En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe F
  3. //
  4. // Qarabağ Agdam / Saint-Étienne (0-0)

Saint-Étienne et Qarabag, match nul !

Ce soir, en Azerbaïdjan, Saint-Étienne faisait son retour sur la scène européenne, six ans après sa dernière participation. Un retour loin d'être convaincant puisque les Verts ont concédé le match nul face à de vaillants Azerbaïdjanais. Et le pire dans tout ça, c'est qu'ils s'en sortent plutôt bien.

Modififié
Qarabağ Agdam/Saint-Étienne : 0-0

Pour le 90e match de Coupe d'Europe de son histoire, l'ASSE avait sans doute envisagé une rencontre plus sexy, mais c'est pourtant bien en Azerbaïdjan que les Verts se déplaçaient pour y défier Qarabağ, champion en titre de la première division locale. On le sait, ces déplacements ne sont, en règle générale, jamais des parties de plaisir pour les équipes françaises. Une théorie encore confirmée ce soir, par des Stéphanois incapables de faire la différence face à une équipe de Qarabağ loin de jouer le rôle de la victime. Très loin même, puisque les locaux auraient clairement dû l'emporter tant ils ont montré plus d'envie et de détermination que leurs adversaires français. Oui, l'ASSE a finalement évité le pire.

Une première mi-temps inquiétante


On ne va pas se mentir, sur le papier, ce match entre les deux équipes n'avait rien de très excitant. Et très vite, la donne se confirme sur le terrain où le spectacle proposé est loin de faire lever les foules. Brouillons, les hommes de Christophe Galtier n'arrivent pas à déployer leur jeu et sont incapables de se montrer dangereux. De leur côté, les locaux, après une entame plutôt timide, jouent sans complexes et se procurent même les occasions les plus franches de cette première mi-temps, Ruffier devant jouer des gants à plusieurs reprises. Et forcément, quand ton joueur le plus en vue est ton gardien, bah tu n'es pas mécontent de rentrer aux vestiaires avec un score de parité. Bref, à la pause, on sent bien que ce match va être très long pour les Verts.

Jusqu'au bout de l'ennui


Après les quarante-cinq premières minutes de ses garçons, nul doute que Christophe Galtier a haussé le ton dans les vestiaires. Sûrement. En revanche, sur la pelouse, rien ne change. Toujours aussi poussifs, les Stéphanois se montrent totalement impuissants et n'arrivent pas à prendre le jeu à leur compte. Et comme en première période, les seuls à tenter leur chance sont les joueurs de Qarabağ. Plusieurs fois, Ruffier doit encore s'employer pour permettre aux siens de conserver le match nul. Fébriles défensivement, quasi inexistants en attaque, les Verts ne montrent pas les meilleures intentions et paraissent subir la rencontre. Au final, c'est avec un match nul, qui sonne comme un bon résultat, que les Stéphanois repartent d'Azerbaïdjan.

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 8 il y a 5 heures Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6 Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 85 lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 41
À lire ensuite
L'heure de Brahimi a sonné