1. //
  2. // 3e tour préliminaire
  3. // Oreih/ASSE (0-3)

Saint-Étienne double la mise

Opposée aux modestes Moldaves du FC Milsami, la bande à Galtier l'a aisément emporté, comme à l'aller, 3-0 et verra bien les barrages de l'Europa League. Le traquenard des pays de l'Est, ce sera pour une autre fois. Ce soir, l'ASSE s'est rendu son match si facile qu'il en est devenu lénifiant.

Modififié
3 11
FC Milsami Oreih - AS Saint-Étienne : 0-3
Buts : Brandão (29e), Hamouma (39e) et Nicolita (69e) pour l'ASSE.

Malgré un stade pas aux normes, un terrain pourri et une heure inhabituelle, le match retour du troisième tour préliminaire de la Ligue Europa face au FC Milsami n'avait rien de bien inquiétant pour les Stéphanois, nets vainqueurs à l'aller sur le score sans appel de 3-0. Héros dans leur pays et auteurs d'un parcours historique, puisqu'ils n'avaient jamais franchi deux tours préliminaires européens, les joueurs moldaves ont reconnu avoir pris le bouillon à Geoffroy-Guichard et s'avançaient tête baissée. Avec 93,4% de chances de se qualifier, l'ASSE se présentait au contraire avec beaucoup de certitudes, renforcée par le retour de Kurt Zouma en défense centrale. Le club est resté prudent et poli cette semaine mais il est difficile d'imaginer le scénario catastrophe. Il s'agit seulement de finir le travail, vite et bien.

Brandão frappe encore

Trois buts d'avance quand même; et une première journée de championnat en approche; on se dit que les Verts vont gérer. En effet, le match commence tranquillement. Ambiance champêtre. On est plus proche du tour préliminaire de la coupe de France que du duel européen. Pour tout dire c'est même un peu chiant. La qualité du streaming moldave et les tribunes clairsemées ne sont pas là pour aider. Au pays, pourtant, le match est important, diffusé en prime time sur la chaîne numéro 1. L'AS Saint-Étienne fait visiblement encore rêver en Moldavie; c'est déjà ça de pris. À la 22e minute, Brandão, déjà auteur d'un doublé à l'aller, sort le spectateur non partisan de sa torpeur. Sa tête puissante est repoussée sur la ligne par un joli réflexe du gardien Negai. Sept minutes plus tard, le Brésilien est à la réception d'un joli centre; plat du pied, efficacité. Le suspense est déjà terminé. Les Moldaves repartent vaillamment à l'assaut, mais niveau pressing, c'est faible. Sur chaque action, les joueurs ont la charrette, ils n'approchent jamais à plus de deux mètres. Guilavogi fait des différences énormes au milieu; oriente avec ses diagonales. Tous les enchaînements fonctionnent avec une facilité désarmante, à l'exception de l'avant-dernier geste. Car le Moldave, loin d'être talentueux, est fier et besogneux. À défaut de faire tourner son équipe, l'ASSE fait tourner le ballon. Un second but de Romain Hamouma, à la 39e minute, donne un écart au score plus conforme à la physionomie. Les petites trompettes moldaves, si actives au début, ne claironnent plus.

Le calvaire des Moldaves

Les 45 minutes suivantes ne sont qu'une formalité pour la formation du Forez. Brandão, laissé au repos, n'est plus là. Certains joueurs se permettent des petites fantaisies; un petit pont par-ci, un double contact par-là. Ce n'est même plus drôle au bout d'un moment. On ne va pas reprocher aux Moldaves d'être fair-play mais ça manque d'agressivité; il n'y a pas d'opposition. Saint-Étienne navigue entre deux eaux, partagé entre le désir d'empiler les buts et celui de se préserver physiquement. Le match n'est pas affreux mais reste d'un ennui mortel. De timides incursions moldaves rappellent parfois qu'il n'y a pas qu'une seule équipe sur le terrain, mais Ruffier reste vigilant. De retour de blessure, Jérémy Clément entre en jeu, tout comme Banel Nicolita. Le Roumain, qui peine à s'imposer depuis deux saisons, voire à jouer tout simplement, ne tarde pas à s'illustrer. À la 69e minute, il conclut d'une jolie reprise une très belle action collective. Auteur de trois passes décisives, Franck Tabanou peut exulter. Au terme d'un match irréprochable et bien géré, Saint-Étienne se qualifie pour les barrages. Mission accomplie. La bande à Galtier en a même profité pour soigner sa côte de popularité à l'étranger. Ce soir, elle s'est fait mille amis en Moldavie et peut dormir sur ses deux oreih.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Barton_fink Niveau : DHR
Cette Coupe devient navrante.. Devroir se taper 2 tours préliminaires pour encore se taper 6 matchs de poules et n'être qu'en 16ème... Ouch
@barton fink

il faut remercier les clubs français qui se crévent le cul toute la saison pour se qualifier,et qui une fois qu'ils y sont disent que ce n'est pas une priorité et envoie l'équipe B,
ce qui baisse notre quotient uefa et oblige nos clubs à jouer toujours plus de tours préliminaires.
j'aime les preliminaires! c bien mieux que les matchs amicaux,brandao star en moldavio!!!
C est vrai que parfois ca confine au foutage de g..

L om battu 3-0 a Limassol, elimine avec 5 points, Paris qui encaisse un but a salsbourg a la 91e minute avec des dirigeants qui ne savaient meme pas que le goal average particulier faisait loi (resultat sorti en poule 15 jours plus tard), rennes qui je crois en est a 0 victoire en 12 ou 18 matches de poules,

lille aussi qui pouvait battre tranquillement le psv eindhoven l annee de leur double (je me souviens qu ils menaient 2-0 a domicile et qu ils avaient scandaleusement lache le match en dix minute), bon y avais quand meme un 1/4 de finale de coupe d europe en jeu, pas si frequent pour le losc...

et montpellier, l an passe, perdre deux fois contre olympiacos, deux points en poules de LDC...

bref, merci a bordeaux et saint-etienne ou meme sochaux qui ont souvent, voir toujours jouer le jeu a chaque fois qu ils en ont eu l occasion...
@mutant 14

d'accord avec toi,mais à part peut être la saison dernière où l'om avait un effectif tres restreint et a tout misé sur la L1 aprés un tres bon début,sinon le club a toujours joué l'europe à fond(2 finale coupe uefa)et a souvent été éliminé par le futur vainqueur ses dernières saisons comme benfica ou le zenith st petersbourg.
Xavlemancunien Niveau : National
Et on est souvent tombés dans des sales groupes (le Liverpool de Torres le vrai et Porto, le real et Milan qu'on aurait pu éliminer si Lucho avait pas envoyé un penalty sur la latte, encore Liverpool
Xavlemancunien Niveau : National
Liverpool et l'Athletico de Aguero et Forlan...
Sinon je conçois que la campagne en Europa league la saison dernière, le 2-2 à Istanbul mis à part, à été scandaleuse
blackorpheuskj Niveau : DHR
C'est quand mm con de mettre son équipe type alors qu'il y a 3-0 sur le premier match et que tu joues contre une équipe moldave, cela aurait permis en plus à ses remplaçants d'être au mm niveau physique que ses titulaires.
Il se dit peut-être que ça peut permettre à son équipe d'être justement en forme plus rapidement que les autres, mais à la longue, pas sûr que ce soit une super idée.
Près des cimes... Niveau : CFA2
C'est bien la première fois qu'on entend dire de Brandao qu'il y met du sien pendant les préliminaires...
Message posté par mutant14
C est vrai que parfois ca confine au foutage de g..

L om battu 3-0 a Limassol, elimine avec 5 points, Paris qui encaisse un but a salsbourg a la 91e minute avec des dirigeants qui ne savaient meme pas que le goal average particulier faisait loi (resultat sorti en poule 15 jours plus tard), rennes qui je crois en est a 0 victoire en 12 ou 18 matches de poules,

lille aussi qui pouvait battre tranquillement le psv eindhoven l annee de leur double (je me souviens qu ils menaient 2-0 a domicile et qu ils avaient scandaleusement lache le match en dix minute), bon y avais quand meme un 1/4 de finale de coupe d europe en jeu, pas si frequent pour le losc...

et montpellier, l an passe, perdre deux fois contre olympiacos, deux points en poules de LDC...

bref, merci a bordeaux et saint-etienne ou meme sochaux qui ont souvent, voir toujours jouer le jeu a chaque fois qu ils en ont eu l occasion...


Rennes la dernière campagne d'EL en poules on est avec l'Atlético de Falcao, l'Udinese et le Celtic... On est a deux doigts de taper l'Atlético chez nous (but dernière minute de Falcao), on perd aucun match à domicile et à Udine on doit gagner le match 100 fois et pour le coup on paye notre manque d'exp.
Cette EL on l'avait joué à fond mais quand tu tombes sur plus fort et plus expérimenté que veux-tu faire...
Message posté par mutant14
rennes qui je crois en est a 0 victoire en 12 ou 18 matches de poules,

[...


Qu'on critique le bilan famélique de Rennes en poules, ok. Même si en 2011, Rennes mérite d'avoir au moins 7 points en 3 matches, mais c'est un autre débat. Mais l'utiliser pour en faire l'apologie de Sainté ou Sochaux...

Sochaux, la même année, sort en barrage. Saint-Etienne ici nous gratifie d'une jolie paire de 3-0, met ne fait pas mieux non plus que Rennes qui n'avait fait qu'une bouchée de Rustavi (5-2 / 2-0) et de l'Etoile Rouge (2-1 / 4-0) en préliminaires.

Après, je souhaite tout le meilleur à Sainté, qu'ils redorent enfin leur blason sur la scène européenne et mettent ce commentaire aux oubliettes en allant le plus loin possible. Même chose pour Bordeaux, d'ailleurs, mais je me fais pas de souci pour ça.

Mais pour l'instant, Rennes n'a rien à leur envier (Sochaux et Sainté, pas Bordeaux), que ce soit au niveau des résultats ou de l'engagement dans la compétition.

Vivement les poules pour que ce ne soit plus le cas.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Louis dort
3 11