Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 3e tour préliminaire
  3. // Oreih/ASSE (0-3)

Saint-Étienne double la mise

Opposée aux modestes Moldaves du FC Milsami, la bande à Galtier l'a aisément emporté, comme à l'aller, 3-0 et verra bien les barrages de l'Europa League. Le traquenard des pays de l'Est, ce sera pour une autre fois. Ce soir, l'ASSE s'est rendu son match si facile qu'il en est devenu lénifiant.

Modififié
FC Milsami Oreih - AS Saint-Étienne : 0-3
Buts : Brandão (29e), Hamouma (39e) et Nicolita (69e) pour l'ASSE.

Malgré un stade pas aux normes, un terrain pourri et une heure inhabituelle, le match retour du troisième tour préliminaire de la Ligue Europa face au FC Milsami n'avait rien de bien inquiétant pour les Stéphanois, nets vainqueurs à l'aller sur le score sans appel de 3-0. Héros dans leur pays et auteurs d'un parcours historique, puisqu'ils n'avaient jamais franchi deux tours préliminaires européens, les joueurs moldaves ont reconnu avoir pris le bouillon à Geoffroy-Guichard et s'avançaient tête baissée. Avec 93,4% de chances de se qualifier, l'ASSE se présentait au contraire avec beaucoup de certitudes, renforcée par le retour de Kurt Zouma en défense centrale. Le club est resté prudent et poli cette semaine mais il est difficile d'imaginer le scénario catastrophe. Il s'agit seulement de finir le travail, vite et bien.

Brandão frappe encore

Trois buts d'avance quand même; et une première journée de championnat en approche; on se dit que les Verts vont gérer. En effet, le match commence tranquillement. Ambiance champêtre. On est plus proche du tour préliminaire de la coupe de France que du duel européen. Pour tout dire c'est même un peu chiant. La qualité du streaming moldave et les tribunes clairsemées ne sont pas là pour aider. Au pays, pourtant, le match est important, diffusé en prime time sur la chaîne numéro 1. L'AS Saint-Étienne fait visiblement encore rêver en Moldavie; c'est déjà ça de pris. À la 22e minute, Brandão, déjà auteur d'un doublé à l'aller, sort le spectateur non partisan de sa torpeur. Sa tête puissante est repoussée sur la ligne par un joli réflexe du gardien Negai. Sept minutes plus tard, le Brésilien est à la réception d'un joli centre; plat du pied, efficacité. Le suspense est déjà terminé. Les Moldaves repartent vaillamment à l'assaut, mais niveau pressing, c'est faible. Sur chaque action, les joueurs ont la charrette, ils n'approchent jamais à plus de deux mètres. Guilavogi fait des différences énormes au milieu; oriente avec ses diagonales. Tous les enchaînements fonctionnent avec une facilité désarmante, à l'exception de l'avant-dernier geste. Car le Moldave, loin d'être talentueux, est fier et besogneux. À défaut de faire tourner son équipe, l'ASSE fait tourner le ballon. Un second but de Romain Hamouma, à la 39e minute, donne un écart au score plus conforme à la physionomie. Les petites trompettes moldaves, si actives au début, ne claironnent plus.

Le calvaire des Moldaves

Les 45 minutes suivantes ne sont qu'une formalité pour la formation du Forez. Brandão, laissé au repos, n'est plus là. Certains joueurs se permettent des petites fantaisies; un petit pont par-ci, un double contact par-là. Ce n'est même plus drôle au bout d'un moment. On ne va pas reprocher aux Moldaves d'être fair-play mais ça manque d'agressivité; il n'y a pas d'opposition. Saint-Étienne navigue entre deux eaux, partagé entre le désir d'empiler les buts et celui de se préserver physiquement. Le match n'est pas affreux mais reste d'un ennui mortel. De timides incursions moldaves rappellent parfois qu'il n'y a pas qu'une seule équipe sur le terrain, mais Ruffier reste vigilant. De retour de blessure, Jérémy Clément entre en jeu, tout comme Banel Nicolita. Le Roumain, qui peine à s'imposer depuis deux saisons, voire à jouer tout simplement, ne tarde pas à s'illustrer. À la 69e minute, il conclut d'une jolie reprise une très belle action collective. Auteur de trois passes décisives, Franck Tabanou peut exulter. Au terme d'un match irréprochable et bien géré, Saint-Étienne se qualifie pour les barrages. Mission accomplie. La bande à Galtier en a même profité pour soigner sa côte de popularité à l'étranger. Ce soir, elle s'est fait mille amis en Moldavie et peut dormir sur ses deux oreih.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
Louis dort