1. //
  2. // 21e journée
  3. // Résumé

Saint-Étienne chasse Paris du podium

Victorieux 2 à 1 sur la pelouse du Stade de Reims dans le match le plus old school de la Ligue 1, les joueurs de l'AS Saint-Étienne prennent la place de Paris sur le podium. Bien loin de la tête du championnat, Caen, battu à Lille (1-0) et Lens, défait à Guingamp (2-0), s'embourbent un peu plus dans la zone rouge.

Modififié
0 7

Reims 1-2 Saint-Étienne

Buts : Cohade (90e CSC) pour Reims / Mollo (44e) et Hamouma (48e) pour l'AS Saint-Étienne

613 minutes sans encaisser le moindre but. C'est peu dire que c'est une défense stéphanoise sereine qui se pointe ce samedi soir sur la pelouse d'Auguste Delaune. Principal artisan de la belle série des Verts, Stéphane Ruffier se fait immédiatement respecter. À la parade à de nombreuses reprises (4e, 10e, 11e...) dès le début de la rencontre, le Stéphanois permet aux siens de ne pas plier d'entrée de jeu dans ce match vintage que les siens n'ont plus perdu depuis 1976. Privées de certains éléments, partis à la CAN, les deux équipes se rendent coup pour coup, mais le destin penche comme souvent en faveur du mieux classé. Serein sur un coup franc à l'entrée de la surface, Yohan Mollo ouvre son pied et trouve le petit filet de Placide juste avant la pause. Dès le retour des vestiaires, Romain Hamouma plante le but du break pour les Stéphanois d'une jolie frappe. L'écart est fait, et les hommes de Christophe Galtier gèrent tranquillement leur match malgré les efforts des ouailles de Jean-Luc Vasseur et ce but refusé de Devaux pour un hors-jeu passif de Diego (54e). Seul bémol pour les Stéphanois dans cette soirée, la fin de série pour Stéphane Ruffier trompé, comme Enyeama en son temps, par un but contre son camp. L'adjudant préféré du 42 se consolera avec le podium.

Nice 3-1 Lorient

Buts : Jeannot (7e) pour Lorient / Bauthéac (27e), Bosetti (60e) et Carlos Eduardo (67e) pour Nice

Ils voulaient Ben Arfa, ils ont d'abord eu Jeannot. Pas sur la feuille de match, la faute à un papier qui devait être envoyé par Newcastle, mais qui n'est jamais arrivé, Hatem n'a eu besoin que de sept petites minutes pour connaître son premier frisson azuréen. En effet, en esthète qu'il est, l'ancien Lyonnais a dû apprécier le magnifique retourné de Benjamin Jeannot. Efficaces mais dominés par un bon bloc niçois, les Lorientais voient vite le vent tourner. Peu avant la demi-heure de jeu, Barthelmé fauche Carlos Eduardo dans la surface, et Bauthéac égalise sur penalty. Dos à dos à la pause, les deux équipes voient leur destin prendre un chemin différent à l'heure du jeu suite à un joli mouvement collectif niçois, conclu par Bosetti. Sept minutes plus tard, Carlos Eduardo fait le break d'une magnifique demi-volée qui laisse Lecomte impuissant. L'affaire est dans le sac, les Lorientais juste devant la zone rouge.

Guingamp 2-0 Lens

Buts : Mandanne (17e) et Beauvue (76e) pour Guingamp

Un quart d'heure brouillon et une connerie de leurs adversaires. C'est tout ce dont l'EA Guingamp a eu besoin pour se mettre dans le bon sens de la marche. À l’affût suite à une erreur de Gbamin, Christophe Mandanne plante son cinquième but de la saison d'une minasse que Riou ne peut que regarder. Une demi-heure maîtrisée plus tard, le seul représentant français en Ligue Europa rentre au vestiaire avec l'avantage, mais sans véritable certitude. Pour preuve, cette deuxième période équilibrée lors de laquelle les Lensois peinent à se procurer des occasions tandis que les Bretons, eux, arrivent à faire le break sur un penalty de Claudio « Nate Robinson » Beauvue. Avec 25 points, l'EAG prend ses distances avec la zone rouge et peut continuer à jouer la C3 à 100%.

Évian TG 1-1 Rennes

Buts : Thomasson (63e) pour Évian / Ntep (66e) pour Rennes

Quand on reste sur trois revers consécutifs en Ligue 1 comme le Stade rennais, on se contente de ce qu'il y a. En l'occurrence, après une première période très terne, Ola Toivonen se voit offrir l'occasion d'ouvrir le score sur penalty. Une occasion loupée par le Suédois, qui voit Leroy repousser sa tentative. Opportunistes, les locaux sautent sur l'occasion et ouvrent le score dix minutes plus tard grâce au jeune Thomasson. À défaut de savoir prendre les devants, les Bretons savent réagir. Et du tac au tac. Auteur de son septième but de la saison, Paul-Georges Ntep permet aux siens de revenir avant d'être remplacé par Habib Habibou dont le nom constitue le seul sourire de cette fin de match.

Lille OSC 1-0 Caen

But : Frey (20e) pour Lille

Caen ça ne veut pas, ça ne veut pas. Champions d'Europe des penaltys concédés, les Normands se pointent à Lille avec la ferme intention de se venger d'un match aller lors duquel ils s'étaient fait voler. Sauf que là encore, manque de bol : 17e minute, Yahia et Privat se télescopent de manière spectaculaire. L'un saigne abondamment, l'autre est complètement sonné, et Patrice Garande doit faire deux changements. À peine le temps pour Bazile et Saad d'entrer dans leur match que Michael Frey ouvre le score grâce à un joli service de Nolan Roux. C'est sur contre que Lille arrive à trouver la solution, car dans le jeu, les deux équipes n'arrivent pas à construire. La deuxième mi-temps est plus rythmée que la précédente, mais rien de très fou non plus malgré quelques approches des Caennais. Pour se maintenir, il faudra plus de rythme. Et aussi plus de bol.

Par Gad Messika
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Beaucoup d'erreurs défensives ou arbitrales, mais la tendance se confirme: la L1 est plutôt sexy cette année!
snocxuatrom83 Niveau : Loisir
Une vaillante equipe saint-Etienne emmenee par un grand gardien
J'ai vu la plage de Reims, je m'attendais à un match dégueulasse, et puis non. Partie très sympa au final. Reims, un vrai gruyère derrière, mais beaucoup de spontanéité et d'audace devant. A part le carnage du Parc, aucune équipe ne nous a autant mis en danger je crois. Ruffier, cette bête sérieux.

Un match sans vraie logique, parti un peu dans tout les sens, n'importe quel scénario aurait pu se dessiner. On doit être à une frappe/minute dans un premier quart d'heure fou. C'est plaisant de le gagner, ça veut dire qu'on a surement au ce petit quelque chose des équipes de haut de tableau.

Hamouma je ne connaissais pas. Une bien belle recrue.
toto_da_don Niveau : CFA
Note : 1
Putain y'a que nous pour passer de la troisième à la première puis à la quatrième place en une journée,Paris est magique ahah...
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
Une immense déception pour ce match nul des Croix de Savoie.

Même pas un ptit mot pour ce superbe but de Thomasson, premier savoyard à se révéler chez les Croix de Savoie !
Près des cimes... Niveau : CFA2
Message posté par Pierre du Bayern

superbe but de Thomasson



Ouais il paraît! Ça ressemblait à quoi?
Pas pu venir moi, trop de taf...
Message posté par toto_da_don
Putain y'a que nous pour passer de la troisième à la première puis à la quatrième place en une journée,Paris est magique ahah...


sur les 3 derniers match en L1 sur 9 points possibles le psg en gagne 1, c'est un rythme de relégable
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Rome, reine d'Italie
0 7