Salenko se renfloue

0 0
Coupe du Monde 1994. 28 juin. Stanford Stadium de Palo Alto. Russie-Cameroun. Les deux équipes sont déjà éliminées de la course aux huitièmes de finale. Les Africains balancent le match comme des malpropres et Oleg Salenko, avant-centre de la Russie, profite de l'occasion pour entrer dans l'Histoire. Avec un quintuplé, il détient le record du nombre de pions marqués lors d'un match de phase finale de Coupe du Monde et a terminé co-meilleur buteur de l'édition américaine.
Pour cette stat, Salenko avait reçu une botte en or.

Mais depuis ce hit 94, les temps sont durs pour le Russe. Dans les colonnes du journal suisse Blick, Salenko s'épanche sur sa dramatique situation : «  J'avais une petite boîte mais après la crise financière, tout s'est écroulé et j'ai besoin aujourd'hui de régler quelques dettes. Je ne suis pas complètement cassé ou quelque chose dans le genre, mais je dois vendre quelques trucs » .

Et la botte semble intéresser un groupe d'acheteurs des Emirats-Arabes-Unis, prêt à aligner 500 000 dollars pour la godasse-trophée : «  L'offre était difficile à refuser. On m'a dit que les cheikhs arabes fortunés allaient prendre soin du trophée en le plaçant dans un musée local. Bien sûr que j'aurais préféré que la botte reste en Russie ou en Ukraine. Donc si j'avais eu la même offre venant d'ici, je n'aurais pas eu à la vendre à l'étranger » .

C'est déjà 500 000 dollars de pris.

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
ASM : Park avec la Corée
0 0