1. //
  2. // Groupe F
  3. //
  4. // Dnipro/Saint-Étienne (1-0)

Sainté : coups de couteaux à Dnipro

Modififié
15 10
Décidément, les déplacements des clubs français ne sont pas de tout repos.

Après les incidents de Barcelone, c'est cette fois-ci en Ukraine que les fans français ont été attaqués par les locaux. Selon les rapports des médias locaux et un communiqué de l'ASSE, 11 supporters stéphanois ont été évacués vers l'hôpital de Kiev, après une attaque, à la sortie d'un bar, de supporters ukrainiens « armés de couteaux et de pistolets à grenaille » .


C'est ainsi sous la protection de l'ambassade de France que les supporters stéphanois seront rapatriés vers l'Hexagone, tandis que les blessés ont été invités à rentrer avec « l'avion affrété pour l'équipe professionnelle » . Si les supporters stéphanois évoquent un guet-apens bien préparé par les Ukrainiens, d'autres voix, dont celle du responsable des Jeunes UMP du Puy de Dôme, Pierre Oliver, parlent d'un drapeau ukrainien brûlé par un Vert comme le déclencheur des affrontements.


Première analyse sommaire du conseiller du ministre de l'Intérieur ukrainien, Anton Gerashchenko, sur sa page Facebook : « Les avocats des Ukrainiens pourront utiliser comme défense le fait que la France n'a pas encore expliqué clairement à la communauté internationale si elle vendra oui ou non les Mistral à la Russie » .
RG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

LegiaWarszawa Niveau : Loisir
ça semble quand même peu probable qu'un drapeau Ukrainien a été brûlé.
D'autant plus que les mecs de Dnipro étaient accompagnés de ceux du Dynamo sûrement juste pour se battre. Rien de préparé bien sur ....
Lessavoyardsvousemmerdent Niveau : Loisir
A part un suicidaire, personne ne pourrait etre aussi con...bon apres l'etre humain dans la connerie est le champion tout categorie inconteste..
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Où se trouve la vérité, ça, c'est pas évident. Tout ce qu'on sait, c'est qu'on a à faire à des débiles profonds.
En particulier Anton Gerashchenko.
15 10