En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // St-Étienne-Anderlecht (1-1)

Saint-Étienne limite la casse au buzzer

Poussé par un public fantastique, Saint-Étienne a réussi une nouvelle fois à marquer dans les arrêts de jeu pour gratter un match nul au terme d'une rencontre où les erreurs techniques ont été nombreuses. Mentalement solides, les Verts ont eu le mérite d'y croire jusqu'au bout.

Modififié

AS St-Étienne 1-1 RSC Anderlecht

Buts : Roux (90e+4) pour l'ASSE // Thielemans (62e) pour Anderlecht

Dix joueurs blessés, Stéphane Ruffier suspendu, une défense à trois inédite (Dabo - Lacroix - Karamoko), une pelouse pourrie, un jeu pas souvent très attrayant depuis le début de saison, mais les supporters de l’ASSE sont toujours présents au rendez-vous. Pour la première rencontre de poules de Ligue Europa à Geoffroy-Guichard cette saison, l’ambiance était une nouvelle fois assez exceptionnelle. Si la tribune latérale haute est totalement vide, les deux kops sont eux bien garnis et ont donné de la voix toute la rencontre après avoir déployé deux tifos sublimes lors de l’entrée des joueurs. Si Saint-Étienne n'a toujours pas perdu un match à domicile cette saison et est encore une fois allé chercher un résultat dans les arrêts de jeu, c'est aussi grâce à ses supporters.

Pelouse de rugby et la muraille Dabo


Poussés par le public, les joueurs stéphanois sont très bien rentrés dans la rencontre en utilisant la vitesse d’Hamouma et de Monnet-Paquet, intenables dans leurs couloirs. Malgré cette attitude positive, ce sont les Belges d’Anderlecht qui ont été les premiers dangereux. Oublié par Malcuit et Karamoko au second poteau, l’ancien Nantais, Sofiane Hanni, réalise une jolie tête croisée qui frappe le poteau avant de revenir dans les gants d’un Jessy Moulin battu (11e).

Un premier avertissement pour des Verts qui repartent ensuite de l’avant, mais Nolan Roux ne réussit pas à cadrer l’offrande de Kévin Monnet-Paquet alors qu’il était seul au premier poteau (14e). L’ancien attaquant de Brest aurait pu se rattraper quelques minutes plus tard, mais il est trop court pour reprendre le centre de Romain Hamouma (28e). Monstrueux dans un poste de défenseur central qui n’est pas le sien, Bryan Dabo a parfaitement contenu les quelques offensives des Mauves, qui ont tenté leur chance de loin et offert par la même occasion quelques ballons aux supporters présents derrière les cages de Moulin. Désireux de produire un peu de jeu, les hommes de Christophe Galtier n’ont pas souvent réussi à enchaîner trois passes de suite sur cette pelouse indigne et rejoignent donc les vestiaires sur le score de 0-0.

De Nolan Brandão à Nolan le Héros


La seconde période débute de la même manière que la première avec très peu d’occasions, beaucoup de passes au milieu de terrain, des erreurs techniques nombreuses et une pelouse toujours aussi horrible. À l’inverse de la première période, Anderlecht a décidé cette fois-ci d’attendre les Verts tranquillement pour mieux les contrer. C’est d’ailleurs sur un contre qu’ils ont bénéficié d’un penalty assez sévère suite à une main involontaire de Lacroix, en plein tacle glissé. Youri Tielemans ne tremble pas en prenant Jessy Moulin à contre-pied (62e). 1-0 pour des Mauves réalistes.

Saint-Étienne tente de se rebiffer, mais est trop brouillon pour espérer inquiéter le gardien adverse. Voyant son équipe dominer de façon stérile, Galtier tente le tout pour le tout. Le milieu Pajot et le défenseur d’un soir Dabo sortent, les attaquants Søderlund et Tannane entrent. Si les Verts disposent de plus de joueurs dans la surface adverse, ils ne sont pas plus dangereux pour autant, bloqués par les solides défenseurs belges. Habitués aux buts en fin de match en Ligue Europa, les Stéphanois continuent d’y croire et de pousser. Une abnégation récompensée par un but de Nolan Roux qui profite d’une sortie très hasardeuse du gardien Roef (93e). Maladroit durant toute la rencontre, Nolan Roux a été récompensé de ses efforts en étant placé au bon endroit au bon moment pour égaliser. Les Verts, malgré l'avalanche de blessures, continuent d'impressionner mentalement. Le derby face à Lyon au stade des Lumières ce dimanche s'annonce palpitant.

  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 1
    il y a 3 heures Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 9
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6 mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4
    mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20