En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Sainté confirme, Bordeaux confisque

Pas de grosses déconvenues, mais que des victoires sans conteste ce samedi soir en Ligue 1. Logiquement, Bordeaux et Saint-Étienne repartent avec les trois points, tout comme Angers et Toulouse.

Modififié

Bordeaux 2-0 Metz

Buts : Vada (44e) et Sankharé (64e) pour les Girondins

Le Diabatico sans Cheick Diabaté, ça a vachement moins de saveur. Pendant toute une mi-temps, Bordelais et Messins affichent un niveau de jeu médiocre et commettent beaucoup de fautes qui cassent le rythme. Bordeaux tient la gonfle, mais semble incapable d'en faire quoi que ce soit. Heureusement, juste avant la pause, Valentin Vada joue les sauveurs en ouvrant le score de loin d'une très belle frappe, la première cadrée pour les Bordelais, qui semblent enfin libérés et peuvent gentiment accélérer au retour des vestiaires. Il faut un peut plus d'un quart d'heure pour mettre la tête des Messins sous l'eau. Grâce à un gros travail de Malcom, Younousse Sankharé n'a plus qu'à la pousser au fond des filets, pour son cinquième but lors des cinq derniers matchs. Le FC Metz est KO, Bordeaux ne sera plus inquiété.



Amiens 0-2 Angers

Buts : Crivelli (27e) et Mangani (57e) pour Angers

Enzo Crivelli peut se targuer de faire partie de ces joueurs qui font se déplacer les gens au stade. Pas toujours pour les bonnes raisons, certes, mais quand même. En première mi-temps, le joueur le plus cher de l'histoire du SCO Angers sort des gestes indescriptibles. Reprises de volée complètement foirées, le nez dans la pelouse après un duel mal maîtrisé avec le gardien adverse, l'attaquant angevin fait n'importe quoi. Et pourtant, c'est bien lui qui finit par ouvrir le score sur une belle ouverture de l'extérieur du pied de Thomas Mangani. Amiens tente bien de réagir, mais Charrier joue de malchance et tape le poteau. En seconde période, Angers enfonce le clou grâce au deux mêmes hommes que sur le premier but. Crivelli presse le portier adverse et le contraint à dégager en catastrophe. À la retombée, Thomas Mangani qui s'empresse donc de le lober des quarante mètres de son mauvais pied. Au bout d'une heure de jeu, le match est terminé. Angers se contente de gérer et jouer les contres, Amiens est incapable de réagir et semble résigné. Une incapacité à se révolter et à se battre qui pourrait s'avérer rédhibitoire dans la course au maintien.


Caen 0-1 Saint-Étienne

Buts : Hamouma (67e) pour l'ASSE

Les saisons passent et rien ne change à Saint-Étienne, même si Christophe Galtier n'est plus là. Un bloc équipe solide, des difficultés à trouver la faille et Romain Hamouma en sauveur. Après avoir délivré un bel hommage à Stéphane Paille, le public caennais a la chance de voir un match plaisant avec pas mal d'occasions de part et d'autre. Oussama Tannane trouve la barre transversale de la tête, puis bute sur un réflexe énorme de Rémy Vercoutre. De l'autre côté, c'est Ivan Santini qui catapulte sa tête sur le poteau de Stéphane Ruffier. En seconde période, les Stéphanois prennent peu à peu le contrôle du match, mais peinent à faire péter le verrou caennais. Jusqu'à ce que, inévitablement, Romain Hamouma surgisse pour glisser un petit extérieur du pied entre les jambes de Vercoutre. Au terme d'un match maîtrisé, l'ASSE finit par l'emporter pour la deuxième fois par le plus petit des scores. Tandis que Caen perd pour la deuxième fois sur ce même score.



Toulouse 1-0 Montpellier

Buts : Durmaz (42e, sp) pour le TFC

Qui sème le vent récolte la tempête. Qui joue les gros durs s'exposent aux penaltys. Face à Toulouse, Montpellier décide de se faire respecter en rentrant dans le lard des Toulousains. Clément Michelin, salement ouvert à l'arcade, est obligé de laisser sa place à Somalia. Les cartons fusent, les mauvais gestes se multiplient, et le TFC commence aussi à durcir le ton. Mais c'est bel et bien les Montpelliérains qui sont sanctionnés de leur agressivité juste avant la pause. Toulouse bénéficie d'un penalty pour le coup un peu sévère, que Jimmy Durmaz se charge de transformer tranquillement. En seconde mi-temps, Pascal Dupraz et Michel Der Zakarian comprennent bien qu'il faut calmer leurs hommes s'ils veulent rester à onze sur la pelouse. Les plus énervés, Giovanni Sio en tête, sont sortis par prévention. Du coup, le match perd finalement tout intérêt puisque rien ne se passe vraiment niveau football. Toulouse prend ses premiers points, et c'est très bien comme ça.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
    Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 15 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 9
    dimanche 18 février Tony Chapron est en arrêt maladie 47 dimanche 18 février Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 25 dimanche 18 février Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9