En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. // Ligue Europa – Barrages – Tirage au sort
  2. // Bilan

Saint-Étienne et Bordeaux vont voyager

Voilà, les boules ont parlé. Après avoir vaincu respectivement les Roumains de Târgu Mureș et les Chypriotes de Larnaca, l'ASSE et Bordeaux vont poursuivre leur tour d'Europe en Moldavie et au Kazakhstan. En jeu : une place pour les phases de poule de la Ligue Europa.

Modififié

FC Milsami Orhei – Saint-Étienne


Tiens donc, comme on se retrouve ! Si le nom ne vous dit rien, il n'est pas inconnu pour les hommes de Christophe Galtier. En 2013, lors du troisième tour préliminaire de la C3, les Verts avaient déjà affronté les Moldaves du FC Milsami Orhei. Et c'était tout logiquement que l'ASSE s'était imposé (3-0, 0-3) avant de se faire sortir en barrages par les Danois d'Esbjerg (4-3, 1-0). Deux ans plus tard, la donne est sensiblement la même. Les Verts partent largement favoris face à une très modeste équipe moldave. Toutefois, et comme c'est le cas lors de chaque match de ce genre, Christophe Galtier et ses joueurs doivent se garder de tout excès de confiance. Si leurs adversaires n'ont pas un nom ronflant, ils sont tout de même champions de Moldavie en titre. Exactement comme contre Târgu Mureș, les Stéphanois vont devoir affronter une équipe sans aucune individualités mais avec un collectif solide, prêt à bétonner derrière et à exploiter tous les contres possibles. Si l'ASSE veut disputer l'Europa League cette saison, il va falloir s'appliquer et essayer de montrer un meilleur visage que lors du match retour contre les Roumains de Târgu Mureș (défaite 1-2). Et si Nolan Roux décide de mettre le ballon dans les cages plutôt que dans la tronche d'un petit ramasseur de balles, les Verts devraient s'en tirer.

En bref : largement favoris, les Verts ont en plus la chance de recevoir lors du match retour. A moins de faire n'importe quoi, on retrouvera Saint-Étienne en phase de poules.

BordeauxKairat Almaty


Protégé par son statut de tête de série dans le groupe 3 de ces tirages au sort, Bordeaux a hérité d'un adversaire à sa portée : le Kairat Almaty. Contrairement à Saint-Étienne, les Girondins disputeront le match aller chez eux, avant d'effectuer un très très long voyage jusqu'à Almaty, en Asie centrale. Un voyage qu'avaient effectué une centaine de supporters d'Aberdeen, les adversaires d'Almaty au tour précédent, pour voir leur équipe s'incliner deux buts à un. Autrement dit, s'ils veulent s'éviter un voyage très compliqué, les hommes de Willy Sagnol auront tout intérêt à plier le match à l'aller. Comme les Verts, les Girondins devront s'attendre à une double confrontation très engagée, placée sous le signe du jeu physique et rugueux. Et, aussi impensable que cela puisse paraître, il y a un point commun entre Bordeaux et Almaty : le Bayern Munich, où ont évolué Willy Sagnol et Anatoliy Tymoshchuk. Le milieu défensif aux 139 sélections en équipe d'Ukraine est plus que prêt à jouer des épaules. Cheick Diabaté, lui, est déjà en train de préparer une nouvelle technique complètement folle pour tirer les penaltys en déstabilisant le gardien adverse. Tout un programme.

En bref : puisque les Girondins ne pourront pas être éternellement sauvés par leurs poteaux, ils devront faire le boulot eux-mêmes lors du match aller avant d'affronter un voyage de 7 400 kilomètres qui laissera forcément des traces.

Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 13 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 15 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6