Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Ligue Europa – Barrage aller – Karabükspor/Saint-Étienne (1-0)

Sainté refait le coup

Après avoir passé une partie de la rencontre à jouer en marchant, les Verts se sont inclinés 1-0 sur la pelouse de Karabükspor. Les barrages de l'Europa League ont décidément l'air maudits pour les Stéphanois.

Modififié
Karabukspor - Saint-Étienne 1-0
But : Kumbela 60'

Les Stéphanois en Coupe d'Europe, c'est un peu comme ce collégien plutôt doué en classe qui a préféré passer son mercredi après-midi à jouer à FIFA plutôt que de réviser son contrôle de maths du lendemain matin. Il se dit qu'au talent, ça va passer. Mais quand le prof rend les copies, il se demande comment il va pouvoir expliquer son 4/20 à ses parents. Il promet alors de ne plus le refaire, mais au second trimestre, après quelques bonnes notes, rebelote. Idem pour les Verts. Après avoir été humilié lors de la double confrontation face aux Danois d'Esbjerg l'année dernière en barrage de la C3, Saint-Étienne a perpétué la tradition, en s'inclinant 1-0 sur la pelouse de Karabükspor. Bien sûr, il reste un match retour. Et avec un but de retard, les coéquipiers de Mevlüt Erding ont toutes leurs chances de jouer les phases de poules de l'Europa League. Pour ce, il faudra jouer à leur vrai niveau, et non pas en marchant, comme ils ont pu le faire ce soir pendant près d'une heure.

Des occasions en première mi-temps


Bonne nouvelle déjà au vu de la compo, Christophe Galtier n'a pas aligné son équipe bis. Par rapport au match contre Reims le week-end dernier en championnat, Cohade remplace Corgnet, et Hamouma, Monet-Paquet. Mais le premier quart d'heure est pauvre. Très pauvre. Les Stéphanois courent après le ballon, ne se trouvent pas, sont en retard, prennent des coups, concèdent des occasions. Bref, la bande-annonce du traquenard parfait à l'extérieur en Coupe d'Europe sur une pelouse pourrie et dans un stade à moitié vide. Les clubs français connaissent le scénario par cœur et en général, le temps fort de la petite équipe du fin fond de l'Europe se traduit inévitablement par un but.

Sur un coup franc à 30 mètres tiré façon Cristiano Ronaldo ? Au quart d'heure de jeu, Özgenç se dit « pourquoi pas » , mais Ruffier détourne le ballon flottant. Ozek a suivi, mais ne cadre pas. À son rythme, au petit trot, Sainté entre peu à peu dans le match, bien aidé par des erreurs turques. 28e minute de jeu : l'instant Évian Thonon Gaillard. Hamouma regarde à droite, à gauche et voit la défense turque lui faire une haie d'honneur jusqu'au but. Du coup, l'ancien Caennais s'infiltre, mais butte sur le gardien. Sur le corner qui suit, la tête de Bayal Sall trouve la barre. Ça va mieux pour les Verts. À la 42e, Cohade caviardise Erding qui manque sa reprise à l'angle des six mètres. 0-0 à la pause.

Frappe improbable


Mais au retour des vestiaires, le faux rythme est de retour. Les Verts s'endorment et Lemoine perd le ballon dans son camp. Kumbela le récupère et tente une frappe improbable à 25 mètres. Poteau rentrant. C'est le premier but avec Karabükspor pour l'attaquant zaïrois, arrivé cet été de l'Eintracht Brunswick, en Allemagne. À la 59e minute, les Turcs mènent 1-0 chez eux, et c'est logique. Sentant qu'on va recommencer à parler « indice Uefa » après la défaite de Lille contre Porto, Sainté réagit et domine la suite des débats. À 20 mètres, Cohade ne cadre pas (68e), tout comme Gradel sur coup franc à la 80e. La suite est une succession de coups de pied arrêtés où la plupart des duels sont remportés par les joueurs turcs. Pas de grosse réaction ni de révolte. Au terme de cinq longues minutes d'arrêts de jeu, Karabükspor, 7e du dernier championnat turc, s'impose sur la plus petite des marges. Comme Beşiktaş ou Fenerbahçe, Sainté tombe dans le stade Dr. Necmettin Şeyhoğlu. Il faudra faire mieux, beaucoup mieux, à Geoffroy-Guichard.

Antoine Beneytou
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25