grandir ici… C'est toujours spécial  » . Ce soir, c'est au tour de Levante de s'avancer pour un ultime combat dans la Cathédrale. Dans un brouhaha religieux.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Note : 2
après les joueurs et les entraîneurs, voici les stades qui tirent leur révérence..
De mon humble avis de parisien, et pour y avoir notamment vu jouer le PSG c'est clairement le stade le plus bouillant qu'il m'ait été donné de voir en Espagne. A chaque fois que je regardais un match de Bilbao dans ce stade,l'ambiance était sévèrement chargée. Il me semble que celui du Rayo vallecano est également pas mal niveau testostérone. C'est bien dommage qu'il disparaisse et qu'il soit remplacé. Vont ils jouer au Stade de France en attendant ?
Note : 1
Au moins le nouveau stade a l'air dans l'esprit du précédant. Même nom, même lieu, et sensiblement la même forme également.
Langage byzantin!? c'est du grec quoi! Saint Mammès est originaire de la moitié orientale de l'ancien Empire romain, en Turquie, où la langue usuelle était alors le grec... Sans faire le pédant, faites un peu gaffe! Une recherche wiki ça prend deux secondes!!
Le public le plus chaud d'Espagne c'est surement celui du Depor, le Riazor cette saison si vous avez eu l'occasion de regarder des matchs malgré la dernière place toute la saison le public a toujours répondu présent. Les publics du Betis, Gijon et de Valencia à une époque étaient réputé chaud mais ont perdu de leur superbe.
Le public de San Mames est spécial capable de se sublimer comme d'être inexistant, tout dépend l'enjeu dans la rencontre et la rivalité comme face au Real où le public est toujours chaud bouillant face à l'ennemi intime ainsi que face au Barça depuis les rivalités entre les joueurs sur le terrain dans les années 80.
une des dernières enceintes d'expression libre parmi les stades...
Du coup Mestalla devient le doyen des stades. 90 ans depuis 1 semaine. Et vu qu'on a pas une thune pour finir l'autre (ex futur nouveau), Mestalla va être le plus vieux stade d'Espagne encore quelques années.
Message posté par Purito
Le public le plus chaud d'Espagne c'est surement celui du Depor, le Riazor cette saison si vous avez eu l'occasion de regarder des matchs malgré la dernière place toute la saison le public a toujours répondu présent. Les publics du Betis, Gijon et de Valencia à une époque étaient réputé chaud mais ont perdu de leur superbe.
Le public de San Mames est spécial capable de se sublimer comme d'être inexistant, tout dépend l'enjeu dans la rencontre et la rivalité comme face au Real où le public est toujours chaud bouillant face à l'ennemi intime ainsi que face au Barça depuis les rivalités entre les joueurs sur le terrain dans les années 80.


Le record de décibels dans un stade de la Liga a été atteint au Sadar où niveau ambiance, c'est bien bouillant.
Ils viennent au stade une fois par an quand c'est le Real foutre un sacré bordel c'est vrai sinon le reste de la saison il n'y a personne et l'ambiance n'a rien d'exceptionnel.
Message posté par strover


Le record de décibels dans un stade de la Liga a été atteint au Sadar où niveau ambiance, c'est bien bouillant.


Ils viennent au stade une fois par an quand c'est le Real foutre un sacré bordel c'est vrai sinon le reste de la saison il n'y a personne et l'ambiance n'a rien d'exceptionnel.
En gros, le Riazor a 15 000 places de plus que le Sadar et une afluence moyenne de 18 000 spectateurs contre 17 000 pour Osasuna. Dire qu'il n'y a personne au Sadar avec un tel taux de remplissage alors que le Riazor était à moitié plein la plupart de la saison, je dis well done Francis. Le Depor' se meurt, faut l'accepter.
Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! il y a 1 heure Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 23
il y a 4 heures Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 2 Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 105 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 7 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4 Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 17 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT)