Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barrages
  3. // Beitar–Saint-Étienne (1-2)

Sainté éteint la mèche du Beitar

Mal embarqués en début de rencontre, les Verts ont réalisé un match correct pour tenir une victoire à l’extérieur (1-2) qui les rapproche de la phase de poules de la C3. Match retour jeudi prochain (20h45) à Geoffroy-Guichard.

Modififié

Beitar Jérusalem 1-2 Saint-Étienne

Buts : Idan Vered (8e) pour le Beitar // Fabien Lemoine (15e), Florentin Pogba (30e) pour les Verts

Ils ont beau connaître le Chaudron comme leur poche, dans la Ville sainte on leur promettait une marmite sacrément bouillonnante. Où les supporters du Beitar déchaînent leur passion, et le groupe ultra, la Familia, déverse sa haine. « Faites passer le message aux Stéphanois : si Jérusalem se situe en altitude, il fera chaud au coup d'envoi. Ils peuvent perdre facilement deux kilos au cours de ce match » , prévenait Ludovic Obraniak, qui a déjà goûté à l’ambiance made in Beitar depuis son arrivée dans le championnat israélien l’été dernier. Alors, sur le terrain ? La chaleur du Teddy Stadium, les Stéphanois n’ont pas mis longtemps à la percevoir, certes, mais ils repartent finalement avec une victoire 2-1 qui leur ouvre un boulevard vers la phase de poules.

Sainté à réaction


Pas tout à fait remplie, l’enceinte est surchauffée dès le début de la rencontre. Le Beitar fait le forcing. Et le stade exulte dès la 8e minute de jeu. Idan Vered profite des errements de la défense stéphanoise pour ajuster Ruffier à bout portant. 1-0, les Verts avaient pourtant déjà été prévenus sur la première occasion de la rencontre, lorsque la tête de Shechter frôle d’un souffle la cage stéphanoise (2e). Ça commence bien. Mais comme c’est déjà une habitude cette saison dans le Forez, Saint-Étienne a du répondant. Fautif sur l’ouverture du score en ratant un contrôle banal dans la zone de vérité, Kévin Théophile-Catherine se rattrape vite en adressant un centre décisif à Fabien Lemoine. Oublié au second poteau, le milieu de terrain, de retour dans le groupe stéphanois, se jette en renard des surfaces (1-1, 15e).


Plus qu’un précieux but à l’extérieur, cette première cartouche stéphanoise anesthésie les ardeurs des Jaune et Noir. Revirement du momentum oblige, les hommes de Christophe Galtier arrivent enfin à porter le danger au-delà du milieu de terrain adverse. Préféré à M’Bengue, Polomat répond bien aux attentes de son coach en alignant les montées dans le couloir gauche. C’est justement sur un corner tiré de la gauche que l’ASSE prend les devants : tir tendu d’Hamouma, Pogba reprend acrobatiquement, ça rentre avec de la réussite (1-2, 30e). Suffisant pour plier l’affaire.

Gestion en seconde période


À part sur une frappe vicieuse de Lidor Cohen (56e), les locaux n’inquiètent plus les Verts. Mais même celle-ci était de toute façon bien anticipée par Stéphane Ruffier. Pas grand-chose non plus côté stéphanois – si ce n'est une occasion croquée par Nolan Roux (81e) – alors que Galtier avait décidé d’associer Berić à Roux tout au long de la seconde période. Une victoire plutôt logique face à une formation d'abord valeureuse mais faiblarde. Il reste à finir le travail dans une semaine à Saint-Étienne pour aller chercher la phase de poules de la Ligue Europa pour la troisième fois consécutive.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa

    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 11:34 Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 16
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
    Hier à 08:01 Venez regarder un match chez So Foot ! 6