Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe F
  3. // Qarabağ Agdam / Saint-Étienne (0-0)

Saint-Étienne et Qarabag, match nul !

Ce soir, en Azerbaïdjan, Saint-Étienne faisait son retour sur la scène européenne, six ans après sa dernière participation. Un retour loin d'être convaincant puisque les Verts ont concédé le match nul face à de vaillants Azerbaïdjanais. Et le pire dans tout ça, c'est qu'ils s'en sortent plutôt bien.

Modififié
Qarabağ Agdam/Saint-Étienne : 0-0

Pour le 90e match de Coupe d'Europe de son histoire, l'ASSE avait sans doute envisagé une rencontre plus sexy, mais c'est pourtant bien en Azerbaïdjan que les Verts se déplaçaient pour y défier Qarabağ, champion en titre de la première division locale. On le sait, ces déplacements ne sont, en règle générale, jamais des parties de plaisir pour les équipes françaises. Une théorie encore confirmée ce soir, par des Stéphanois incapables de faire la différence face à une équipe de Qarabağ loin de jouer le rôle de la victime. Très loin même, puisque les locaux auraient clairement dû l'emporter tant ils ont montré plus d'envie et de détermination que leurs adversaires français. Oui, l'ASSE a finalement évité le pire.

Une première mi-temps inquiétante


On ne va pas se mentir, sur le papier, ce match entre les deux équipes n'avait rien de très excitant. Et très vite, la donne se confirme sur le terrain où le spectacle proposé est loin de faire lever les foules. Brouillons, les hommes de Christophe Galtier n'arrivent pas à déployer leur jeu et sont incapables de se montrer dangereux. De leur côté, les locaux, après une entame plutôt timide, jouent sans complexes et se procurent même les occasions les plus franches de cette première mi-temps, Ruffier devant jouer des gants à plusieurs reprises. Et forcément, quand ton joueur le plus en vue est ton gardien, bah tu n'es pas mécontent de rentrer aux vestiaires avec un score de parité. Bref, à la pause, on sent bien que ce match va être très long pour les Verts.

Jusqu'au bout de l'ennui


Après les quarante-cinq premières minutes de ses garçons, nul doute que Christophe Galtier a haussé le ton dans les vestiaires. Sûrement. En revanche, sur la pelouse, rien ne change. Toujours aussi poussifs, les Stéphanois se montrent totalement impuissants et n'arrivent pas à prendre le jeu à leur compte. Et comme en première période, les seuls à tenter leur chance sont les joueurs de Qarabağ. Plusieurs fois, Ruffier doit encore s'employer pour permettre aux siens de conserver le match nul. Fébriles défensivement, quasi inexistants en attaque, les Verts ne montrent pas les meilleures intentions et paraissent subir la rencontre. Au final, c'est avec un match nul, qui sonne comme un bon résultat, que les Stéphanois repartent d'Azerbaïdjan.

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
À lire ensuite
L'heure de Brahimi a sonné