Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 2e journée
  3. // Saint-Étienne/Reims

Saint-Étienne déguste Reims

Séduisants collectivement, les Verts se sont imposés cet après-midi à Geoffroy-Guichard face à des Rémois dépassés (3-1), dans un match pourtant mal embarqué à l'origine. Désormais leaders, les Stéphanois peuvent se préparer pour leur entrée en barrages d'Europa League l'esprit libéré.

Modififié

ASSE - Reims
(3-1)
M. Gradel (60'), Monnet-Paquet (70'), M. Erding (81') pour Saint-Étienne , B. Moukandjo (27') pour Reims.


À la recherche d'une victoire en terre stéphanoise depuis 1959, Reims a longtemps cru briser la spirale négative en s'imposant virtuellement dans le Forez pendant plus d'une heure de jeu. Mais à force de trop reculer, les rêves de victoire champenoise se sont rapidement transformés en mirage. Il n'est d'ailleurs pas exclu que le public stéphanois ait eu la berlue en voyant Max-Alain Gradel inscrire un magnifique coup franc en seconde période pour relancer les siens. L'international ivoirien, d'ordinaire assez maladroit, a réussi à réveiller une équipe longtemps gangrenée par un manque d'efficacité offensive inquiétant. De retour à égalité, les Stéphanois, bien meilleurs collectivement, ont finalement tranquillement disposés de Rémois à la mentalité d'épiciers, dans une fin de match rythmée et enjouée.

Moukandjo fête sa première


Plutôt plaisant, le début de match est à l'avantage de Stéphanois plus décidés. En guise d'occasions, le public de Geoffroy-Guichard doit pourtant se contenter d'approximations répétées en attaque. Seul au second poteau sur un centre de Brison, Max-Alain Gradel foire brillamment sa volée acrobatique (2e), avant de voir Mickael « Ganja » Tacalfred repousser du pied sa frappe enroulée dans les seize mètres (25e). Pas plus inspirés, Kevin Monnet-Pacquet et Benjamin Corgnet, capables d'éliminer assez facilement, se distinguent par leurs mauvais choix dans la zone de vérité (26e et 29e). Faute de concrétiser leur écrasante domination, les hommes de Christophe Galtier sont finalement punis contre le cours du jeu par Benjamin Moukandjo : servi sur la droite, le Camerounais accélère, se faufile entre trois défenseurs et trompe Ruffier d'un tir légèrement dévié par Loïc Perrin (27e). Juste avant la mi-temps, Charbonnier est à deux doigts de faire le break sur un bel enchaînement à l'entrée de la surface, mais le gardien international s'interpose avec classe (44e).

Saint-Étienne se réveille


La seconde période démarre sur les mêmes bases, avec des Stéphanois qui monopolisent le ballon (58%) et se créent les meilleures opportunités. Longtemps, pourtant, le but de Kossi Agassa se refuse à eux : Corgnet rate la conclusion par deux fois sur des centres de Monnet-Paquet (47e et 53e), tandis que le coup de tête de Moustapha Bayal Sall est tranquillement capté (56e). Le salut vient finalement de Max-Alain Gradel : déjà auteur d'un coup franc dangereux en première période, l'international ivoirien règle cette fois la mire pour tromper Kossi Agassa et relancer des Stéphanois désormais libérés (60e). Sûrs de leur force, les hommes de Christophe Galtier prennent l'avantage dans la foulée grâce à Kévin Monnet-Paquet, à la réception d'un centre appliqué de Mevlüt Erding (70e). Auteur de son 10e but sur les 11 derniers matchs de Ligue 1, le Turc parachève le succès de sa formation en reprenant à bout portant un centre de Romain Hamouma (81e). Encourageant, à quatre jours de l'entrée des Verts en barrages d'Europa League, face aux Turcs de Karabükspor. Pour Reims, qui n'a pas montré grand-chose, la défaite est méritée et la malédiction se poursuit. Rendez-vous l'année prochaine pour réessayer ?

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
il y a 9 heures Rooney inspire DC United 3 Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique