En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 3e tour prélim.
  3. // Saint-Étienne/Mislami Orhei (3-0)

Saint-Étienne repart du bon pied

Deux jours après le voisin lyonnais, les Verts lançaient leur saison par une soirée européenne. L’adversaire, le FC Milsami Orhei, ne faisait pas vraiment peur, mais on attendait de voir les Stéphanois sans Aubameyang. L'examen est concluant (3-0). Même sans sa flèche gabonaise, l'ASSE a montré qu'elle pouvait encore avoir de beaux jours devant elle.

Modififié
Saint-Étienne/Mislami Orhei : 3-0
Buts : Brandão (x2), Cohade


S'il se prépare à l'ombre des grands du championnat, Saint-Étienne faisait son entrée en compétition et pas mal de curiosité entourait cet événement. L'adversaire, déjà, en est une. Mais Sainté ne voulait pas s'en préoccuper. Les Verts étaient attendus par un Chaudron à guichets fermés, même si le kop sud est toujours clos pour travaux. Ils n'ont pas déçu et ont surtout fait un très grand pas vers la qualification grâce à une victoire sans contestation possible (3-0). On n’a à peine le temps de s’installer que le scénario parfait se dessine pour Saint-Étienne. À la 3e minute, Bayal tente, et réussit, une tranversale sur Tabanou, qui percute sur son côté gauche et réalise déjà sa première passe décisive. À la retombée ? Brandão, forcément. Les neuf jours de retard du Brésilien sont déjà pardonnés. 1-0 pour les Verts.

Le Sainté de l’année passée

L’avantage de n’avoir qu’une recrue alignée, c’est qu’on a vraiment l’impression de voir le Saint-Étienne de l’année passée. C’est propre en défense, ça travaille au milieu, et Hamouma et Tabanou allument les brèches sur les côtés. S’ils dominent toujours, les Verts commencent à avoir un peu plus de déchet devant. Enfin, c’est ce qu’on croyait. Touche de Brison, Brandão est oublié par une défense, il faut bien le dire, assez apathique. Le Brésilien remet à l’aveugle et en retrait, Cohade arrive lancé et place parfaitement sa tête lucarne opposée. Geoffroy-Guichard explose une deuxième fois. Avant de s’exclamer sur un pétard de 25 mètres de Guilavogui, qui vient percuter la barre une minute plus tard. Son « grand frère » Bafé Gomis, venu le voir jouer, a dû apprécier. Et les Moldaves dans tout ça ? Un coup franc à la 35e, frappé fort… et loin. C’est tout. Le rythme retombe, mais alors qu’on attend la mi-temps, Brandão, encore lui, touche la barre sur un face-à-face excentré sur la droite.

Brandão, c'est déjà costaud

Sainté a l’air de repartir de la même manière au retour des vestaires. Mais se fait peur sur une belle action de Patras (56e), qui frappe en force sur un Ruffier solide. Sur l’action d’après, les Verts répliquent, mais le centre d’Hamouma est sauvé in extremis par un adversaire. Galtier offre à Benjamin Corgnet ses premières minutes sous le maillot stéphanois, mais c’est bien l’autre recrue sur le terrain qui fait le spectacle. Tabanou fait un petit festival et rend fou le capitaine moldave, Rassoulov, qui quitte les siens pour une deuxième biscotte (66e). L’ancien Toulousain est intenable, déborde à nouveau et centre pour Brandão, contré (72e). Le Brésilien tente une frappe en pivot juste après, mais c’est stoppé par le gardien. Il récupère un ballon cafouillé, c’est sauvé sur la ligne. Guilavogui s’essaye de la tête dans la foulée, mais ça ne veut pas rentrer. Le 3e but se fait attendre. Celui qui n’a pas attendu par contre, c’est Jérémy Clément, de retour sur la pelouse cinq mois seulement après sa grave blessure. Inutile de dire que l’ovation du Chaudron est sublime (75e). Corgnet a lui aussi droit à son occasion, mais l’envoie au-dessus. On commence à se dire que le troisième n’arrivera jamais. C’était oublier Brandão. L’ancien Marseillais fait parler son jeu de tête et parachève le succès stéphanois (82e). Ruffier fera, lui, en sorte qu'il ne soit pas entaché dans les dernières secondes. Christophe Galtier peut être satisfait. Pour lui, la soirée est parfaite. Et surtout, sa saison est lancée de la meilleure des manières. En attendant le fameux attaquant recherché par les dirigeants, les supporters des Verts peuvent espérer vivre un bel été.

Par Fabien Gauvin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 17 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6