En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // Rétro
  2. //
  3. // Équipe de l'année 2005/2006

Samba Barça

On a un peu oublié que le Barça de Ronnie dansait sur la tête de ses adversaires cette saison-là. Victime du succès du Bulldozer construit par Pep Guardiola, Rijkaard et son Barça Samba ont été relégués à l'arrière-plan. Pourtant, et malgré son abominable maillot jaune fluo, que cette équipe était belle.

Modififié
15 juin 2003, un avocat de 41 ans, Joan Laporta, arrive à la tête du Barça. Le club est alors en crise, le Barça Oranje de Van Gaal en bout de course, l'équipe vient d'ailleurs de terminer 6e de la Liga, une position inadéquate pour l'institution catalane et ses exigeants supporters. Pour se faire élire, l'homme a promis David Beckham aux socios culés. Le bel Anglais ira au Real. Premier affront. Finalement, Laporta ira chiper Ronaldinho au Paris Saint-Germain pour la somme de 27 millions d'euros. Bonne pioche. Comme entraîneur, le jeune président tentera Hiddink et Koeman. En vain. Il se rabattra alors sur un autre Néerlandais. Un mec qui bénéficie d'une belle aura pour son passé de joueur, mais qui n'a pas prouvé grand-chose sur le banc. Frank Rijkaard. Le légendaire 6 du Milan dispose d'un joli jouet pour se faire les dents et il va en profiter. Progressivement, le Barça regagne ses lettres de noblesse perdues vers la fin de la décennie précédente. Pour la première saison de Rijkaard sur le banc, l'escouade catalane fait deuxième. Ensuite, en 2004-2005, Samuel Eto'o arrive et Ronnie explose. Conséquence : le Barça est champion devant le Real des Galacticos. Mais c'est bien en 2005-2006 que le Camp Nou vibre le plus fort.

4-3-3, forcément


Quand la saison débute, le Néerlandais dispose des mêmes joueurs que l'année précédente plus Van Bommel, arrivé pour apporter un peu de vice au milieu de terrain (ainsi qu'Ezquerro qui avait pris le train depuis Bilbao pour faire le nombre). Dans les bois, Víctor Valdés est solidement installé. Devant lui, quatre défenseurs. Giovanni Van Bronckhorst laboure le flanc gauche, tandis que le droit est occupé par Oleguer, ou Belletti si Rijkaard veut disposer d'une solution plus offensive. En défense centrale, le Hollandais a eu l'intelligence de faire reculer d'un cran Rafael Márquez pour apporter un peu d'élégance et de technique à sa charnière. Le Mexicain fait la paire avec Carles Puyol. Placé en libéro devant la défense, Edmilson est beau en 6 à l'ancienne. Surtout, le Brésilien est couvert en cas de saute de concentration. Ensuite, Xavi ou Iniesta et Deco dans la forme de sa vie se chargent de distiller avec amour des bons ballons pour les attaquants. En bon disciple de Cruijff, Rijkaard ne peut renoncer au 4-3-3. Ronaldinho sur son flanc gauche fait figure d'électron libre. Le Brésilien danse sur la tête de ses adversaires. Il invente des dribbles fous et sert à merveille Samuel Eto'o qui enfile les buts comme des perles. À droite, Giuly et ce bon vieux Henrik Larsson se partagent le poste. Messi le prodige (qui n'évolue pas encore dans l'axe) joue les jokers de luxe et éclot tranquillement à l'ombre des génies.

Son premier coup d'éclat, le Barça le sert à ses supporters le 19 novembre 2005. 5 ans avant la manita, les Blaugrana s'amusent avec le grand Real à Bernabéu. Ce soir-là, Ronaldinho gagne le Ballon d'or. À l'heure de jeu, le gaucho accélère toutes dents dehors au milieu du terrain. Il casse les reins de Sergio Ramos, dribble un Ivan Helguera mobile comme un plot et fusille Casillas en souriant. Comme des années plus tôt au Vélodrome où Ronnie avait joué le fossoyeur d'Olympiens, le Brésilien enterre le Real. Feus les Galactiques. D'un match grandiose, il fredonne le chant du cygne du Madrid de Zidane, qui mettra un terme à sa carrière à la fin de la saison.

La C1 sur le gâteau


Après cette victoire, le Barça sera inarrêtable. En Liga, les potes de Puyol enchaînent 14 victoires consécutives et se mettent vite à l'abri. En Champions League, ils survolent leur poule et retrouvent Chelsea en huitièmes de finale. Ronaldinho a un contentieux à régler avec les Blues : l'année précédente, l'escouade de Mourinho avait fait tomber le Barça après une double confrontation houleuse. Xavi et ses potes prennent leur revanche grâce à Samuel Eto'o et signent un exploit inoubliable, malgré ce maillot jaune fluo à foutre au feu. Au retour, Ronaldinho validera la qualif d'un nouveau but monstrueux. Ensuite, le Barça sort Benfica en quarts, puis élimine péniblement le Milan AC. En finale, au Stade de France, ils retrouvent ces gentils losers d'Arsenal. La suite est connue, Jens Lehmann est injustement expulsé et Barcelone, mené jusqu'à 15 minutes de la fin, renverse la vapeur. Rijkaard a réussi son pari. Son club est champion d'Europe pour la seconde fois de son histoire.

Human after all


Huit ans plus tard, alors que le succès total du Barça de Guardiola a un peu condamné à l'oubli le Samba Barça de Rijkaard, la question de la comparaison se pose fatalement. Était-il vraiment moins fort, ce Barcelone 2006 ? Oui, sans doute, mais qu'il était beau. Il était plus humain aussi. Déjà parce qu'un match contre Almería ou Saragosse n'était pas forcément synonyme de victoire 6-0. Ce Barça gagnait, mais n'écrasait personne, il faisait la différence sur quelques coups de génie de Ronaldinho, sur une ouverture lumineuse de Deco ou une frappe de Fils l'indomptable. Il était plus vertical aussi, Eto'o bouffait les espaces et prenait la profondeur. Le Camerounais aussi énorme que son melon pressait comme un dingue, permettant à Ronaldinho l'artiste de se concentrer sur la création et d'exprimer la pleine mesure de son génie. Ce Barcelone-là n'avait pas encore de haters. Ce n'était pas une équipe de handball, même si la possession était déjà essentielle. Et puis comment détester une équipe où cohabitent cette pipe d'Oleguer et Ronaldinho ? Le Barça de Rijkaard pouvait attaquer à tout va, arriver devant le but en 3 passes et se faire piéger sur une contre-attaque.

Pourtant, au-delà de la comparaison pure est simple, l'équipe de Rijkaard a largement préfiguré celle de Guardiola. Le Néerlandais a formé les cadres de l'équipe du Pep. Valdés, Iniesta ou Messi sont devenus titulaires sous le règne de Rijkaard. Tactiquement non plus, Pep n'a pas tout inventé ; Rijkaard, fort de sa culture foot hollandaise et de son passage au Milan AC allie toque et calcio. Guardiola, passé par Brescia, ne fera pas autre chose. En fait, Rijkaard a posé les fondations du Barça de Guardiola, il a créé la version beta de la machine à gagner du Pep. Une équipe sans doute moins forte, mais en un sens plus belle. Tout le monde se lasse de ce qui est parfait, et si ce Barça-là était si beau, c'est qu'il était imprévisible.

Vidéo


Par Arthur Jeanne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23