En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 37e journée

Saint-Étienne peut voir plus haut… Duel olympique pour l’Europe…

Victorieux à Nantes, les Stéphanois peuvent encore piquer à Lille le dernier ticket pour la Ligue des champions. Lyon a terminé sa saison à Gerland par une défaite contre Lorient. Heureusement pour l’OL, Marseille n’a toujours pas gagné à Bordeaux 35 ans après. En bas du classement, Guingamp a assuré son maintien sans trembler.

Modififié
Guingamp – Toulouse : 2-0
Buts : Beauvue (5e), Yatabaré (14e)

Toujours sur son nuage après sa victoire en Coupe de France, Guingamp se devait encore d’assurer son maintien. Bonne nouvelle, Toulouse est en vacances depuis la fin mars. Et les rois du ventre mou vont mettre un petit quart d’heure à le prouver. Le temps pour Beauvue d’ouvrir le score et Yatabaré de doubler la mise sur pénalty. Guingamp peut fêter de nouveau sa victoire en Coupe et sa qualification européenne. Les Toulousains n’ont plus qu’une semaine à tirer pour arrêter de faire croire qu’ils sont encore au boulot.

BordeauxMarseille : 1-1
Buts : Diabaté (66e), Cheyrou (31e)

Trente-cinq ans après, la malédiction tient toujours. Les générations et les équipes passent, Lescure a été rebaptisé Chaban-Delmas, mais Marseille ne gagne toujours pas à Bordeaux. Benoît Cheyrou a bien ouvert le score de la tête, mais c’était sans compter sur le sens de l’histoire et le sens du but de Diabaté, qui égalise de la tête. Avec ce résultat, l’OM reste à un point de Lyon et d’une qualification en Ligue Europa avant de recevoir Guingamp au Vélodrome en clôture du championnat.

Un match à revivre en live ici.

MontpellierBastia : 0-2
Buts : S.Yatabaré (45e+2), Khazri (72e)

Voilà un évènement historique passé relativement inaperçu ce samedi soir. Pour la première fois de son histoire, Bastia s’est imposé à la Mosson face à Montpellier. Yatabaré et Khazri appartiennent désormais à la légende du Sporting. Voilà qui devrait changer leur vie. Sinon, Bastia pointe à la 10e place et Montpellier à la 14e.

Évian TG – Nice : 2-0
Buts : Bérigaud (19e), Benezet (76e)

Face à des Niçois où Neal Maupay ferait presque figure de grand frère, Évian Thonon Gaillard a renoué avec la victoire après trois défaites de rang. L’ETG tient à remercier le Serbe Nemanja Pejčinović à l’origine des deux buts de Bérigaud et Benezet. Malgré ce succès, les hommes de Pascal Dupraz n’en mènent pas large avant de jouer une « finale » pour sauver leur tête en Ligue 1 samedi prochain à Sochaux.

LyonLorient : 0-1
But : Doukouré (53e)

Pour ce qui pourrait être la dernière de Rémi Garde à Gerland, Lyon voulait assurer la 5e place synonyme de qualification pour la Ligue Europa. Raté. Dominateurs, même réduits à 10 après l’expulsion de Dabo, les Lyonnais vont céder sur un contre lorientais terminé par Doukouré. Avec un point d’avance sur Marseille, l’OL est encore maître de son destin avant de se rendre à Nice.

Nantes – Saint-Étienne : 1-3
Buts : Gakpé (82e) ; Erding (10e et 45e+2), Gradel (23e sp)

Du froid réalisme. Quatre occasions et trois buts en première mi-temps, Saint-Étienne a plié l’affaire en moins de 45 minutes face à des Nantais pas vernis (deux poteaux). Alors qu’Erding commence à retrouver la confiance, les Verts profitent de la défaite de Lille contre le PSG pour revenir à deux points. Mathématiquement, la 3e place et son ticket pour le tour préliminaire de la Ligue des champions sont encore accessibles. Encore faut-il savoir si les dirigeants stéphanois en veulent vraiment…

Ajaccio – Reims : 2-1
Buts : Tallo (3e), Perozo (5e) ; Oniangé (41e)

Dans ce qui ressemblait à un match amical organisé par la LFP, Ajaccio a profité de la venue de Rémois plus vraiment concernés pour remporter sa 7e victoire de la saison. De quoi terminer la saison sur une bonne note devant son public.

ValenciennesMonaco : 1-2
Buts : Doumbia (70e) ; Germain (40e) Dirar (87e)

Drôle de match. D’un côté, une équipe qui termine deuxième, bat son record de points en Ligue 1 et vire son entraîneur. De l’autre, un club relégué et menacé de déposer le bilan si jamais son président décidait de retirer ses billes. Dans ce contexte, Monaco a eu le dernier mot grâce à des réalisations de deux produits maisons : Valère Germain et Nabil Dirar. Du côté de Valenciennes, on attend surtout la décision du président Jean-Raymond Legrand la semaine prochaine concernant l’avenir du club.

AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9