1. //
  2. // 1/4 finale aller
  3. // PSG/FC Barcelone (1-3)
  4. // Notes

Sale Suárez pour le PSG

Étincelant, Luis Suárez a croqué par deux fois David Luiz pour donner un avantage décisif à Barcelone (1-3). En face, son compatriote Edinson Cavani a lui croqué tout court.

Modififié
13k 114

Paris Saint-Germain


Sirigu (4) : Sauvé par son poteau devant Messi, impuissant devant Neymar, nul devant Suárez. Son seul mérite, ce soir, est de ne pas avoir cédé sa place à Nicolas Douchez, après s'être blessé sur son tout premier arrêt en Ligue des champions (42e).

Van der Wiel (4) : Sous pression constante en début de match, le petit Gregory a oublié Neymar dans son dos sur le premier but. Plus incisif par la suite, il a sauvé l'honneur du club de la capitale d'une frappe contrée par Jérémy Mathieu (82e).

Thiago Silva (non noté) : Rapidement blessé, il a eu le temps d'effectuer quelques interventions de patron en début de match devant Jordi Alba, avant de céder sa place à David Luiz (3) qui a compris ce soir qui était Luis Suárez.

Marquinhos (6) : Bon, ben voilà, il n'est plus invaincu cette saison avec le PSG, sous les yeux de George Weah. En soi, il n'a pas grand-chose à se reprocher.

Maxwell (6) : Sa chandelle dans la surface a montré qu'il était plus stressé qu'à l'accoutumée. Toujours précieux par sa finesse technique. À se demander pourquoi le Barça lui a préféré Adriano.

Cabaye (4) : Certaines choses changent, d'autres restent immuables. L'international français a eu le mérite de ne pas se blesser avant d'écoper de son carton jaune syndical, en découpant Iniesta grâce à son sens inné du timing.

Rabiot (5) : Malgré quelques imprécisions qui ont coûté cher à sa moyenne, Adrien a bien travaillé à l'école avant de rentrer chez lui plus tôt que prévu pour réviser encore. Remplacé par Lucas (65e) qui a dormi en classe.

Matuidi (6) : Qui aurait cru que le Parisien le plus dangereux serait l'ancien maigrelet de l'ESTAC, brassard au bras qui plus est. Un ancien dans le couloir, après avoir pris une flèche. A pourtant fini crevé comme tout le monde en fin de match. Sentir le sable sous sa tête, c'est fou comme ça peut faire du bien.

Pastore (7) : Ce soir, le meilleur Argentin sur la pelouse n'était pas celui qu'on croit. Tandis que ses coéquipiers le cherchaient comme la panacée, Javier a pris ses responsabilités dans le jeu, à base de dribbles chaloupés et de passes ajustées. Il lui a juste manqué un but pour donner raison à Cantona.

Lavezzi (4) : Petite fin de soirée en vue pour le Pocho, qui s'est quand même donné et a bien mérité son fernet coca à Bastille.

Cavani (2) : 100 ballons touchés, 99 pertes de balle. C'est ce qu'on appelle un trou à balles. Jean-Charles Trouabal.

FC Barcelone


Ter Stegen (5) : Averti de la mauvaise soirée de Neuer à Porto, Marc-André a d'abord voulu lui piquer sa place en tentant de jouer au libéro hors de sa surface. En vain. Alors Ter Stegen s'est contenté de son travail de gardien. Seulement, Marc-André n'a pas appris à se méfier du roux qui dort.

Montoya (5) : Comme toi, il y a quelques années à ta première boum, Martín est effrayé par tout ce bruit et toutes ces lumières. Trop timide et assez mauvais dans son placement, il passe le début de la soirée assis sur une chaise autour de la piste de danse, à regarder faire les vrais bonhommes. Puis se lance finalement avant d'être remplacé par Adriano qui arrive un peu tard pour danser.

Piqué (6) : Sans conteste le joueur qui a le plus fait jouer son expérience des grands rendez-vous ce soir. Rarement inquiété, il sait réagir quand il l'est. Il récolte le jaune du défenseur vicieux qui anéantit une belle action. Classique.

Mascherano (6) : Javier tient son rôle. Comme Bardem dans les films d'Almodóvar.

Alba (5) : Finalement, c'est pas si dur d'être un bébé. Il suffit de multiplier les aller-retour sur le côté gauche et d'empêcher Javier Pastore de passer trop facilement. En revanche, pour la précision balle au pied, on repassera.

Busquets (6,5) : Face à Rabiot et Lucas, Sergio a passé une soirée assez tranquille. Au final, on l'a assez peu vu sur le terrain. Ce qui est souvent un bon signe quand on parle de Sergio Busquets.

Rakitić (6,5) : Paris peut se targuer de la caisse de Matuidi, celle d'Ivan n'est pas mal non plus. Des efforts pour gratter les ballons derrière, de bonnes conservations de balle et la règle première du rugby respectée : dernier passeur premier soutien. Autant en emporte l'Ivan. Remplacé par Mathieu qui offre un peu d'espoir au PSG.

Iniesta (5,5) : Il fut un temps où Iniesta régnait en patron sur le milieu de terrain blaugrana. Malheureusement ce soir, Andrés n'a clairement pas la force du fruit. Après un duel trop musclé pour ses articulations, papi est remplacé par Xavi. C'est toute la maison de retraite qui a dû vibrer.

Messi (7) : Sur MSN, Lionel, c'est clairement le mec qui a un pseudo très esthétique, avec de la couleur, des petits smileys et des vaguelettes. Celui à qui t'osais pas aller parler parce que c'était le plus populaire de l'école. Pourtant, Messi est quand même allé parler à Neymar en lui offrant une passe décisive.

Neymar (7) : Il a fait des misères à Gregory van der Wiel en première mi-temps et s'est fait un plaisir d'ouvrir le score en ouvrant bien son pied. Satisfait, il baisse le rythme en deuxième mi-temps et laisse GVW préparer son face-à-face avec Bauthéac.

Suárez (9) : Homme de l'ombre caché dans les coins sombres, Luis veut briller. Et s'en donne les moyens. Cantonné au rôle de l'attaquant qui s'épuise au pressing pendant 70 minutes, Suárez explose. Petit pont, double contact, but. Petit pont, ouverture de pied, but. 3-0 artisanale bombe.

À lire : le compte-rendu du match

⇒ Résultats et classement de la Ligue des champions

Par Gabriel Cnudde et Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le comte Dracula a du sang de vierge plein la bouche.
Suarez, a un autre role que celui qu'il avait chez les reds, mais ça ne l'empêche pas de salir les prétendus défenseurs de haut niveau.
Lepetitprince Niveau : DHR
Le "petit" match de Barcelone est assez étrange, ils n'ont forcé à aucun moment...
Lamine Turgut Niveau : CFA
manco les notes des 2 italiens du milieu : l'erreur sera réparée au match retour.
On voit que vous en aviez plus rien a foutre à l'évocation de Cavani, d'où le reste tout en gras
A quand de vrais cadres au PSG?

Entre ceux qui se blessent, ceux qui ne sont pas décisifs, qui ratent tous leurs controles... cette équipe a besoin de vrais tauliers, des mecs fiables.

Je n'ai aucun souci avec des mecs payés une fortune, mais à ce prix je veux des tauliers.
Note : 9
Je ne comprendrais jamais l'amnistie accordée à Rabiot. Il a été foutrement fade ce soir le gamin.

Cabaye m'a bien plu, parce qu'il a fait ce qu'il a pu : Rabiot et Matuidi ont constamment plongé sur leur vis-à-vis, et contre le Barça ça veut souvent dire que t'es battu. Cabaye a été intéressant à la relance également, quelques changements de jeu bien sentis.

Maxwell et Pastore, c'est la classe.
La groupie du Pjanic Niveau : District
https://www.youtube.com/watch?v=7j3Mx4Z7y-c

Suarez-mente besame
Que quiero sentir tus labios
besandome otra vez
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 10
Le naufrage physique des parisiens laisse songeur sur les compétences du staff médical de Paris. Toute ces blessures musculaires c'est salement suspect....
Busquets a été enorme, comme d'habitude sous noté, sous côté, Serge l'indispensable barcelonais, c'est le maître à son poste, dans son domaine catalan qui lui va à merveille
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Vous auriez presque pu mettre la note de Mathieu dans la colonne PSG et celle de Luiz dans la colonne Barcelone, pour troller un coup...

Etsinon, Nicolas Douchez, l'ex goal de Toulouse, en LDC face à Barcelone ça aurait été classe... dommage.
toto_da_don Niveau : CFA
Note : 25
C'est bien gras tout ça
Les mecs, fermez vos baliiiises!
Paulo Verratti Niveau : DHR
Après le FPF, les retours à l'extérieur, les blessures ou suspensions de 5 cadres, le destin a annoncé que le PSG jouerait désormais ses matches à cloche-pieds.
Luis Suarez fait de David Luiz sa chose depuis quelques années déjà, à chaque Liverpool Chelsea, il prenait son tarif de petit pont/viaduc/porte des étoiles
25M le grand écart ca coûte chère les passes a Paris, je connais des gens qui paient beaucoup moins chère au bois de boulogne !

bon match retour (en avance) LoLiLoL
Ian Curtis
Mais moi, je conchie VDW, j'aimerais qu'il foire tous ses matchs pour plus qu'il joue avec les PB!
Mais faut non seulement rien connaitre au foot mais en plus, avoir de vrais problèmes de bon sens pour l'accuser sur le premier but.
Le mec accompagne l'action et Rabiot perd la balle, il est pris dans son dos, comme n'importe quel latéral.
Il est le meilleur élement défensif du PSG sur ce match et pourtant, Rabiot a une meilleure note, hallucinant!
Très gentille la note de Maxwell


On l'a jamais vu offensivement et c'est lui qui couvre bêtement Neymar sur le premier but en reculant comme un débutant.



Sinon Sirigu est une grosse blague. Rien qu'en Ligue 1 il mange des buts à chaque match alors que son équipe doit concéder 2 occases de moyenne. Alors en LdC... ce soir c'était un festival. Dégagement dans l'espace au pif, aucune prise de balle dans les airs, un ballon que même Bahebeck aurait été capable d'arrêter avec ses fesses sur le 2e but, et il a failli se blesser comme un blaireau en tentant de faire une parade sur une passe de Suarez qui n'était même pas en direction du but. Mais continuez à nous rabacher que c'est un très bon gardien tout ça parce qu'il porte le maillot du psg alors qu'il ne fait jamais gagner de points à son équipe.


Encourageant Rabiot sinon, quelques pertes de balles quand ses partenaires lui ont filé une patate chaude en pensant que verratti jouait avec une perruque mais sinon pour son premier vrai grand match il a assuré. Tout le contraire de Cabaye, le Pirlo de Tourcoing absolument bidon. Il n'a même jamais fait de longues ouvertures qu'on nous vantait tant. Bon et Cavani-Lavezzi, que dire.

Quand tu dépenses 90M pour ces deux zguegs avec deux salaires de top player mondial, t'as juste plus le droit de te plaindre du fair play financier
Petite question : comment se fait-il qu'il y ait tant de blessures au PSG à la période où l'équipe devrait être au top ? Peut-on mettre en cause la préparation physique ?
barcelonista Niveau : DHR
désolé valence,vous aurez un messi frais physiquement .Respect aux parisiens qui ont fait avec les moyens du bord.Cavani reste sur l'aile c'est mieux.Luisito je t'aime
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le Barça douche le PSG
13k 114