1. // Coupe de France – 16e de finale

Saint-Étienne a tremblé face à Meaux…

Hormis le PSG/Toulouse, il y avait huit matchs de Coupe de France programmés ce mercredi. Et comme d’habitude, ces 16es de finale de la compétition ont réservé quelques surprises, révélé des héros et mis à mal des clubs pros. Bilan.

Modififié
0 10
La saucisse de Cvitanich

Remplaçant au coup d’envoi, décisif au bout du temps additionnel pour l’égalisation niçoise, Dario Cvitanich a balancé une vieille saucisse au-dessus de la transversale de N’Dy Assembé lors de la séance de tirs au but. Comme, par la suite, son coéquipier Kolodziejczak a tiré sur le montant extérieur et le Nancéen Dampha n’a pas non plus trouvé le cadre, ça a fait deux ratés à un pour l’OGCN, qui laisse à Nancy la qualification. C’est une belle perf pour des Lorrains déjà quasiment en L2, qui n’avaient connu qu’une seule victoire lors des cinq derniers mois, face aux amateurs de Drouais au tour précédent. Paul Alo’o Efoulou a inscrit un doublé salvateur, tandis que c’est le jeune Alexy Bosetti qui avait ouvert le score pour Nice en début de rencontre.

Le pétard de Mikari

Si le temps réglementaire s’est également terminé sur le score de 2-2 entre Montpellier et Sochaux, le but de Yassine Mikari au début de la seconde période de la prolongation a permis aux siens d’éviter la loterie des tirs au but. Un fort beau but d’ailleurs, d’une grosse frappe plein axe extérieur surface, rendue possible grâce au marquage à la très cool des Montpelliérains. Les hommes de René Girard, qui ont vu Mapou Yanga-Mbiwa filer à Newcastle, ont du souci à se faire pour la deuxième partie de saison s’ils rendent de telles copies en championnat… Sur le tas de boue de la Mosson, ils avaient pourtant mené deux fois au score lors de ce match, grâce à Charbonnier et Delplagne, mais Contout, Bakambu et donc Mikari offrent au FCSM une quatrième victoire de rang en 2013, Coupe de France et Ligue 1 mêlées.

La perf de Raon-l’Étape

Actuellement positionné dans la deuxième moitié de tableau de son groupe de CFA, Raon-l’Étape se qualifie face à Istres, pensionnaire de Ligue 2, soit deux étages au-dessus. Un exploit rendu possible grâce à un but de l’attaquant Hassan Benkajjane dès le début du match. Puis il a fallu que les Vosgiens tiennent cet avantage au score face à une formation istréenne où manque déjà terriblement Nicolas de Préville, l’international U20 qui vient de s’engager avec Reims. Ce qui a été fait et bien fait, les visiteurs terminant en plus la rencontre à 10.

La frayeur de Brest

Tombeur de son voisin le SC Bastia au tour précédent, le CA Bastia n’est pas parvenu à accrocher une seconde formation de Ligue 1 ce soir. Les Corses ont pourtant ouvert la marque à l’heure de jeu par Alassane N’Diaye, mais le Stade brestois a fini par faire plier l’actuel 8e de National grâce à des buts signés Johan Martial, Charlison Benschop et Eden Ben Basat. En attendant le résultat du dernier match de ces 16es de finale entre Plabennec et Lille, la Bretagne est donc assurée de compter au moins deux représentants en 8es de finale, Brest rejoignant Lorient, tombeur de Sedan mardi, à ce stade de la compétition.

Le carton de Lens

Ouverture du score de Pierrick Valdivia en première période, deux buts signés des attaquants Jérémie Bela et Yoann Touzghar au retour des vestiaires, ça fait 3-0 pour Lens sur la pelouse du Stade bordelais. Petit carton certes, mais carton quand même en faveur des Sang et Or qui, mine de rien, restent invaincus depuis fin septembre toutes compétitions confondues.

La Gouffran de Bellion

Gouffran a quitté la Gironde ? Tant pis pour Francis Gillot, contraint de faire confiance à David Bellion en attaque. L’ancien Mancunien saisit sa chance et arrache la victoire en seconde période, alors que Benoît Trémoulinas avait égalisé quelques minutes auparavant. En début de rencontre, c’est Sébastien Ligoule qui avait ouvert la marque pour Moulins. Adieu la Coupe, le club de l’Allier peut désormais se reconcentrer sur le championnat de France amateur.

L’héroïsme de Meaux

À la ramasse en DH, rapidement réduit à 10 suite à l’expulsion logique de N’Dikpo, Meaux a pourtant failli créer l’exploit face à Saint-Étienne, qui se qualifie lors de la séance des tirs au but. Disputé dans un stade Dominique Duvauchelle de Créteil chaud-patate, le match a été la parfaite illustration du fameux adage « La magie de la Coupe » , entre des pros qui poussent sans réussite et des amateurs héroïques et chanceux aussi, un peu. Le gardien Babou Yatabaré a multiplié les exploits sur sa ligne face à une équipe stéphanoise largement remaniée, mais il n’a rien pu faire lors des tirs au but, Aubameyang se chargeant d’offrir la victoire aux siens après un raté d’un joueur de Seine-et-Marne.

La lose du Poiré-sur-Vie

Arriver jusqu’en 16es de finale, tomber contre un club amateur, tenir pendant 120 minutes et se faire sortir lors de la séance de tirs au but, c’est vraiment pas de bol pour les Vendéens du Poiré-sur-Vie, éliminés par l’AS Minguettes-Vénissieux, formation de CFA 2. Il n’y a pas eu de but lors de ce match, donc pas grand-chose à raconter… Actuel 3e de National, Le Poiré-sur-Vie va vite devoir sécher ses larmes et se reconcentrer sur le championnat, avec la possibilité de monter en Ligue 2 en fin de saison. Du côté de Vénissieux, on peut attendre le tirage au sort avec gourmandise…

Les résultats : Nice – Nancy 2-2 (2-4 tab) ; Montpellier – Sochaux 2-3 ap ; Raon-l’Etape – Istres 1-0 ; Meaux – Saint-Étienne 0-0 (3-4 tab) ; Vénissieux – Le-Poiré-sur-Vie 0-0 (4-3 tab) ; CA Bastia – Brest 1-3 ; Moulins – Bordeaux 1-2 ; Stade bordelais – Lens 0-3

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ralph Louren Niveau : DHR
des meaux de tete ce soir..
=> je sors
Les supporters Stéphannois ont ils envahi le terrain de joie ?
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Je pense que l'arbitre de Meaux - Saint-Etienne aurait pu faire preuve de psychologie... Y'a quand même 5 divisions d'écart, il aurait pu lui dire que c'était la dernière fois... Bref...

Je place mon coup de gueule du soir, Yohan Mollo est vraiment une belle tête de con* : le mec ose dire "ouais, Meaux ne m'impressionne pas, ils ne montrent rien"... Sombre merde*, les mecs sont à dix depuis la demi-heure de jeu, et sont chauffeurs, étudiants, etc... comme si ils allaient faire le jeu les mecs de Meaux...

Et je valide avec Saint-Etienne, comme quoi...
Pas besoin d'énormement d'interviews pour se rendre compte que Mollo n'est pas une lumière.
Encore des belles soirées de coupe. Les parcours de Meaux, de Vénissieux sont exceptionnels. Les mecs de Meaux ont tous des jobs et réussissent à cavaler 120 minutes contre des pros sans prendre un pion. Chapeau...
Inutile de dire que Sainté a été honteux ce soir. Certes la qualification est là mais ce n'est pas normal de se qualifier contre une DH aux TAB. Félicitations à Meaux et à ces amateurs qui demain iront travailler avec une certaine fierté et je pense beaucoup de regrets. Sainté n'aurait pas du passer ce soir.
A force d'avoir une chatte de cocu aux TAB, faudrait peut-être que les joueurs commencent à se poser des question...
C'est Deplagne, pas Delplagne (et le fils de l'entraîneur des gardiens).

Nancy a battu Dreux pas Drouais au tour d'avant.
loulou1931 Niveau : CFA2
Message posté par Piafabec
A force d'avoir une chatte de cocu aux TAB, faudrait peut-être que les joueurs commencent à se poser des question...


Avec Brandao, ils ont des certitudes.
laurentlp Niveau : CFA
Note : 2
FLASH INFO : Jean-François Copé, maire de Meaux, a demandé le recomptage des tirs au but.
LibidoPostToxico Niveau : National
Jean Francois Copé, maire de Meaux, veut recompter les tirs au buts !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le Maroc n'y arrive pas
0 10