Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // ASSE-Montpellier (3-0)

Saint-Étienne s'en sort très bien

Si le score est flatteur pour Saint-Étienne, le contenu l'a été beaucoup moins. Après 75 minutes de néant, il a fallu attendre le réveil de Nolan Roux pour s'imposer. Montpellier peut avoir des regrets.

Modififié

AS Saint-Étienne 3-0 Montpellier HSC

Buts : Roux (74e), Tannane (80e) et Eysseric (84e) pour les Verts

Nolan Roux est étonnamment calme. Il regarde ses pieds et part tranquillement se replacer au milieu de terrain. Pourtant, autour de lui, c'est l'explosion de tout un stade. Geoffroy-Guichard est libéré. Libéré d'un match jusque-là insupportable. Christophe Galtier exulte sur le banc. Il hurle, il saute, il rit. Après 75 minutes de purge, Nolan Roux vient d'ouvrir le score. Son but est tout moche, mais qu'est-ce qu'il fait du bien. Après un débordement de Théophile-Catherine, Monnet-Paquet bute sur Pionnier. La balle revient miraculeusement devant la cage. Nolan Roux, tête, but. Entré à la mi-temps en lieu et place de Søderlund, il vient de faire basculer le match à lui tout seul. Les Stéphanois embrayent et finissent à 3-0.

Deux manières de mal jouer


Les deux équipes livrent une première période tout bonnement insipide. Les Stéphanois sont privés de ballon ou le perdent vite. Les milieux de l'ASSE (Jérémy Clément, Fabien Lemoine et surtout Valentin Eysseric) sont introuvables. Du coup, la charnière Pogba-Bayal, et sa relance toute relative, saute le milieu de terrain en abusant de longs ballons pour Kévin Monnet-Paquet ou Jean-Christophe Bahebeck. Résultat, les Stéphanois ne se procurent qu'une bonne situation : une frappe de Monnet-Paquet déviée par Deplagne dans le petit filet. En face, les Montpelliérains ne sont pas plus inspirés malgré un gros pressing. Devant, Kévin Bérigaud, Souleymane Camara, Riyad Boudebouz et même Bryan Dabo tentent de permuter, mais s'enferment dans un jeu stéréotypé. Ils monopolisent le ballon à ne plus savoir qu'en faire. D'ailleurs, ils n'en font rien. Pire, ils se mettent en danger tout seuls avec quelques erreurs défensives. Et si Bahebeck finit par marquer à la 45e minute, le but est refusé pour un hors-jeu contestable.

Le déclic Roux


Au retour des vestiaires, les vingt-deux acteurs se livrent à un concours de mauvaises passes. Et les rares fois où les dernières passes sont de qualité (elles viennent souvent de Boudebouz), les attaquants se démerdent pour être hors jeu, à l'image de Roux et Camara. Stéphanois et Montpelliérains parviennent à se montrer dangereux, mais sur coup de pied arrêté. Après Bayal Sall sur corner, c'est au tour de Camara sur coup franc de placer sa tête à côté du cadre. Puis, à l'heure de jeu, Saint-Étienne commence à prendre le contrôle du jeu. Et même si c'est très timide et laborieux, Nolan Roux réussit à se créer la première véritable occasion nette du match, en reprenant un centre de Théophile-Catherine. L'arrêt de Pionnier est solide. Mais le gardien de Montpellier ne peut rien quinze minutes plus tard. Roux donne l'avantage aux Verts. Un déclic. Dans les minutes qui suivent, les Stéphanois jouent un coup franc très rapidement, et Roux, encore lui, sert Oussama Tannane pour le 2-0. Les Montpelliérains, sonnés, s'écroulent et laissent Valentin Eysseric inscrire le troisième but d'une volée des vingt mètres. L'ASSE s'impose sur le score très flatteur de 3-0 et se relance complètement dans la course à l'Europe.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 37 minutes Jeu : Entrez dans le vestiaire des Bleus il y a 37 minutes Jeu : Connaissez-vous vraiment l'histoire des Bleus ?
    Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde Hier à 16:59 Froger vers l’USM Alger
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
    Hier à 12:15 Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre dimanche 17 juin Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 dimanche 17 juin Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 dimanche 17 juin Lozano climatise l'Allemagne 5 dimanche 17 juin Maradona, le cigare et les yeux tirés 62 dimanche 17 juin La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 dimanche 17 juin Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 dimanche 17 juin Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 dimanche 17 juin Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10