Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Samir Nasri risque quatre ans de suspension

Modififié
Mamadou Sakho a raté l'Euro à cause d'un brûleur de graisse, Samir Nasri, lui, pourrait être contraint de prendre sa retraite à la suite d'une visite dans une clinique de Los Angeles.


Les faits remontent au 27 décembre dernier, lorsque l'ancien Marseillais a profité du repos hivernal pour filer en Californie afin de recevoir une injection d'un cocktail de vitamines. Un séjour qui avait poussé l'agence antidopage espagnole (AEPSAD) à ouvrir une enquête. Bien décidés à jouer la transparence, Nasri et la clinique en question avaient alors insisté sur le fait que la dose administrée était inférieure à 50 ml, le maximum autorisé. En attendant les conclusions de l'AEPSAD, le milieu de terrain avait pu faire sereinement son retour à l'entraînement avec le FC Séville.


Mais les soucis ne devraient pas s'arrêter là pour l'international français. Selon le quotidien britannique The Independent, l'agence mondiale antidopage (AMA) aurait également ouvert une investigation. L'AMA estime que pour ce type d'intervention par intraveineuse, le joueur aurait dû fournir une autorisation d'usage thérapeutique (AUT). Si l'infraction au règlement est avérée, Samir Nasri risque jusqu'à quatre ans de suspension.


De quoi envisager un retour fracassant au Mondial 2022. CP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 5 heures Le Belge Tom Saintfiet, sélectionneur de la Gambie 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17