1. // France – Ligue 1 – 10e journée – Nantes/Troyes

Saint Corentin, patron de l'ESTAC

Grand artisan de la remontée de l'ESTAC en Ligue 1 lors de la saison 2014/2015, Corentin Jean fait la fierté du club et de son centre de formation. Transféré à Monaco, mais prêté dans la foulée à son club formateur, l'attaquant devra bientôt dire au revoir à sa deuxième famille, celle qui l'a vu devenir le joueur qu'il est aujourd'hui.

Le soleil peine à se lever au-dessus du centre d'entraînement de l'ESTAC qui jouxte le stade de l'Aube. Là, sous une fine brume et un froid mordant, Jean-Marc Furlan dirige sa séance d'entraînement d'une voix calme mais autoritaire. Au programme, renforcement musculaire pour les uns, petites confrontations attaque/défense pour les autres. La plupart des joueurs du groupe professionnel sont là. Claude Robin, le directeur du centre de formation du club, regarde attentivement évoluer beaucoup de joueurs qu'il a vu pousser il y a peu. « Corentin n'est pas là, il est en sélection, avec les espoirs » , explique-t-il, souriant. La réussite du petit attaquant, c'est un peu la sienne également. Il faut dire que c'est lui qui l'a repéré et qui lui a donné une chance, alors même que d'autres clubs professionnels l'avaient recalé en raison de sa taille. En France, on commence à connaître la rengaine : Valbuena, Griezmann et tant d'autres. Alors forcément, imaginer son ancien protégé en Bleu donne forcément le sourire à M. Robin. D'autant que d'après lui, rien n'aurait pu se passer différemment pour Corentin Jean.

Jeune et pas con


Refusé au centre de formation du Stade rennais dans ses jeunes années de footballeur, Corentin retrouve son club de Blois et joue sans jamais perdre de vue son but ultime. Un jour de match de coupe nationale des moins de 15 ans à Clairefontaine, Corentin l'ignore, mais M. Robin est penché de l'autre côté de la main courante, attentif. « J'étais là-bas, avec un recruteur. Un moment, mon recruteur me dit : "Viens voir, il y a un joueur en ligue du Centre." Et voilà, je l'ai vu, j'ai tout de suite compris » , se souvient le directeur du centre de formation de l'ESTAC, qui s'empresse de faire venir le petit attaquant dans l'Aube. En 2010, Corentin Jean débarque donc dans le centre tout récent, inauguré en 2002. Ici, on se targue aujourd'hui d'avoir fait naître des joueurs de talent : Blaise Matuidi, bien évidemment, mais aussi Djibril Sidibé, le joueur du LOSC, ou Damien Perquis, qui évolue aujourd'hui au Canada, avec Toronto. Mais personne ne se leurre, et surtout pas M. Robin : « Une faible partie des garçons qui entrent ici termineront professionnels. »

Seulement voilà, Corentin a tendance à se faire remarquer. En bien. « C'était un garçon exemplaire. Je n'avais jamais rien à lui reprocher. Non vraiment... c'était un garçon... S'il n'y en avait que des comme lui, ce serait top (rires) » , se souvient monsieur le directeur, admiratif du sérieux et de la maturité du jeune attaquant. Sérieux pendant les cours au sein du lycée privé du centre comme sur les terrains, Corentin ne laisse personne indifférent. « Dans le comportement, le travail, tout. C'était un très gros travailleur, assidu, qui plus est » , ajoute M. Robin, qui semble ne pas avoir assez d'adjectifs pour décrire son ancien protégé. C'est à se demander si Corentin Jean a déjà fait une bêtise ! Malicieux, Claude Robin rassure. « Une anecdote, oh oui, j'en ai une belle ! Ici, au centre, tous les garçons qui oublient de se lever un jour, ils viennent courir avec moi le lendemain matin à 6h30. Voilà, ça marque le coup. C'est bien rentré dans les mœurs et croyez-moi, les jeunes se lèvent maintenant (rires) » , raconte-t-il, fier de sa trouvaille. « Quand Corentin était en professionnel, l'année où il passait son bac, il était encore au centre, il avait sa chambre ici. Un matin, personne ne se lève. Je prends tout le monde à part et je dis : "Vous vous rendez compte, Corentin, il bosse avec les professionnels, et lui, il n'a jamais de panne de réveil ! Il se réveille tous les matins !" Et deux jours plus tard, que se passe-t-il ? Corentin ne se lève pas... Le lendemain, je suis allé le chercher, et on est allés courir ensemble. Mais là encore, il n'a pas bronché » , conclut le directeur en quittant le complexe du stade de l'Aube.

Saveur et sauveur


De retour au centre, M. Robin trouve la personne la mieux placée pour appuyer ses propos. Farès Bouzid, ancien entraîneur de Corentin au centre, lance sa séance et prend quelques minutes pour étayer les propos du directeur. « C'est vrai qu'ici, on aime bien le donner en exemple aux jeunes du centre. Il y en a eu d'autres aussi, hein. Mais lui, c'est un garçon qui n'a jamais triché dans son parcours de formation. Il n'y a jamais eu une séance après laquelle on se soit dit : "Tiens, aujourd'hui, Corentin n'a pas été bon" » , raconte Farès. « Bien sûr, parfois il ratait des trucs, comme tout le monde, mais il était toujours investi à 100%. Même quand il faisait des erreurs, qu'il avait du déchet dans son jeu, il rattrapait ça par un état d'esprit irréprochable. » Combatif, sérieux, appliqué, tous les éléments étaient réunis pour que le petit attaquant fasse son trou. D'autant plus qu'il possédait déjà de grosses qualités. « Il avait de grosses qualités de vitesse et d'explosivité sur ses premiers appuis et ses enchaînements. Ce sont des choses qu'il a su faire fructifier. Surtout qu'aujourd'hui, la vitesse compte beaucoup au haut niveau » , détaille l'entraîneur, vite rejoint sur ce point par monsieur le directeur. « Sur le terrain, c'est un garçon très généreux, avec une grosse vivacité. Il est très spontané. Il fait mal, très mal, aux grands gabarits. Il ne s'arrête jamais et sait très bien se déplacer dans les espaces. Il use beaucoup ses adversaires. Il me fait un peu penser à Mario Götze, par exemple. Mais vraiment, c'est un joueur chiant pour ses adversaires. »

Jamais l'ascension fulgurante de Corentin Jean ne semble avoir été interrompue. Grâce à une détermination à toute épreuve et à un sérieux rare chez les jeunes garçons de son âge, le natif de Blois n'a eu aucun mal à aller frapper à la porte du groupe professionnel. « À l'époque, quand il s'entraînait avec les U16 alors qu'il avait le niveau pour aller chez les U17, il ne bronchait pas, et il se donnait à fond. Pareil plus tard, quand il jouait en U19 alors qu'il était censé jouer avec les U17, quand il fallait aller donner un coup de main aux U17, il ne disait rien et il y allait à fond. Peu importe le groupe d'entraînement et peu importe le niveau d'entraînement, il était toujours à fond  » , raconte son entraîneur entre deux exercices imposés à la nouvelle génération. S'entraînant avec les professionnels à seulement 17 ans, Corentin confirme. « Quand un jeune a la chance de s'entraîner avec les professionnels, s'il a des qualités, il se bonifie automatiquement. C'est ce qui s'est passé avec Corentin. Comme c'est un garçon irréprochable, il n'a eu aucun mal à se faire son petit trou » , abonde M. Robin.

S'il ne multiplie pas les poissons, comme le Saint portant son prénom, Corentin a tout de même des allures de sauveur. Pour le directeur du centre de formation, pas de doute, son transfert à Monaco a permis à l'ESTAC de se refaire une santé : « De toute façon, ce qu'il faut bien dire, si je peux me permettre, c'est qu'un joueur du centre a sauvé notre club en fin de saison. C'est ce qu'il faudra retenir, parce que nos dirigeants peuvent avoir tendance à l'oublier. C'est vrai, Corentin a sauvé le club ! Si on ne le vend pas, on ne repart pas. J'ai un petit peu de regrets de le voir partir, oui... Et puis, on aurait peut-être pu le vendre un peu plus cher, quand je vois ce qui a été donné pour Martial, qui est de la même génération (rires). » L'ESTAC a encore une petite saison devant elle pour profiter de sa pépite avant qu'elle ne s'en aille définitivement rejoindre le Rocher. Un temps suffisant pour lui permettre d'empêcher la relégation ? À coup sûr, pour ses ardents défenseurs du centre de formation.

Par Gabriel Cnudde, à Troyes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Bel article sur bon joueur qui a vraiment une très grosse marge de progression
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 32 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 30 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10
samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13