Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 35 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 3e tour
  3. // ASSE-AEK (0-0)

Sainté toujours en mise au Vert

Solide en défense mais pas assez fun en attaque, l'ASSE n'a pas su faire mieux qu'un match nul et vierge. Malgré un public en transe et une supériorité physique. Une habitude observée la saison dernière, en fait. Il faudra faire mieux en Grèce dans une semaine.

Modififié

AS Saint-Étienne 0-0 AEK Athènes



Comment changer une équipe lorsqu'on garde le même entraîneur et quasiment le même effectif ? Bah on ne change pas. On évolue. On essaye, en tout cas. Et ça prend du temps. Le visage de Saint-Étienne n'est donc pas encore modifié depuis la saison dernière. Toujours la même rigueur défensive, toujours le même impact physique... mais toujours la même difficulté à créer du dynamisme et de l'enthousiasme offensif. Toujours un gardien sûr de lui, toujours une charnière solide, mais toujours une pointe rousse trop légère. Résultat : pas de but encaissé, mais aucun marqué lors de ce troisième tour préliminaire aller disputé à domicile. Et pour jouer une Coupe d'Europe, il en faut un peu plus.

Une première plutôt cool


Comme prévu, les Verts s'avancent en 4-3-3, avec Roux en pointe et le duo Hamouma/Tannane sur les côtés, sécurisés par le triangle défensif Ruffier/Pogba/Perrin. Mais c'est un autre ancien, à savoir Lemoine, qui tire son épingle du jeu. Bien en jambes, le milieu prend les initiatives pour porter le danger devant le but grec. Chez lui, Sainté est serein. Malgré quelques imprécisions techniques, les locaux tiennent bien le ballon et patientent tranquillement, histoire de faire le décalage au moment opportun. Ce qui donne lieu à des situations et des contacts limites dans la zone décisive. Le rythme n'est quand même pas fou. Logique, vu qu'il s'agit de leur premier match officiel de la saison. L'AEK en profite et tente quelques coups, notamment par Vargas. Polomat, lui, s'excite en broyant de la cheville, sans aucune raison valable. C'est d'ailleurs sur coup de pied arrêté qu'Athènes fait passer quelques frissons dans les gradins. Bref, ce football n'est pas flamboyant, mais paradoxalement pas désagréable à regarder. Est-ce parce qu'on n'a pas eu de football depuis longtemps ?

Score nul, ambiance top


Après la pause, Ketsbaia décide de lancer Pekhart pour inscrire ce fameux but à l'extérieur. Sauf que les Verts, portés par leur bon dernier quart d'heure, ont pris confiance. Problème : l'avant-dernière passe est trop souvent manquée. Ce qui rend les possibilités d'occasions très rares. Pourtant, le Chaudron donne de la voix. Et ce ne sont pas les frappes drops de leurs protégés qui vont le satisfaire. Il faut dire que l'adversaire, pas venu en touriste, n'hésite pas à mettre le pied et le coude. Afin d'apporter du poids en attaque, Berić remplace Tannane, pourtant bien en jambes, et Dabo, une des recrues, entre en piste. Avec une endurance étonnante, la pression se fait un peu plus intense... Sans succès. Ce qui n'est pas finalement pas une surprise. Ce Sainté-là est celui de l'an dernier. Il faudra attendre un peu pour qu'il se développe. Pour espérer la Ligue Europa en revanche, il faudra accélérer dès la semaine prochaine en Grèce.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:15 Quand les écrans de Bristol Rovers diffusent le téléphone rose 6 Hier à 17:45 Mathias Pogba recalé par un club de D3 allemande 22 Hier à 17:00 La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 8
Hier à 16:40 Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 16 Hier à 15:15 Il chambre les fans adverses, mais son but est hors jeu 18 Hier à 14:35 À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 5
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible
mardi 14 août La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 98 mardi 14 août La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 mardi 14 août River Plate devrait quitter El Monumental 14 mardi 14 août Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 36