1. //
  2. // 7e journée
  3. // ASSE/Bordeaux (1-1)

Sainté donne un point à Bordeaux

Beaucoup trop maladroit devant le but, Saint-Étienne abandonne deux points sur sa pelouse face à une équipe bordelaise pourtant largement prenable. Stéphanois et Girondins laissent l'OM seul leader.

Modififié
4 37

ASSE - Bordeaux
(1-1)

Van Wolfswinkel (32') pour Saint-Étienne , Tiago Ilori (39') pour Bordeaux.


Bordeaux, puis Marseille en quatre jours. Si Saint-Étienne voulait marquer un grand coup, c'est cette semaine qu'il le ferait. Face à deux concurrents directs, l'occasion est trop belle : leur passer devant au classement - pourquoi pas poser ses fesses sur le trône de la Ligue 1 – et s'affirmer enfin face aux gros. Première étape face aux Girondins, donc, et premier accroc. Les hommes de Christophe Galtier, pourtant dominateurs, abandonnent deux points sur leur pelouse. La faute à une sérieuse inefficacité chronique. Offensivement d'abord. Plusieurs fois, Ricky van Wolfswinkel et sa bande ont eu la possibilité de creuser l'écart, même de l'enterrer complètement. Défensivement ensuite. Rarement inquiétés par des Bordelais apathiques, les Verts ont craqué sur une moitié d'occasion. La faute à une faute de concentration, un oubli dans la surface. Après avoir subi pendant 90 minutes, Bordeaux et son équipe bis repartent du Forez avec un bon point dans la soute.

Allan Saint-Maximin, des sound system à Geoffroy-Guichard


Il a 17 piges et une coupe de cheveux de folie. Une crête faite de locks blondes sur le crâne. Du Elephant Man, le papy de la dancehall jamaïcaine, dans le style. Allan Saint-Maximin, numéro 12 floqué dans le dos, fait son dépucelage en Ligue 1. Mais que ce soit chez le coiffeur ou sur le terrain, le gamin n'est pas du genre à se cacher. Placé dans l'axe en soutien de Ricky van Wolfswinkel, ses trois premières accélérations, locks au vent, fendent la défense bordelaise et amènent les premières occasions stéphanoises. Malheureusement pour lui, ni Monnet-Paquet ni RVW n'ont la bonne idée de pousser les caviars au fond des filets, préférant croquer la feuille à pleines dents. Finalement, l'ancien buteur du Sporting trouve la faille à la demi-heure de jeu, treize mois après son dernier pion avec Norwich. À la réception d'un centre de Tabanou, Van Wolfswinkel claque une volée du gauche qui frappe le poteau et Carrasso avant de rentrer (31e). C'est logique, Bordeaux n'y est pas, à la peine devant comme derrière. Pourtant, plus tôt, Khazri a failli braquer la caisse avec une reprise du genou détournée par Ruffier. Plus tard, il passera le flingue à Tiago Ilori qui, à la traîne dans la surface et oublié par toute une défense, pousse une reprise complètement foirée de Touré au fond des filets, tranquille (39e). Juste avant cela, Max-Alain Gradel a touché l'arrêt de Carrasso. Dommage.

Cédric Carrasso et son tapis hollandais


Plus le temps passe, plus les erreurs stéphanoises sautent aux yeux. Moins dominateurs, moins précis dans la transmission et le pressing, les Verts n'ont toujours pas digéré l'égalisation bordelaise. D'autant que les Girondins se mettent à jouer un cran plus haut. Un cran plus dur aussi, comme en témoigne la très sale semelle de Cédric Carrasso sur Van Wolfswinkel. Mais tout cela ne dure qu'un temps. Christophe Galtier sort Saint-Maximin pour Cohade et Sainté reprend du poil de la bête. Sur son premier ballon, le milieu oblige le portier girondin à une parade peu académique. Le même Carrasso repousse un coup franc de Tabanou, puis une frappe de Gradel alors que Sainté baisse de rythme. Endormi par les Bordelais, fatigué par les efforts répétés, Sainté manquera de jus. Les Girondins ont passé leur soirée à subir, à défendre. Sur un ultime contre de Maurice-Belay, l'attaquant est fauché par Ruffier. L'arbitre ne bronche pas. Les Girondins si. Quoi qu'il en soit, ce soir, c'est eux qui font la bonne opération.

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Lamine Turgut Niveau : CFA
Le Maurice joue mal le coup à la dernière minute !
Il plonge avant d'être touché : forcément que ça peut générer l'incertitude dans la tête de l'homme au sifflet ...
Voilà, désolé pour lui mais il récolte ce comportement de m*** des attaquants (plonger systématiquement dans la surface).

Par contre, pour être un peu taquin avec l'arbitre, il me semble qu'il n'est pas de bon côté sur cette occase, non ? Le central doit se déplacer à l'opposé de son assistant de touche : là il est un poil plus côté droit alors que ça course aurait dû l'emmener vers une zone du terrain (la gauche donc) où il aurait pu avoir une meilleur vision du bras de Rufier.
et Carrasso qui s'essuie les crampons en toute impunité sur Ricky en mode Zizou France 98 contre l'Arabie Saoudite!
DocteurHappy Niveau : CFA
Le Trone de L1 c'est une glacière et c'est Bielsa qui a posé son derche dessus pour le moment !

On m'a dit que Sagnol c'était un entraîneur qui prône un jeu offensif etc etc , Really ??

Carasso mon gars t'es devenu une carcasse , avec un gardien comme ça tes défenseurs peuvent pas être serein .
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Note : 8
"Si Saint-Etienne veut marquer un grand coup, c'est cette semaine qu'il le ferait."

Il y a un truc chelou dans cette phrase...
Richmond Barry Niveau : District
Un Bordeaux largement prenable... qui aurait dû bénéficier d'un pénalty à la 93e. Non ça n'aurait pas été mérité. Oui Maurice-Belay joue super mal le coup en tombant au lieu de tenter de marquer. Il n'empêche que Ruffier le touche, et que Saint-Etienne, après avoir dominé tout le match, a failli perdre 3 points face à un concurrent direct, et finalement c'est presque eux qui s'en sortent bien.
"Une production Jean Jacques Amsellem-Dorcel"!
Paganelli le troubadour de canal+
Bravo aux stéphanois et aux bordelais d'arriver à suivre la cadence infernale imposée par l'OM. Non le suspense de la L1 n'est pas mort. La 1ère place est peut être réservée à Marseille mais nous parisiens, nous bordelais, nous stéphanois, nous nous battrons avec nos moyens et nos valeurs pour sauver ce qui peut encore l'être du football français.
Même si je déteste ce mot lorsque l'on parle de football, on ne "méritait" pas mieux ce soir. Beaucoup d'abnégation mais trop d'imprécision, de manques techniques pour espérer une équipe beaucoup plus mobile et inspirée.

PS: interview lunaire de St Maximim
Comme d'hab, StE c'est 30 minutes de pressing a haute intensité et puis plus grand chose. Mais c'est costaud! Parfait pour la Liguain. Sacré coach quand même pour réussir à faire jouer son équipe correctement 30 minutes par match. Un cador!

Agréablement surpris par Bordeaux, que j'avais pas vu depuis le début de saison. Ça cherche a bien joué et à combiner. Après, ils se sont fait manger dans l'agressivité par les verts et on été approximatifs sur certaines remises. Mais au moins, y a une bride de projet de jeu.
Ananas_Chaud Niveau : Loisir
Je vous ai déjà prévenu, arrêtez de mentir sur vos résumés. C'est la dernière fois.
DocteurHappy Niveau : CFA
Message posté par ozymandias
Bravo aux stéphanois et aux bordelais d'arriver à suivre la cadence infernale imposée par l'OM. Non le suspense de la L1 n'est pas mort. La 1ère place est peut être réservée à Marseille mais nous parisiens, nous bordelais, nous stéphanois, nous nous battrons avec nos moyens et nos valeurs pour sauver ce qui peut encore l'être du football français.


Mais tu changes de club à chaque brève François le français
DocteurHappy Niveau : CFA
Message posté par Danse, biatch!
"Si Saint-Etienne veut marquer un grand coup, c'est cette semaine qu'il le ferait."

Il y a un truc chelou dans cette phrase...



Saint Étienne qui marque ?
Lamine Turgut Niveau : CFA
Loin de moi de vouloir aider le pouvoir central en dénonçant des injustices et collaborer avec l'autorité ... mais si Carrasso ne prend pas minimum 6 mois de suspension en commission de visionnage => j'en tirerais toutes les conclusions en me retirant définitivement du football professionnel ... (Attention la LFP : je suis capable d'ouvrir un compte sur Lequipe.fr !)

Nous sommes en France et j'espère que nos dirigeants ne céderont JAMAIS face à la barbarie !
Jay Malloney Niveau : District
Message posté par Danse, biatch!
"Si Saint-Etienne veut marquer un grand coup, c'est cette semaine qu'il le ferait."

Il y a un truc chelou dans cette phrase...



Si sainté avait voulu marqué un grand coup, il l'aurait fait cette semaine *
mais bon faut pas trop leur en demander ..
Richard_Gotainer Niveau : DHR
Merde je supporte Bordeaux mais même moi je suis choqué de l'indécence de l'équipe sur l'action de maurice belay, entre contento qui tape son seul sprint du match vers l'arbitre, sagnol qui se transforme en un combo Garde/bats. Un peu de retenue c'est ridicule là.

Sinon match bien terne de notre part, des largesses, des types à 4m au marquage, jeu de couloir inexistant, la paire Poko-Traoré effrayante...y'a quelques petites éclaircies, on ferme pas le jeu, on essaie de relancer court mais c'est très léger, y'a encore beaucoup de boulot. En face Sainté fait un très bon match, méritait de gagner.
Lamine Turgut Niveau : CFA
Message posté par DocteurHappy


Mais tu changes de club à chaque brève François le français


Nan ... C'est toi qui ne connais/comprends pas l'humour d'Ozi.

(PS : ce mec est sur SoFoot depuis le 1iere victoire du Celtic en Coupe d'Europe des Villes de Foire => donc fais gaffe à ce que tu dis, hein ! Sinon : tartagueuleàlarecrée :-)
Message posté par tubarao
Comme d'hab, StE c'est 30 minutes de pressing a haute intensité et puis plus grand chose. Mais c'est costaud! Parfait pour la Liguain. Sacré coach quand même pour réussir à faire jouer son équipe correctement 30 minutes par match. Un cador!

Agréablement surpris par Bordeaux, que j'avais pas vu depuis le début de saison. Ça cherche a bien joué et à combiner. Après, ils se sont fait manger dans l'agressivité par les verts et on été approximatifs sur certaines remises. Mais au moins, y a une bride de projet de jeu.


On a vu le même match?

Non parce que selon moi, Sainté a ultra dominé les 30 premières minutes et puis a dominé les 60 autres.

Une équipe qui ferme le jeu ne se prend pas un 3 contre 1 à la dernière minute.
Je suis bordelais et je suis blasé ce soir.. Blasé que les mecs ne pensent plus qu'à simuler plutôt que de continuer leur action. Au final ce con nous plombe cette balle de match. Bien entendu que l'arbitre ne peut pas siffler puisque même si Ruffier le touche éventuellement après, Bellay lui s'est déjà effondré comme une merde après avoir fait son crochet plutôt que d'aller foutre ce putain de ballon au fond. Juste pathétique..
Bon, par contre, on a un sérieux problème d'efficacité devant.

Avant le match, je regardais les stats Bordeaux vs Sainté depuis le début de saison. Donc on parle de l'équipe flamboyante de Sagnol contre l'équipe cadenassée de Galtier (qui se présente au Parc avec 3 défenseurs de métier soit dit en passant).

Résultat, au nombre de tirs c'était kif kif mais on apportait 2 à 3 fois plus de corners et de centres. Ca veut dire qu'une grande majorité ne trouvait pas preneur. Et ça donne 12 buts à 7 pour Bordeaux. Ce soir 1-1 mais 24 frappes à 3 pour nous (de mémoire). A un moment, ce n'est pas possible de vendanger autant, la diff elle se fait là. Y compris pour ceux qui commentent la qualité d'un entraîneur en ne regardant que le score final.

Cela mis de côté, Pogba me surprend de match en match, Tabanou également, Ricky ouvre son compteur. Mais alors, le petit Saint Maximin c'est quelque chose! On l'attend comme le Messi depuis un moment, mais il a vraiment un culot incroyable. Je ne l'attendais pas aussi décomplexé. A 17 ans il un sacré caractère ce gosse, sur le terrain comme en dehors. Je sens qu'on va se régaler avec lui mais il va falloir qu'il surveille sa com'. Dans ce pays quand on est jeune, talentueux et trop entier devant les médias ça vous revient dans la tronche puissance 10 au premier faux pas.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
L'OL, jeune et joli
4 37