France - Ligue 1 - 4e journée - Saint-Étienne/Bordeaux (2-1)

Par Arnaud Di Stasio

Saint-Étienne relève la tête

Au terme d'une rencontre agréable, Saint-Étienne s'impose facilement contre Bordeaux (2-1). Bien emmenés par le remuant duo Corgnet-Hamouma, les Stéphanois ont bien réagi à Geoffroy-Guichard après leur élimination contre Esbjerg.

Note
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Clément (Saint-Etienne) devance Poko (Bordeaux)
Clément (Saint-Etienne) devance Poko (Bordeaux)
Saint-Étienne - Bordeaux : 2-1
Buts : Hamouma (8e) et Perrin (49e) pour Saint-Étienne ; Obraniak (90e) pour Bordeaux.

Après leur piteuse élimination en Europa League, on s'attendait à une réaction des Stéphanois, on y a eu droit. De l'intensité, un jeu léché et un trio Corgnet-Hamouma-Nicolita bouillant, les hommes de Christophe Galtier ont enflammé la rencontre dès le coup d'envoi avant de jouer tranquillement le contre. En inscrivant un but au début de chaque mi-temps, les Verts n'ont pas laissé à Bordeaux l'occasion d'espérer ramener un résultat de Geoffroy-Guichard. Après trois défaites en dix jours, Saint-Étienne s'est remis en selle et rejoint tout simplement Marseille en tête de Ligue 1 avant OM-Monaco ce soir. Les Girondins dégringolent eux à la quinzième place du classement et font déjà la grimace.

Saint-Étienne transfiguré

Battus jeudi dernier, les Stéphanois montrent un tout autre visage en ce début d'après-midi. Et la rencontre n'est pas placée sous le signe de la fraternité qu'en tribunes, puisque les Bordelais semblent eux aussi décidés à aller de l'avant. Brandão absent, Christophe Galtier aligne Romain Hamouma en pointe. Et ce dernier le lui rend bien. Au bout d'une jolie action, il vient couper un centre plongeant adressé de la droite par Nicolita (8e). À bout portant, Hamouma reprend du droit et ne laisse aucune chance à Carrasso (1-0). En tribunes, Yohan Mollo et Mevlüt Erding, futures recrues stéphanoises, apprécient. Les Bordelais s'efforcent de réagir, mais offrent naturellement des espaces aux flèches stéphanoises. Au bout d'un nouveau contre et d'un une-deux avec Hamouma, Corgnet manque de doubler la mise depuis un angle fermé. Plus le match avance, plus les Girondins ont du mal à s'inviter dans la moitié de terrain adverse. Il faut dire que l'ASSE combine bien et que, dans le duel des tours de contrôle, Sall prend le dessus sur Diabaté. Intensité et circulation rapide du ballon régissent la mi-temps de l'ASSE. Il y a bien ces deux tentatives d'André Poko à l'entrée de la surface, mais c'est à peu près tout pour Bordeaux. Francis Gillot doit même être tout heureux de rentrer aux vestiaires avec un seul but de retard. Dans les derniers instants de cette première période, Hamouma perd un duel face à Carrasso avant que Corgnet n'allume le poteau gauche du portier bordelais.

Saint-Maximin le ninja

L'entrée à la mi-temps de Jussiê et surtout de l'ancien numéro 10 de l'équipe de France, Julien Faubert, n'y change rien, la seconde période repart sur les mêmes bases. Les Bordelais ont à peine le temps d'espérer qu'ils se retrouvent déjà avec un deuxième but dans la musette (49e). À la réception d'un coup franc excentré de Romain Hamouma au second poteau, Loïc Perrin reprend d'une tête plongeante dans le but vide (2-0). Dans la foulée, Poko sert Diabaté qui reprend de volée en pivot, mais la magnifique frappe du longiligne malien échoue sur la transversale de Ruffier. Le sursaut bordelais passé, les Verts campent dans leur moitié de terrain et jouent désormais clairement le contre. Entré à la place d'Hamouma, Allan Saint-Maximin impressionne du haut de ses 16 ans. Crête bien en place, le jeune attaquant enchaîne accélération, deux crochets, frappe du gauche et saut de ninja pour se relever sans utiliser les mains. Alors que la rencontre approche tranquillement de son terme, Ludovic Obraniak décide de sortir Geoffroy-Guichard de sa torpeur (90e). À l'entrée de la surface, le milieu polonais envoie une fusée, du gauche évidemment, dans la lucarne de Sébastien Ruffier (2-1). Mais cet après-midi, c'est bien Saint-Étienne qui relève la tête.

Suivre Arnaud Di Stasio sur Twitter Par Arnaud Di Stasio

Parier sur les matchs de Girondins de Bordeaux

 





Votre compte sur SOFOOT.com

3 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Alexandre-Benoît_Berurier le 01/09/2013 à 19:34
      

    Romain Hamouma! Hamouma-mouma green, Hamouma green! Hamouma-moumaa!

  • Message posté par leveelf le 02/09/2013 à 10:21
      

    Sébastien Ruffier ? c'est le petit frère de Stephane ?
    Franchement, ya du laisser aller depuis quelques temps...

  • Message posté par roctovirso le 02/09/2013 à 11:40
      

    Merci de releveelf.

    Sinon, Elvis Galtier qu'était tout mal sur son banc jeudi soir, hier il avait retrouvé la joie.
    Bien joué mec !


3 réactions :
Poster un commentaire