Sampaoli au cœur d'une enquête

Modififié
0 1
Le Chili traverse une crise institutionnelle majeure.

Le vainqueur de la dernière Copa América a vu le président de sa Fédération démissionner, et se déclarer coupable dans le scandale de la FIFA. Alors que la justice chilienne enquête sur les contrats au sein de la Fédération, Jorge Sampaoli est désormais au cœur d'une polémique. La raison ? Une obscure prime après le titre remporté contre l'Argentine.


Alors que la récompense devait être de 800 000 dollars, l'entraîneur argentin a reçu une prime de 6 millions de dollars. Pire, cet accord aurait été signé trois mois après l'obtention du trophée. L'ANFP s'est défendu, affirmant que les 800 000 dollars correspondaient à la prime de participation de la Copa América.

Ça s'annonce compliqué, Jorge. RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

N'importe quoi. La prime recu n'est pas de 6 Millions de dollars mais 1,8. Ensuite le contrat n'a pas été signé apres la compétition, c'est un annexe au contrat qui a été signé pour préciser que les primes étaient cumulatives. Le contrat disait: 300.000 USD pour sortir des groupes, 300.000 USD pour aller en demi, 400.000 USD pour aller en finale et 800.000 USD pour gagner. Tellement un scandale que tout est déja réglé.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 1