Sakho relaxé

0 2
La violence et les footballeurs sont hélas parfois liés. En février 2010, le défenseur du PSG Mamadou Sakho giflait et insultait un journaliste du Parisien à l'issue d'une conférence de presse. Le tribunal de police de Saint-Germain-en-Laye a rendu son verdict aujourd'hui et a décidé de relaxer le joueur pour « violences volontaires » . Les faits « d'injure non publique » ont eux été considéré prescrits.

Une décision jugée « surprenante » par le journaliste du Parisien. Car Sakho avait reconnu les faits. « Sakho m'a sauté dessus, m'a traité de "fils de pute" et m'a donné une gifle assez violente » , a-t-il déclaré.

Espérons que cette décision ne fasse pas jurisprudence.

FM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
"Espérons que cette décision ne fasse pas jurisprudence."

C'est que vrai que chez SF, vous avez de quoi flipper.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2