En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 5e journée
  3. // Groupe F
  4. // Saint-Étienne/Qarabağ (1-1)

Saint-Étienne, 5 nuls à la suite

Van Wolfswinkel a marqué, mais Van Wolfsinkel a surtout loupé. Face à une équipe inoffensive, les Verts et leur avant-centre néerlandais ont montré leur supériorité sans jamais réussir à prendre l'avantage.

Modififié

ASSE - Qarabağ Agdam
(1-1)

Van Wolfswinkel (20') pour Saint-Étienne , V. Nadirov (13') pour Qarabağ Agdam.


Max Gradel est en feu. Après avoir enchaîné deux coups du sombrero, l'Ivoirien centre pour Ricky van Wolfswinkel dans le petit rectangle. Mais le Néerlandais rate son troisième but tout fait de la soirée en plaçant à côté du poteau… et c'est pas fini ! Alors que l'Inter a fait son boulot en écartant Dnipro, Sainté a gaspillé énormément d'une part, mais s'est aussi heurté à un Šehić inspiré d'autre part. Avec un cinquième match nul de suite et, plus inquiétant, ce deuxième but seulement inscrit en Ligue Europa, les Verts ne sont pas hors course, mais ils devront encore compter sur les Intéristes tout en assurant leur désormais traditionnel point en Ukraine.

Deux buts en cinq minutes


Sainté démarre pour gagner… ou au moins marquer. Brison trouve Ricky van Wolfswinkel dans le rectangle : premier gros loupé du Néerlandais avec une mauvaise tête décroisée. Les Stéphanois ne sont pas trop mal dans leur rencontre. On imagine les supporters se dire « qu'il ne manque plus qu'un but » , mais il va tomber de l'autre côté, bien sûr. Les Azéris se la jouent à la Manchester City : longue balle tapée devant vers Vugar « Agüero » Nadirov, contrôle suspect enchaîné avec une reprise sublime (15e)… La première bonne nouvelle, c'est qu'on n'aura pas droit à un 0-0. La deuxième, c'est que ça secoue encore plus le cocotier vert : Hamouma décoche, Šehić détourne et Ricky le renard tape sa seule frappe cadrée licite du match en égalisant (20e). Clin d'œil à Monsieur Statistique : on a vu autant de buts en 20 minutes que dans les 360 autres des matchs des Verts. Pas de temps à perdre pour autant, le Néerlandais prend le ballon dans les filets et court le replacer au centre du terrain. Ses potes et lui vont continuer à avoir la possession, mais les centres et dernières passes ne sont pas précis, les têtes azéries sont légion pour écarter le danger. Il reste 10 minutes, le temps pour Max Gradel d'oublier Hamouma pour servir un Van Wolfswinkel hors-jeu, pour Leroy George de tenter une frappe toute pourrie et pour M. Jakobsson d'annuler une subtile talonnade victorieuse de Van Wolfswinkel pour un hors-jeu tout à fait en-jeu.

Ricky la déveine


Les Verts sont plutôt agréables à voir jouer, ils s'installent chez leurs adversaires le temps pour Lemoine de frapper au-dessus, puis pour Théophile-Catherine de frapper lourdement, grimaçant sur la déviation in extremis de la défense de Qarabağ. Au fil du match, les Azéris se rendent compte que taper le cinquième match nul de suite de leurs hôtes n'est pas si mal, alors que les Verts jouent, eux, comme si tout devait se faire ce jeudi soir. Alors Mollo entre dans la bagarre et il fait ça super bien : centre pour Van Wolfswinkel – autant ne pas revenir sur l'aboutissement de l'action –, puis frappe de loin. Elle est cadrée et comme ça marche bien, Sall s'essaie aussi, mais Šehić est sacrément bon. Les Azéris, de plus en plus crevés, claquent des fautes dans tous les sens, l'occasion pour Mollo de travailler sa précision, mais toujours rien qui rentre. 87e minute, vous voulez encore du Ricky ? Bah en voilà : l'ex du Sporting dégage en tribune alors qu'il est aux six mètres. On aura encore droit à une belle détente du Bosnien Šehić sur un amour de coup franc de Gradel, mais rien n'y fait. Sainté n'arrive toujours pas à gagner. Et toujours pas à perdre non plus.


Par Émilien Hofman
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 36
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165