1. //
  2. // 33e journée
  3. // Reims/Saint-Étienne (2-2)

Sainté entretient l’espoir

Reims n’avait plus gagné depuis le premier mars et devra encore attendre. Tout était pourtant réuni pour voir les Rémois sabler le champagne. Un Signorino des grands soirs, un Brandão plus vrai que nature, et un Agassa étourdissant. Oui, mais non. Cette année, Sainté est au-dessus de tout ça. La preuve par François Clerc. Dans les arrêts de jeu évidemment.

Modififié
0 20
Quand Brandão remplace Melvut Erding à la 21e minute, il y a forcément deux clans qui se dessinent dans les rangs des supporters stéphanois. Il y a les gentils, un brin naïfs, qui pensent qu’avec le Brésilien, c’est l’assurance de passer un bon moment. Entre coups de coude, coups de folie et coups dans l’eau. Et puis les autres, plus réalistes, qui sont persuadés que Brandão marquera peut-être, mais qu’il finira toujours par s’en sortir avec un raté monumental. Voire deux, voire trois. Ceux-là avaient raison ce soir. Car si le Brésilien a marqué, il aurait aussi pu faire mieux, beaucoup mieux. Pourtant Sainté n’a pas perdu. Et si les Verts étaient sans doute plus costauds que leurs adversaires, ils n’ont pas gagné non plus. Au final, les vacances sont donc encore bien loin. Elle est peut-être là, la conclusion de cette opposition entre un sérieux candidat à la C1 et une équipe qui ne cesse d’hésiter entre l’envie de voir plus haut et sa joie de végéter tranquillement dans le bon ventre mou de la Ligue 1.

Sainté sabré par Charbonnier

Erding qui s’essaie aux petits ponts, Bayal Sall à la reprise de volée, Gradel aux contrôles millimétrés et Lemoine à l’ouverture instinctive : les premiers coups d’éclat sont stéphanois. Indubitablement. Ces Verts-là semblent plus forts, plus frais et s’installent donc logiquement et très vite dans la moitié de terrain rémoise. Christophe Galtier assis, serein, profite du spectacle, le regard confiant. De son côté, Hubert Fournier s’agite anxieusement. Ses bras affolés traduisent une vérité en date du premier mars : sauvés, les Rouge et Blanc n’ont plus rien a gagner cette saison. Tout l’inverse de Stéphanois à qui tout le monde promet la Ligue des champions depuis des semaines. Une explication en guise de révélation. Sans pression, petit à petit et sans avoir l’air d’y toucher, les Rémois inversent la tendance. Peut-être aidés par la sortie d’Erding sur blessure, par la conduite de balle parfois approximative de Romain Hamouma, ils le seront certainement par le jusqu’au-boutisme de Charbonnier à l’origine, avant d’être à la conclusion, d’un bon mouvement rémois. Sans faire de bruit, Reims vient de frapper un gros coup. Abasourdi, Sainté reprend pourtant sa marche en avant. Encore conquérants, mais moins percutants – le coude de Brandão sur Agassa mis à part - les Verts voient les minutes défiler sans jamais parvenir à bousculer l’organisation rémoise.

Signorino, le temps d’un instant

La tête de l’entraîneur stéphanois au moment de rejoindre les vestiaires était peut-être suffisante. Pas besoin de long discours quand le regard confiant s’est mué en une moue dubitative à faire peur. Du coup, Sainté entame sa deuxième période avec la même envie qu’en première. En une touche de balle et en alternant jeu cours et jeu long, Sainté semble reparti pour faire mal à des Rémois toujours bien en place, mais laissant la possession à l’adversaire. Comme en première mi-temps, le premier bon mouvement rémois sera déjà le bon. Presque neuf ans après son dernier but en Ligue 1, Franck Signorino s’arrache sur son côté pour crucifier une défense stéphanoise décidément plus à l’aise avec que sans le ballon. La course folle de Signorino, mélange entre don de soi et accomplissement ultime, aurait dû être la récompense finale d’une performance collective jamais éblouissante, mais toujours maîtrisée. C’est finalement tout l’inverse qui va se passer. Moins de 60 secondes après le break de Signorino, Brandão relance Sainté. L’euphorie rémoise est déjà passée, la domination stéphanoise ne fait en fait que commencer. Le show Agassa aussi. Impeccable par trois fois devant un Brandão oscillant entre lenteur et maladresse, le portier rémois stoppe tout et dégoûte les Verts. Solidaires et accrochés comme jamais à ce qui ressemble fort à leurs derniers espoirs de podium, les hommes de Christophe Galtier ne lâchent rien et sont récompensés dans les toutes dernières secondes. Agassa se détend parfaitement sur la tête de Perrin, mais ne peut rien sur la reprise de François Clerc. Pas de quoi faire péter le champagne, mais suffisant pour préserver leurs derniers espoirs de podium.

Par Martin Grimberghs
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

RadamelFalcao Niveau : Loisir
Quelle pipe ce Guy Lavogui. Tu m'étonnes qu'il ait pas tenu 6 mois à Madrid... un Matuidi du pauvre. Dès qu'il touche le ballon c'est un calvaire. Fait de l'athlétisme, c'est mieux, t'auras pas besoin de toucher le ballon...
Message posté par RadamelFalcao
Quelle pipe ce Guy Lavogui. Tu m'étonnes qu'il ait pas tenu 6 mois à Madrid... un Matuidi du pauvre. Dès qu'il touche le ballon c'est un calvaire. Fait de l'athlétisme, c'est mieux, t'auras pas besoin de toucher le ballon...


T'es lourd avec tes références à Paris. Petit à petit je me rends compte que tu n'es pas un troll, simplement un pauvre type.
Aime le foot, commente le foot, mais ne le pourri pas à chacune de tes interventions.
Calendrier favorable - Calendrier de merde : 0-1
Rahletace Niveau : DHR
Message posté par RadamelFalcao
Quelle pipe ce Guy Lavogui. Tu m'étonnes qu'il ait pas tenu 6 mois à Madrid... un Matuidi du pauvre.



Je crois que c'est la pire insulte dans ta bouche. Sachant comment tu considères Matuidi, Guilavogui doit être entre un étron et un sac de foutre dans ton échelle de valeur.
Sale scénario avec ce break au plus mauvais moment.

La différence entre Lille et Sainté? Eux ne prennent pas de but. Contre Guingamp, ce n'est pas glorieux mais ça gagne. Nous on se fait planter deux matchs de suite par le réalisme adverse. Et au fond je sais bien que ce n'est pas qu'une histoire de réussite.

Alors après c'est bien, on ne perd pas, mais ce n'est pas suffisant pour le podium. Maintenant il ne faut pas se tromper d'objectif et continuer à se battre pour sécuriser cette 4e place.
Derniers espoirs ? C'est mort. L'élimination en préliminaire de C1, elle est pour nous.
L'espoir, tu parles. Avec l'ASSE, c'est toujours pareil, à force de se prendre pour des petits princes, Sainté exulte, périt.
Perceval de Galles Niveau : Loisir
Énorme sofoot, vous m'apprenez comment on sable du champagne?

Sainté a vraiment dominé, genre 22 tirs á 4, mais quand tu as Brandao qui tire á coté á 2m50, tu te dis qu'ils vont faire comme d'hab: décevoir leurs supporters et finir 5eme...

Tres beau match á regarder sinon
Perceval de Galles Niveau : Loisir
Ah oui, et j'oubliais son coup de coude horrible sur Agassa, lancé comme un porc en plus...
J’espère que cette chèvre va voir sa sanction de 4 matchs alourdie.
Reims-Sainté, c'est le match dont je me fous royalement par excellence. Aucune sympathie pour les deux équipes. Et les vers en coupe d'Europe avec Brandao, beurk ! Le foot français doit avoir mieux a proposer...
GA92
Message posté par BabaORhum
Reims-Sainté, c'est le match dont je me fous royalement par excellence. Aucune sympathie pour les deux équipes. Et les vers en coupe d'Europe avec Brandao, beurk ! Le foot français doit avoir mieux a proposer...


Marrant de te voir commenter içi espèce de vielle merde.
Jeu direct Niveau : CFA
@Baba0Rhum
T'aimes pas? Alors tu prends ta petite souris, tu cliques et tu vas commenter les articles de tes équipes préférées, le Paris de Zlatan ou le 'Barca de Messi, que sais-je
À moins que tu préfères Lille en LDC, avec son percutant jeu offensif...
Au moins quand tu trolles essayes d'etre drôle.
Message posté par pompidou
L'espoir, tu parles. Avec l'ASSE, c'est toujours pareil, à force de se prendre pour des petits princes, Sainté exulte, périt.


très bon, +1 pour toi :)
@Jeu Direct
Bah quoi, on peut plus dire ce que l'on pense ? Faut forcément laisser des coms pour sucer les équipes qui sont bien vues médiatiquement ? Laisse moi rire. Et Lille ça craint tout autant que l'ASSE.
SoulOfMischief Niveau : DHR
Message posté par Perceval de Galles
Énorme sofoot, vous m'apprenez comment on sable du champagne?


"Sabler le champagne consiste à l'engloutir, à l'avaler d'un trait, à en boire abondamment."
Voilà, voilà.
Bon, soyons quand même realiste, je pense que le rédacteur voulait dire sabrer et s'est un peu chié.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Non mais poster pour dire qu'on s'en fout, je comprend pas bien le principe.
Message posté par BabaORhum
@Jeu Direct
Bah quoi, on peut plus dire ce que l'on pense ? Faut forcément laisser des coms pour sucer les équipes qui sont bien vues médiatiquement ? Laisse moi rire. Et Lille ça craint tout autant que l'ASSE.


Sainté bien vu par les médias??? Tu nous en sort une bonne là!

Même Larqué qui est sensé nous soutenir est juste complètement aigri. Le seul qui fasse de la lèche ouvertement c'est Balbir et c'est sur W9... Pour le reste, je ne vois pas où l'on est particulièrement "bien vu". Je pourrais peut-être de concéder Da Fonseca les rares fois où il traîne sur BeIN pas loin d'un match des verts. A l'extrême limite Di Meco pour donner 2/3 bons points à son pote Galtier. En dehors de ça..

Par contre pour ce qui est des catins en chef Menès, Riolo et Dugarry, ils nous mettent 5 tacles par semaine.
Message posté par Vert&Blanc


Sainté bien vu par les médias??? Tu nous en sort une bonne là!

Même Larqué qui est sensé nous soutenir est juste complètement aigri. Le seul qui fasse de la lèche ouvertement c'est Balbir et c'est sur W9... Pour le reste, je ne vois pas où l'on est particulièrement "bien vu". Je pourrais peut-être de concéder Da Fonseca les rares fois où il traîne sur BeIN pas loin d'un match des verts. A l'extrême limite Di Meco pour donner 2/3 bons points à son pote Galtier. En dehors de ça..

Par contre pour ce qui est des catins en chef Menès, Riolo et Dugarry, ils nous mettent 5 tacles par semaine.


+ 1 pour toi !
Entre le Brandao bashing sur Canal + avec Pierre Menès (qui devient de plus en plus lourd... pour ne pas faire de jeux de mots) et la mauvaise-foi de Rigolo sur RMC... on peut pas dire que les Verts soient épargnés par les médias!

Sans parler du retournement de veste des journalistes entre le magnifique "peuple vert" d'il y'a un an au stade de France aux hooligans stéphanois de cette année (post incident de Nice)... comme si Geoffroy Guichard avait changé de public en un an!
Message posté par Perceval de Galles
Énorme sofoot, vous m'apprenez comment on sable du champagne?

Sainté a vraiment dominé, genre 22 tirs á 4, mais quand tu as Brandao qui tire á coté á 2m50, tu te dis qu'ils vont faire comme d'hab: décevoir leurs supporters et finir 5eme...

Tres beau match á regarder sinon


http://www.cavesa.ch/definition/sabler- … e,989.html
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 20