Salaire au mérite à Kiev

0 1
Les mauvaises langues ont toujours tendance à pointer du doigt les bonus touchés par les joueurs professionnels en cas de victoire de leur équipe. A l'inverse, quand est-il lors des tristes soirs de défaite ? En général, rien, aucun malus ne se dessinant à l'horizon des salaires mirobolants touchés par les stars en short et chaussettes hautes.

Pourtant en Ukraine, le Dynamo Kiev a décidé de pousser le raisonnement jusqu'au bout. Depuis plusieurs saisons, le club applique des retenues sur salaire à chaque défaite de ses protégés. Une habitude peu courante, qui a un peu désarçonné l'international nigérian Yusuf Atanda Ayila à son arrivée : « C'est difficile d'être joueur au Dynamo car le club te retire ton salaire en cas de défaite. Au début j'ai protesté mais mes coéquipiers m'ont dit que c'était une chose normale ici. Du coup, les joueurs se battent pour deux choses sur le terrain : gagner et garder l'argent au fond de leurs poches » .

Heureusement pour les joueurs d'Arles-Avignon que cette méthode n'a pas encore été adoptée en France.


TL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Et "qu'en est-il", ce ne serait pas mieux ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 1