En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Saint-Étienne-Bordeaux (2-2)

Sainté et Bordeaux font leur show

Après 40 minutes d'ennui, l'ASSE et Bordeaux ont offert un chouette spectacle aux supporters de Geoffroy-Guichard et aux abonnés de Canal Plus. Menés au score à deux reprises, les Verts ont trouvé les ressources pour recoller à chaque fois.

Modififié

Saint-Étienne 2-2 Bordeaux

But : Berić (45e) et Pajot (65e) pour Saint-Étienne // Ounas (42e sp) et Laborde (50e) pour Bordeaux

Il suffit parfois d'un fait de jeu discutable pour lancer une rencontre plongée dans l'ennui. D'une petite erreur. D'un tacle mal maîtrisé au mauvais endroit. D'un plongeon bien réalisé. D'une décision arbitrale. D'un choix humain. Ce vendredi soir, c'est exactement ce qu'il s'est passé. Alors que Stéphanois et Bordelais se défiaient davantage par leur médiocrité que par leur talent, un penalty accordé aux visiteurs par Frank Schneider à la 42e minute a tout changé. À partir de ce moment-là, la distraction a enfin pris le pas sur le sommeil. Avec, au bout, un résultat nul qui n'arrange aucune équipe (Bordeaux manque la quatrième place, l'ASSE reste septième), mais qui semble plutôt mérité.

Messieurs, appliquez-vous !


Dans une ambiance bien feutrée pour un Chaudron vert, en raison du silence des deux virages stéphanois qui soutiennent les associations anti-matchs-le-5-mai, la partie démarre doucement. Sans vraies occasions, mais avec un certain rythme. Reste que les pertes de balle au milieu de terrain et les imprécisions dans le dernier geste sont trop nombreuses pour appeler ça un joli spectacle. Les coups de pied arrêtés demeurent les meilleures armes pour espérer ouvrir le score, et Carrasso comme Ruffier n'ont pas de miracle à réaliser pour garder leurs cages respectives inviolées. En tout cas, la rencontre sent fort la bonne vieille Ligue 1. Sankharé, Monnet-Paquet, Plašil, Hamouma, Toulalan, Perrin... Sans oublier coach Galtier et M. Gourvennec. Autant de noms capables de raviver les mémoires de ceux qui auraient coupé avec le football français depuis deux ou trois ans. Pas de quoi s'enflammer non plus. Surtout quand aucun tir n'est observé pendant une vingtaine de minutes ou quand Malcuit, normalement une valeur sûre, se permet de dégueulasser un contrôle simplissime.

De l'action, enfin


Comme un symbole, le score bouge sur un penalty sévère en faveur de Bordeaux, provoqué par Maïga sur Lewczuk et transformé par Ounas. Comme un déclic, les Verts répondent sur une superbe action collective convertie par Berić. Portée par son caramel, l'ASSE prend les choses en main et met la pression sur les buts adverses en début de seconde période. Mais ce sont finalement les Girondins qui reprennent l'avantage par Laborde après une passe involontaire du dos de Plašil sur un centre d'Ounas. Merci la réussite. Sainté ne baisse pas les bras et reprend sa marche en avant, trouvant malheureusement Carrasso et la barre transversale sur son chemin. Le constat est surprenant : on a vu plus de choses entre la 42e et la 55e minute de jeu qu'en près de trois quarts d'heure. Tant mieux, finalement. D'autant que les mouvements continuent : Monnet-Paquet manque d'obtenir un penalty, Hamouma ennuie sérieusement Contento sur son côté droit... Aucun Stéphanois ne possède la technique de Zizou, mais la bande de Galtier a le mérite de se battre. Elle en est d'ailleurs rapidement récompensée, Pajot profitant d'un coup de billard pour égaliser sur corner. Malgré le rouge de Pallois, et quelques situations chaudes de part ou d'autre, le score en reste là. Et a le mérite de faire oublier la première demi-heure. On ne demandait pas davantage.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24 jeudi 22 février Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! jeudi 22 février Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15