En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 36e journée
  3. // Caen/Lyon

Samuel Umtiti, la force tranquille

Entré dans le groupe pro en 2012 à 18 ans, Samuel Umtiti n'en est jamais sorti. À 21 ans, il apparaît comme l'un des artisans majeurs de la belle saison de Lyon, et comme un candidat crédible pour l'équipe de France d'ici l'Euro 2016. Portrait d'une force tranquille.

Modififié
Le week-end passé contre Évian, deux faits de jeu a priori anodins ont illustré l'envergure prise par Samuel Umtiti dans l'effectif de l'Olympique lyonnais. Boîtant bas en première période suite à un choc, le défenseur franco-camerounais a serré les dents pour garder son poste, histoire de donner l'exemple. Avant de s'offrir le luxe d'engueuler Clément Grenier en fin de match, coupable à ses yeux de ne pas faire assez d'efforts défensifs. À 21 ans, le défenseur central approche gentiment des 100 matchs en Ligue 1 et squatte la défense lyonnaise comme titulaire depuis trois ans. De quoi revendiquer un statut ? « Moi, je suis là et je suis à l'écoute. J'ai ce caractère-là, de leader. Mais ça s'arrête là. Il y a d'autres personnes au-dessus de moi. Je suis un jeune par mon âge. J'ai peut-être plus d'expérience que certains, mais je ne dirais pas jeune cadre » , expliquait récemment l'intéressé en conférence de presse.

Entre Marius Trésor et Éric Abidal


Et pourtant, dans la bonne saison de Lyon, Umtiti tient un rôle prépondérant avec seulement trois matchs manqués et quasiment aucun passage à travers. Intégré au groupe pro en 2011 par Claude Puel, lancé dans le grand bain par Rémi Garde lors d'un match de Coupe de France début 2012, le défenseur impressionnait déjà au centre de formation où « on parlait du nouveau Marius Trésor » , avait un jour indiqué Cyrille Dolce, formateur U15 à Lyon, dans un sujet pour L'Équipe. À l'époque déjà, il se distinguait par sa polyvalence et son esprit de sacrifice pour le collectif en dépannant latéral gauche. Si bien que Bernard Lacombe, parole d'Évangile à Tola Vologe, lui avait un jour prédit un « avenir à la Éric Abidal » , en imaginant son protégé s'imposer dans le couloir.

Aujourd'hui, le champion du monde U20 2013 - en sélections françaises depuis les U17 - s'est installé en défense centrale, au point de rendre une hypothétique première sélection en équipe de France crédible. Didier Deschamps a pour le moment misé sur d'autres joueurs, quand le Cameroun lui fait les yeux doux par l'intermédiaire de Roger Milla. Mais l'intéressé continue de donner la priorité aux Bleus : « Ma position n'a pas changé. J'ai fait toute ma formation avec les jeunes de l'équipe de France. La logique est d'aller voir plus haut, toujours en France. Il y a beaucoup de concurrence, surtout à mon poste, mais ça me donne envie de travailler encore plus pour y accéder » .

L'Euro 2016 dans le viseur


Le travail, ce n'est pas ce qui effraie le natif de Yaoundé, comme croit le savoir Djoudi Boumaza, président du FC Ménival, le premier club d'Umtiti : « C'est quelqu'un qui savait où il voulait arriver, il venait faire des entraînements supplémentaires sur nos terrains alors qu'il était déjà au centre de formation de Lyon » . Véritable étendard pour le petit club de la région lyonnaise, « tout le monde parle de lui ici » , le défenseur lyonnais n'en reste pas moins accessible et humble par rapport à sa notoriété : « Il est venu à notre demande pour des stages de fin d'année par deux fois. La dernière, il a amené Alexandre Lacazette et Jordan Ferri, ils ont offert des cartes de visite, pris des photos avec les gamins pendant deux heures environ. Les gosses étaient ravis » , se souvient le dirigeant amateur, qui aimerait faire d'Umtiti le parrain du club, mais n'ose pas formuler sa demande, « de peur que le joueur ne se sente obligé » .


Modeste malgré sa réussite, le défenseur ne semble même plus pressé de quitter son club formateur alors qu'il avait un bon de sortie l'été passé et que le Real Madrid est venu aux infos cet hiver. « Ce serait merveilleux de quitter Gerland sur un titre » , expliquait-il au Progrès en janvier, non pas pour évoquer un futur départ, mais plutôt son impatience de jouer dans le Grand Stade. Le futur proche pour Umtiti s'écrit donc à Lyon, en Ligue des champions, et peut-être un peu en Bleu aussi, son objectif étant de participer au prochain Euro 2016. Ce que Roger Milla et le Cameroun ne pourront jamais lui promettre.

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 8
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 26 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17