1. //
  2. // Barça/Real
  3. // Les Notes

San Iker n'a pas suffi

Casillas est le meilleur gardien du monde, Messi le meilleur joueur du monde, et Adebayor l'attaquant le plus inutile du monde. Chacun son rang.

Modififié
0 30
FC Barcelone

Valdes (5) : Difficile de résumer son match. Une première mi-temps avec deux relances foirées. Une deuxième où il encaisse deux buts (oui oui, deux) et ne fait pas une seule parade. La preuve qu'au Barça, le gardien ne sert à rien.

Alvès (5,5) : Moins percutant qu'à l'accoutumée, surtout en deuxième période où il a franchement baissé de pied. Peut-être que Pepe lui manquait.

Piqué (6,5) : Shakiro a été solide, comme d'hab. Shakiro a fait des relances propres, comme d'hab. Shakiro va fêter la qualification en faisant waka-waka. Comme d'hab.

Mascherano (5) : Délit de sale gueule. À cause de lui, le Real Madrid s'est vu annuler un but valable quand le score était encore vierge. À chaque contact, on le retrouve à terre, en train de décéder de la jambe. Une chose est sûre, Benitez ne reconnaitrait plus son guerrier.

Puyol (6) : Capitaine Poupou est de retour. Ca fait du bien à la défense blaugrana. Même s'il a tenté quelques gestes un peu étranges (des talonnades, quelques relances à la Valdès), il rassure toute son arrière-garde. On appelle ça l'aura protectrice.

Xavi (6,5) : Xavier, c'est le chef d'orchestre. Précis, juste, lumineux, il donne le tempo à toute son équipe. Ce soir, il a été un peu moins bon que d'habitude. Et le Barça n'a pas gagné. En fait c'est logique.

Busquets (6) : Un an après la demi-finale retour face à l'Inter, avec le même arbitre, Busquets n'a pas retenté le coup du "je me cache le visage de douleur mais je regarde quand même si l'arbitre met un rouge au vilain adversaire". Et finalement, quand il ne fait pas ça, il est juste un excellent milieu de terrain.

Iniesta (7,5) : La passe décisive pour le but de Pedro est un bijou. Tout comme le reste de sa prestation. Dribbles courts, passes aveugles : ce soir, le patron du milieu, c'était lui. Et ce, malgré la calvitie.

David Villa (5,5) : On lui avait demandé du mouvement. Alors il a couru. On lui avait demandé de la percussion. Alors il a percuté. On lui avait demandé de marquer. Alors il a laissé sa place à Keita.

Messi (8) : Dire que Lionel Messi est le plus fort, c'est facile. Trop facile même. Mais bon. Lionel Messi, c'est le plus fort. Si en face, il y avait eu Apoula Edel et non Iker Casillas, nous serions en train de parler de l'homme qui a déjà inscrit 54 buts cette saison. Il ne manque plus qu'une réalisation de la tête en finale face à Manchester pour le sanctifier. Ah, déjà fait?

Pedro (6,5) : Le profil typique du joueur difficile à juger. Pedro n'est pas mauvais, mais il n'est pas vraiment rayonnant non plus. C'est lui qui marque le but, d'accord. C'est aussi lui qui passe le plus clair de son temps par terre.

Remplaçants:

Abidal (10) : Le jour où Patrick Roy succombe des suites d'un cancer du pancréas, Abi fait son grand retour, moins de deux mois après avoir été opéré d'une tumeur au foie. Comme quoi, parfois, la vie gagne.

Afellay (n.n) : Son coup de rein a permis d'éliminer Marcelo et d'offrir l'ouverture du score à Messi. Ah, c'était au match aller? Pas grave, au moins, il a apporté sa pierre à l'édifice.

Keita (n.n) : Une rentrée pour rappeler à tous que le sosie de Thomas N'Gijol, c'est bien lui.



Real Madrid [page]

Casillas (8) : Si le Real est encore en vie à la mi-temps, c'est grâce à ses énormes parades en première période sur Messi et Villa. Iker ne gagnera pas la C1 cette année, mais il a d'ores-et-déjà lancé le défi à Manuel Neuer de faire mieux que lui contre les Catalans.

Arbeloa (5,5) : L'Espagnol a pris son rôle de substitut du fougueux Sergio Ramos très au sérieux. Quitte à devenir son clone. Des taquets sur Messi et Pedro, quelques montées (mais pas trop quand même, c'est dur de faire des allers-retours) et même pas une petite biscotte. Il est donc meilleur que Ramos. Ou juste un peu plus futé.

Albiol (5,5) : Avant, le Real Madrid avait Raùl. Maintenant, ils ont Raùl Albiol. Qui a gagné au change ?

Carvalho (6) : Au bout de 13 minutes, le Portugais prend son jaune. Mérité. Du coup, il sait qu'il va devoir être tout doux pour le reste de la rencontre. Pas du tout. Il a continué de mettre des taquets en rafale, en jouant sur la clémence de l'arbitre. Et il a fini le match. Un génie.

Marcelo (6,5) : Au match aller, Busquets l'aurait traité de "singe". Marcelo n'a pas apprécié. Et le Brésilien est rancunier. Au taquet pendant toute la rencontre, le défenseur, plein d'orgueil, est allé planter le but de l'espoir, en se faisant oublier de la défense barcelonaise. Malin comme un singe.

Lass (7) : Costaud. Le Français a fait un vrai match à l'ancienne, en courant sur tous les ballons, toujours à la limite de la faute. Son implication a été salutaire pour le Real, qui a enfin réussi à avoir de la consistance au milieu face au Barça, ce qui avait cruellement fait défaut dans les autres Clasicos. Et en plus, il permet au Real de rentrer dans les quotas.

Xabi Alonso (5,5) : Un match un peu anonyme pour le guerrier espagnol. Pas vraiment utile en phase défensive, pas vraiment essentiel en phase offensive : Alonso était un peu comme un poisson hors de l'eau. Et pourtant, ce soir, de l'eau, il y en avait un paquet.

Kakà (4,5) : Le blanc ne lui va pas. Kakà est beau en noir et rouge. Tout le monde le sait, même lui. Il y a quatre ans, il illuminait les demi-finales et crucifiait Manchester United avec 3 buts en deux confrontations, qualifiant le Milan AC pour la finale de C1. Quatre ans. Une éternité.

Di Maria (7,5) : Rien à dire : dans cette équipe du Real, Angel Di Maria surnage. Son crochet extérieur du gauche qui amène le but de Marcelo est une merveille. Heureusement pour CR7, l'Argentin a une tête de gobelin. Donc il ne lui volera jamais vraiment la vedette. Même si, parfois, il semble bien meilleur.

Cristiano Ronaldo (5,5) : Non, le Camp Nou ne lui réussit pas. Volontaire mais pas efficace pour un sou, CR7 a une nouvelle fois montré ses limites. Il lui restera le souvenir de sa sublime tête en finale de Copa del Rey. Et pour les Clasicos, c'est bien tout. Rendez-vous en août.

Higuain (5) : À sa décharge, il n'est pas dans une forme olympique. Il a tenté, mais sa vitesse de course est plus proche de celle de Luca Toni que de Samuel Eto'o. Néanmoins, si Mr De Bleeckere avait validé son but valable, on serait peut-être en train de parler d'un joueur héroïque qui sauve les siens malgré une petite condition physique. C'est con hein.

Remplaçants:

Özil (5,5) : L'homme aux yeux de poisson a eu du mal à rentrer dans son match. Il a néanmoins eu l'avantage de remplacer Kakà, et donc d'avoir forcément l'air meilleur.

Adebayor (3) : 3 pour le jeu (inexistant). 9 pour les coups.

Le streaker de la mi-temps (6) : En 10 secondes, il a réussi à courir plus que Kakà dans tout le match.

L'arrosage (3) : Cette fois-ci, pas besoin de mettre en retour l'arrosage pour faire fuir l'adversaire. La pluie a fait le nécessaire.

Par Eric Maggiori

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

C'etait SAAAAALLLE comme match, entre buts valables refusés, taquets et le manque de jeu... dommage!
Diarra il a fait un bon taf...
Les erreurs d'arbitrages commencent quand même à m'enerver aussi, ca laisse le champ libre à des fous furieux comme Ronaldo pour afficher leurs théories complotistes reptilo-catalane.

Encore ce soir, le Barca est tellement meilleur que ce Real, Messi est tellement meilleur que Ronaldo et Mourinho est tellement paumé...
@Ronaldo : Ouais t'as raison, 4 à Messi, et disons 9 à Ronaldo... Bah d'ailleurs, le Real est en finale non ?? Grâce au génie de Ronaldo ?? Grâce à un doublé de Ronaldo ???
Ah nan merde....
Incroyable d'être autant de mauvaise foi...

a part ça, très bonnes notes, j'adore le texte sur David Villa !!!!
Pourquoi tes parents ne t'ont pas encore interné, einh Por Que?
En tous cas le monde entier a vu l'imposture, les quelques supporters barçelonais présent sur ce site peuvent se trouver des excuses...on pourra plus jamais nous vendre que le barça c'est fair play.
La note de Di Maria est ridicule. A part sur le but, je mets au défi So Foot de me trouver une bonne action ou une passe réussie de l'argentin.
Il a raté 99% des gestes qu'il a tenté.
Sur le but, il joue mal le coup car il doit décaler le jouer qui est à sa droite. Après, il a un peu de chance mais...
Ronaldo, je crois que tu as un mauvais fond en fait. "Nain hideux", c'est de le mechancete, et de la betise. Mon pauvre garcon...
monsieur Eric Maggiori vous etes grand merci beaucoup pour cette tres tres bonne analyse. Di Maria un gobelin je le jure c'est vrai
Casillas meilleur gardien du monde... C'est chaud d'écrire des trucs comme ca...
Deux trucs m'ont marqué : c'est Puyol d'un côté, et Lass de l'autre, deux morts de faim sur tous les ballons.
On peut pas remplacer un Diarra par un autre en EdF ? Et Puyol qui court tout le temps, jusqu'à se retrouver plusieurs fois ailier gauche...

Sinon, Adebayor, ce type est d'une absurdité... Quand tu regardes l'engagement de Lassana Diarra (un des seuls à courir jusqu'à la fin) on a un exemple de percussion qui permet de récupérer le ballon. Adebayor, lui, il est resté dans la démarche du premier match et a essayé de mettre des béquilles à tout le monde. C'était vraiment désagréable.
"À chaque contact, on le retrouve à terre, en train de décéder de la jambe." Très bon !
Mourinho: 0 comment privilégier Higuain en petite forme puis l'autre poulpe à la place de Benzema?! Incompréhensible.

Di Maria c'est une chèvre, il réussit une action par match et ça s'arrête la, aucune intelligence dans son jeu.

@LeSochalienDu06: t'es mignon.
du grand Jimmy Jump!!! habillé au couleur catalane, il s'est baladé hier dans son jardin préféré et a obligé une bonne dizaine de stadiers à le poursuivre avant de prendre un plaquage cathédrale près de la ligne de touche tout en balançant un bonnet d'âne rouge à la catin portugaise!!

Fluide, insaisissable, technique Jimmy est prêt pour intégrer l'USAP!

mes que un striker
On connaissait les italiens friands de simulation dans la surface adverse.

Mais là les barcelonais font très forts avec des simulations toutes les 5 minutes partout sur le terrain et notamment dans leur propre surface...
"Iker ne gagnera pas la C1 cette année, mais il a d'ores-et-déjà lancé le défi à Manuel Neuer de faire mieux que lui contre les Catalans."

En aura-t-il seulement l'occasion ? :S
Analyse plutôt mais une chose ne m'a pas plu du tout, la note de Di Maria, sur le premier il est nul (comme toute l'équipe) et hier il encore nul, à part son but je ne l'ai pas vu faire une action correcte, il part tout seul quand il doit faire des passes, il fait des passes quand il peut partir tout seul et le pire c'est que ses passes sont loupées.
Non sérieux, l'auteur doit être l'agent ou le cousin de Di Maria car sinon je ne vois pas.

Et sérieux, j'aurai bien aimé voir la fin de match si le but d'Higuain avait été validé, ça aurait pu être sympa.

Enfin, je terminerai pas une question, pourquoi Laurent Blanc ne sélectionne pas ce Diarra là plutôt que l'autre????
kun_aguero 4 mai 2011 09:30

"Mais là les barcelonais font très forts avec des simulations toutes les 5 minutes"

C'est le versant sombre du FCB : l'Acting club de Barcelone. Celui qui, dans l'hystérie générale et par la magie des hommes, passe pour le summum de la vertu. Celle du joueur doué techniquement victime du joueur doué physiquement.

Mais depuis hier, bien qu'il en faille plus pour les battre, j'ai l'impression que c'est devenu louche aux yeux du plus grand nombre : le joueur de l'Acting club, mes que un cabri.
Polémique mise à part, c'est vrai que le petit diarra ferait plus de bien que le grand diarra en équipe de France.

Si il garde le niveau affiché hier soir, bien sur...
ouais ouais les barcelonais ils simulent, tout ça... sinon Carvalho je sais toujours pas comment il fait pour pas prendre son 2ème jaune.
Enfin bref, personne pour dire que c'est pas mérité quand même cette qualif'

Sinon, Pedro il a quand même bien servi défensivement aussi sur 1 ou 2 contres, et Marcelo ça me fait mal de dire ça, mais après Iker ça reste le meilleur joueur du réal sur ces 4 matchs.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le Barça retrouve Wembley
0 30