1. //
  2. // 2e journée
  3. // Saint-Étienne/Reims

Saint-Étienne déguste Reims

Séduisants collectivement, les Verts se sont imposés cet après-midi à Geoffroy-Guichard face à des Rémois dépassés (3-1), dans un match pourtant mal embarqué à l'origine. Désormais leaders, les Stéphanois peuvent se préparer pour leur entrée en barrages d'Europa League l'esprit libéré.

Modififié
4 6

ASSE - Reims
(3-1)
M. Gradel (60'), Monnet-Paquet (70'), M. Erding (81') pour Saint-Étienne , B. Moukandjo (27') pour Reims.


À la recherche d'une victoire en terre stéphanoise depuis 1959, Reims a longtemps cru briser la spirale négative en s'imposant virtuellement dans le Forez pendant plus d'une heure de jeu. Mais à force de trop reculer, les rêves de victoire champenoise se sont rapidement transformés en mirage. Il n'est d'ailleurs pas exclu que le public stéphanois ait eu la berlue en voyant Max-Alain Gradel inscrire un magnifique coup franc en seconde période pour relancer les siens. L'international ivoirien, d'ordinaire assez maladroit, a réussi à réveiller une équipe longtemps gangrenée par un manque d'efficacité offensive inquiétant. De retour à égalité, les Stéphanois, bien meilleurs collectivement, ont finalement tranquillement disposés de Rémois à la mentalité d'épiciers, dans une fin de match rythmée et enjouée.

Moukandjo fête sa première


Plutôt plaisant, le début de match est à l'avantage de Stéphanois plus décidés. En guise d'occasions, le public de Geoffroy-Guichard doit pourtant se contenter d'approximations répétées en attaque. Seul au second poteau sur un centre de Brison, Max-Alain Gradel foire brillamment sa volée acrobatique (2e), avant de voir Mickael « Ganja » Tacalfred repousser du pied sa frappe enroulée dans les seize mètres (25e). Pas plus inspirés, Kevin Monnet-Pacquet et Benjamin Corgnet, capables d'éliminer assez facilement, se distinguent par leurs mauvais choix dans la zone de vérité (26e et 29e). Faute de concrétiser leur écrasante domination, les hommes de Christophe Galtier sont finalement punis contre le cours du jeu par Benjamin Moukandjo : servi sur la droite, le Camerounais accélère, se faufile entre trois défenseurs et trompe Ruffier d'un tir légèrement dévié par Loïc Perrin (27e). Juste avant la mi-temps, Charbonnier est à deux doigts de faire le break sur un bel enchaînement à l'entrée de la surface, mais le gardien international s'interpose avec classe (44e).

Saint-Étienne se réveille


La seconde période démarre sur les mêmes bases, avec des Stéphanois qui monopolisent le ballon (58%) et se créent les meilleures opportunités. Longtemps, pourtant, le but de Kossi Agassa se refuse à eux : Corgnet rate la conclusion par deux fois sur des centres de Monnet-Paquet (47e et 53e), tandis que le coup de tête de Moustapha Bayal Sall est tranquillement capté (56e). Le salut vient finalement de Max-Alain Gradel : déjà auteur d'un coup franc dangereux en première période, l'international ivoirien règle cette fois la mire pour tromper Kossi Agassa et relancer des Stéphanois désormais libérés (60e). Sûrs de leur force, les hommes de Christophe Galtier prennent l'avantage dans la foulée grâce à Kévin Monnet-Paquet, à la réception d'un centre appliqué de Mevlüt Erding (70e). Auteur de son 10e but sur les 11 derniers matchs de Ligue 1, le Turc parachève le succès de sa formation en reprenant à bout portant un centre de Romain Hamouma (81e). Encourageant, à quatre jours de l'entrée des Verts en barrages d'Europa League, face aux Turcs de Karabükspor. Pour Reims, qui n'a pas montré grand-chose, la défaite est méritée et la malédiction se poursuit. Rendez-vous l'année prochaine pour réessayer ?

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Fée Indouno Niveau : DHR
Dans les vestiaires avant de rentrer...Pour commencer à nous échauffer...Tous en coeur nous chantons...


Comme dirais l'autre : " Pourvu qu'ça dure ! "
PhoenixLite Niveau : Loisir
UN BUT DE MOUKANDJO PUTAIIIIN!!

"Pépite de Diamant" va enflammer la L1 cette année après sa Coupe du Monde flamboyante.
Alors là, collectivement, on a sorti un match très sympa.

Très frustrant jusqu'à l'égalisation, les grandes vendanges. Heureusement qu'on a fini par régler la mire, mieux vaut tard que jamais.

En tout cas, quand je vois qu'on fait entre Hamouma, Cohade et Van Wolkswinkel et que ça ne change rien à la partition générale, ça me plait. Et puis super match de KMP, déjà intégré, il va compléter la variété de profils qu'on a devant, très intéressant.

Bref, maintenant il faut passer ces barrages d'Europa League. Si on y parvient, ces quelques points d'avance ne seront pas de trop avant une longue saison.
bon match de nos verts, une domination totale du jeu et malgré de nombreuses maladresses, on réussi quand même à en mettre 3. une 2 ème victoire très importante ( la confiance avant ce match de qualif en turquie c'est indispensable). bref, il ne faut surtout pas s'enflammer mais sa fais du bien
Guingamp, Reims .... Sainté a pris des points que je qualifierai de "logiques" ((sans offenses amis bretons et champenois)... On montera en gamme le WE prochain.... Allez encore 36 journées a tenir....
Message posté par Benvoyons
Guingamp, Reims .... Sainté a pris des points que je qualifierai de "logiques" ((sans offenses amis bretons et champenois)... On montera en gamme le WE prochain.... Allez encore 36 journées a tenir....


Faut-il toujours les prendre..
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 6