Saint-Étienne enfonce VA, Landreau sauve Bastia

Saint-Étienne occupe ce soir le fauteuil de leader provisoire après sa démonstration à Valenciennes (1-3), qui n'en finit plus de perdre. Sinon, Kévin Bérigaud, auteur d'un doublé, a récidivé pour offrir la victoire à Évian face à Ajaccio (3-2), tandis que Landreau a sauvé Bastia contre Guingamp (1-1).

Modififié
2 10
Valenciennes - Saint-Étienne : 1-3
Buts : Corgnet (17e, 53e) et Hamouma (47e) pour Saint-Étienne, Melikson (80e sp) pour Valenciennes

La place de leader provisoire a visiblement motivé des Stéphanois en mal de prestige suite à leur lamentable élimination contre Esjberg en barrages de l'Europa. Avec un Penneteau des mauvais jours, Valenciennes a explosé contre les Verts au stade du Hainaut, jadis forteresse imprenable. Deux réalisations de Corgnet, qui confirme sa facilité au poste d'attaquant axial, et une frappe pleine lucarne de Romain Hamouma ont permis à Saint-Étienne de passer une soirée tranquille et festive. Totalement absente des débats, la bande à Sanchez a lamentablement sombré devant son public, enchaînant une quatrième défaite consécutive. Le pénalty tardif de Melikson a un peu adouci une fin de match sans suspense. VA a montré un manque de réaction inquiétant et a souffert contre une équipe stéphanoise dominatrice et très réaliste, qui a fait valoir quelques permutations offensives intéressantes. En attendant Monaco demain, Saint-Étienne grimpe sur la plus haute marche du podium. Valenciennes, au contraire, poursuit sa triste dégringolade et ne quitte pas ses habits de relégable.

Montpellier / Reims : 0-0

Saka Tiéné n'est pas venu. On l'a attendu, mais le latéral n'a jamais été en mesure de faire la décision dans une rencontre soporifique et pauvre en occasions. Reims, inhabituellement disposé en 4-4-2, a pourtant montré un visage offensif sur la pelouse de la Mosson. À la vingtième minute, la tentative de retourné de Courtet, pas dégueulasse, n'a pas vraiment inquiété Jourdren, mais l'esprit était là. Montpellier a eu quelques temps forts en première mi-temps, mais les a gâchés faute de tranchant. Au terme d'un triste match nul, marqué par le retour de Gaëtan Charbonnier à la Mosson, Reims aligne un quatrième match de suite sans défaite. C'est tout pour consoler Hubert Fournier, et bien peu pour réconforter un public navré.

Guingamp / Bastia 1-1
Buts : Yatabaré (88e sp) pour Guingamp, Khazri (47e) pour Bastia

Avant que Tony Chapron ne siffle deux pénaltys litigieux et qu'une bagarre n'éclate grâce à Modesto, Bastia a longtemps cru à l'exploit au Roudourou. Recroquevillés dans leur moitié de terrain après un début de match agressif, les insulaires ont résisté pendant trente minutes aux assauts imprécis de Guingampais sans originalité, avant de les crucifier d'une frappe splendide de Khazri au retour des vestiaires. Le ballon se loge dans la lucarne d'un Samassa impuissant et les Corses peuvent exulter. Il ne reste alors plus qu'à tenir la baraque derrière face aux tentatives toujours plus axiales des Bretons. Tandis que la victoire se dessine, l'arbitre accorde un pénalty très généreux à Yatabaré, tout heureux d'égaliser et de se chamailler avec Landreau pour le ballon. Un incident qui l'a visiblement perturbé au moment de tirer le second pénalty, pratiquement accordé dans la foulée à cause d'une main réflexe de Jarek, pourtant hors de la surface. Yatabaré s'élance et choisit le même côté droit, mais cette fois, le futur retraité a bien anticipé et détourne du bout des doigts. Un arrêt décisif qui vient perpétuer sa grande tradition dans l'exercice. Passés du rire aux larmes en quelques minutes, les Bastiais se contenteront volontiers de ce match nul malgré des regrets.

Nantes / Sochaux : 1-0
Buts : Djordjevic (76e) pour Nantes

Nantes l'a longtemps attendu, et la lumière est venue de Djordjevic, auteur d'un coup de tête fatal et aérien sur un coup franc de Nicolita (76e). Libre de tout marquage, l'attaquant serbe a offert une victoire importante à son club, devant un stade de la Beaujoire soulagé. Il faut dire qu'on attendait plus en matière d'intensité et de rythme dans un match à enjeu, entre adeptes du beau jeu. Pratiquement rien à se mettre sous la dent en première période, si ce n'est une frappe trop centrale de Gakpé, bien captée par Pouplin (9e). Au retour des vestiaires, les Nantais continuent de disposer du ballon, mais ils se montrent tout aussi peu dangereux. Sochaux compense son déchet habituel dans le jeu par un pressing de qualité, mais le tout reste bien faiblard. Le FC Nantes trouve finalement la clé en coup de pied arrêté, et évolue ensuite plus libéré. Il faut deux beaux arrêts de Pouplin pour qu'Aristeguieta (87e) et Nicolita (88e) n'aggravent pas la marque en fin de match. Dominé et sans idées, le FC Sochaux repart avec une défaite méritée.

AC Ajaccio / Évian TG : 2-3
Buts : Lasne (81e) et Tallo (85e) pour Ajaccio ; Dja Djédjé (31e) et Bérigaud (43e et 51e) pour Évian

Deux fois, Ajaccio a cru pouvoir revenir au score, mais la barre transversale a dit non. Quand elle n'était pas là pour contrecarrer les plans corses, c'est Bertrand Laquait, très inspiré, qui a multiplié les arrêts. Bien que surpris par la hargne d'Ajaccio en fin de match, Évian repart ce soir en Savoie avec trois points et la satisfaction du devoir accompli. Il faut dire que tout avait commencé à la perfection pour les hommes de Pascal Dupraz, qui ouvrent le score sur une merveille de coup franc de Brice Dja Djédjé, avant de doubler la mise grâce à Kévin Bérigaud, qui conclut sans appel une jolie action collective. Au retour des vestiaires, la nouvelle star savoyarde, partie en contre, inscrit un second but d'une frappe à ras de terre au premier poteau. On joue la 51e minute et l'affaire semble pliée. C'était sans compter la hargne de Cavalli et consorts, qui poussent en fin de match pour revenir au courage. Paul Lasne, de près, et Tallo, en pivot, inscrivent coup sur coup deux buts qui font rugir le stade François Coty et croire à un fabuleux retour. Il n'en sera finalement rien malgré les tentatives convaincantes de Mutu (82e), André (84e) et Cavalli (89e). Évian enchaîne une seconde victoire d'affilée et s'est trouvé un buteur providentiel. Ajaccio s'englue au contraire dans ses doutes et s'approche déjà de la zone de relégation.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'ai parié sur les 5 matchs ce soir. Pour ACA ETG je n'étais pas sur de moi sur le nul et j'ai perdu. MAIS BORDEL* Montpellier incapable de battre Reims chez eux quoi... Pour moi ce match était mon pari sûr de la soirée, le petit gain facile, celui qu'on aime tous.

Franchement j'ai beau supporter Paris, je commence à sérieusement plaindre les Montpellierains depuis l'arrivée de Jean Fernandez, j'avais de l'empathie pour ce coach les saisons précédentes mais c'est fini là, je craque, virez le de la Ligue 1 !
Marek Hamsik Niveau : National
Note : 1
Putain Saint-Etienne vous me dégoûter ! Venez comparer vos performances en championnat, et ce que vous avez livré contre Ejsberg en Europa League. On va avoir du mal à nier le fait que la Coupe d'Europe, pour laquelle vous vous êtes battus magnifiquement l'an dernier, a été balancée.
Ce 0-0 est assez paradoxal : c'est le premier match ou Montpellier a essayé de tenir le ballon, de faire le jeu, mais justement il y a eu trop de temporisation et aucune étincelle dans les 30 derniers mètres. Alors que sur les 4 premiers matches c'était surtout du jeu de contre avec des longs ballons et des buts à l'arrache... et ça marchait. Bref les intentions ne sont pas à remettre en cause de soir, de plus Fernandez aligne des compos offensives, donc pas de quoi crier au loup.
VA - SE
MP - RE
GP - BA
NA - SO
AC - EV

...
Pendant ce temps là à Vera Cruz...
Mark Renton Niveau : CFA2
Chrichri ou cocôme, un souci avec Bastia ? Il faudrait regarder les matches plutôt que les résumés de Lequipe les gars. Un match dominé easy, mode patron. Deux pénaltys inexistants, la "supériorité" de Guingamp ? vous voulez rien dire les gars.
Près des cimes... Niveau : CFA2
"[...]Kevin Berigaud, qui conclut sans appel une jolie action collective et signe."

Pardon?

Sinon, même si notre club a pour but de fédérer les Savoies, nous sommes bien basés en HAUTE-Savoie. Vous êtes chiants les mecs à la longue.
Message posté par Marek Hamsik
Putain Saint-Etienne vous me dégoûter ! Venez comparer vos performances en championnat, et ce que vous avez livré contre Ejsberg en Europa League. On va avoir du mal à nier le fait que la Coupe d'Europe, pour laquelle vous vous êtes battus magnifiquement l'an dernier, a été balancée.


Bah Galtier a eu l'impudence de déclarer cette semaine que Sainté avait l'avantage, par rapport à Lyon, de ne pas disputer de coupe européenne.
Hamouma, on le savait déjà, putain* de joueur de Ligue 1. Il paraît que Lyon a voulu l'inclure dans un transfert avec Gomis, mais ils sont pas fous à Saint-Etienne...
Hamouma contre Gomis (sans parler du fait qu'il est à 1 ans de la fin de son contrat).
Pareil, voir Khazri mettre un but sublime, ça fait un peu mal au coeur.
Wass il est pas mauvais non plus.
Près des cimes... Niveau : CFA2
Sinon la vraie nouvelle, c'est que Corgnet a joué pour Sainté et Reims le même soir. Et on dit que les Espagnols sont dopés...
RadamelFalcao Niveau : Loisir
La performance de Penneteau me rapelle celle que j'ai realisé lorsque mon entraineur a voulu me faire evoluer en gardien de but.
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
Non pas que j'ai quelque chose contre les corse d'Ajaccio (je suis fervent admirateur d'un grand homme qui vient de là bas), mais je trouve le résumé un peu en mode repoussoir : sur le premier but d'Ajaccio, Mutu fait un amorti de la main qu'il est impossible de pas voir, suivi d'ailleurs d'une autre main du buteur ... le premier but à la conclusion est donc non valable et en plus en mode très moche (il jure avec le CF de DDD et l'enchainement de Wass-Bérigoal.) Et sur le deuxieme but de l'ACA, on peut dire merci à la pelouse de district corse, car sans la motte qui leve la balle, Bertrand Laquait arrêtait tranquillement la balle ... alors ouais on a eu chaud, mais quand tu mènes 3/0 et que tu te fais rejoindre grâce à une main scandaleuse et une taupe, on va pas crier à l'exploit de la remontée et en faire des héros, si ?

Sinon, l'ETG cette année, comme ils l'ont montré contre Lyon, vont être capable de grandes choses. Enfin Wass quitte la défense (il n'a jamais été latéral, et il n'a jamais su défendre, alors qu'il avait planté quelques buts devant lors de la premiere saison de l'eTG en Ligue 1), Koné a fait le boulot je trouve, Bérigoal est en mode feu de Dieu, prometteur tout cela, y a juste la défense qui doit se former un peu, mais c'est très prometteur, faut faire une belle place cette année et faire taire... ceux qui sont loin des cimes :)

Croix de Savoie ! (Croix de Haute Savoie ça n'existe pas ! ;) )
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 10