Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Dalian Yifang

Samuel Eto'o en Chine ?

Modififié
Depuis qu'il a quitté Barcelone, Eto'o ne connaît plus le mot stabilité. En huit ans, il a joué pour six clubs différents, dans cinq pays. Et il pourrait bien, lui aussi, rejoindre la Chine.

Samuel Eto'o évolue en ce moment à Antalyaspor, cinquième du championnat turc, où il a marqué 29 buts en cinquante matchs depuis son arrivée en 2015. Malgré cette belle adaptation, Eto'o pourrait mettre le cap sur la Chine, annonce le média Sohu. L'attaquant camerounais serait en négociation avec le Dalian Yifang, pensionnaire de deuxième division chinoise. Jusqu'ici, un accord n'est pas encore en vue, mais les dirigeants chinois se seraient déjà rendus plusieurs fois en Turquie pour rencontrer le joueur.

Un des arguments pour attirer l'ancien du Barça, mis à part l'argent, c'est la présence sur le banc de Juan Ramon Lopez Caro, qu'Eto'o a croisé lorsqu'il jouait à Majorque. Il reste sept jours aux dirigeants chinois pour convaincre le Camerounais : le mercato d'Extrême-Orient se clôture le 28 février.


Après la Russie et peut-être la Chine, il ne manquera plus que les Émirats à Eto'o pour faire le tour des paradis du footballeur en quête de défis sportifs. AL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17