France - Coupe de France - 32es de finale - Caen/ASSE (2-3)

Saint-Étienne ne craque pas

Note
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Zuma et Guilavogui cherchent à se loger dans les bras de Galtier
Zuma et Guilavogui cherchent à se loger dans les bras de Galtier
Euphorique à l’idée de retrouver le Stade Malherbe Caen (3e de Ligue 2) qu’il a quitté l’été dernier, le Stpéhanois Romain Hamouma estimait ce tirage de 32es de finale de Coupe de France « très compliqué ».

L'opposition la plus équilibrée du jour se débloque sur une erreur de la défense caennaise, sanctionnée par Josuha Guilavogui (1-0, 15e). Jérémy Clément « gâche » malheureusement le taf de son compère du milieu de terrain. L'ancien Parisien sèche Kebano dans la surface. Faycal Fajr transforme le pénalty (1-1, 20e). Ce match ne déroge pas à la règle du jour : réaction immédiate des Verts qui reprennent l'avantage sur un combo corner de Mollo - déviation involontaire de Zouma et finition de Kevin Mayi (2-1, 24e). Soupçonné d'avoir été passeur décisif sur ce but, Guilavogui entend bien jouer les héros : lancé par Mayi, justement, le milieu de 22 ans s'offre un doublé. Faycal Fajr répète son premier péno pour entretenir le suspense (3-2, 74e).

Christophe Galtier peut se marrer, après un mois de décembre catastrophique (4 matchs pour trois défaites et un nul en Ligue 1), ses Verts repartent du bon pied. Pour satisfaire des objectifs mis à mal, rien de mieux que de ne pas perdre contre une équipe de Ligue 2. Mission réussie.

PG


 





Votre compte sur SOFOOT.com

0 réaction ;
Poster un commentaire


0 réaction :
Poster un commentaire