1. //
  2. // Quarts de finale
  3. // Dortmund/Hoffenheim

Sahin, l'indispensable de Dortmund

Même si Klopp peut enfin compter sur un milieu de terrain - presque - au grand complet, il lui manque encore Nuri Şahin. L'absence de son véritable maître à jouer est d'autant plus problématique que le BVB est quasiment dans l'obligation de remporter la DFB-Pokal pour voir l'Europe.

9 14
Après des mois de galère, Nuri Şahin est pour la première fois titulaire de la saison le 31 janvier pour le début de l'Hinrunde face au Bayer Leverkusen. Alors au fond du trou, Dortmund tient un bon nul 0-0. Si Augsburg renvoie ensuite le BVB à ses démons, la suite est beaucoup plus réjouissante, le club remontant tranquillement au classement en enchaînant les victoires. Tout est quasiment pardonné lorsque le tarif standard (3-0) est infligé aux Knappen de Schalke. Mais si Dortmund remporte le Revierderby, il perd peut-être bien plus ce jour-là. En effet, à la 87e minute, juste après la dernière réalisation de Reus, Şahin cède sa place à Sebastian Kehl.

Depuis, le premier prodige de l'ère Klopp n'a plus jamais refoulé la pelouse, le BVB a balbutié son football, et les résultats ont été à l'avenant. Une qualification dans la douleur face au Dynamo Dresden, deux nuls vierges et sans saveur contre Hambourg et Cologne, la faillite de Turin, un sursaut d'orgueil contre Hanovre, une leçon d'efficacité bavaroise. Toutes compétitions confondues, cela fait donc deux victoires (contre un club de 3. Liga et un candidat à la descente), deux nuls (pas mieux), deux défaites (des mastodontes, certes), et zéro but inscrit à domicile. Avec Nuri titulaire, le BVB a empoché la bagatelle de 2,16 points par match, contre 0,95 sans. Des chiffres à prendre avec des pincettes, l'échantillon sahinien ne portant que sur six rencontres, mais qui illustrent bien son importance, surtout comparé à la saison dernière, où il a disputé l'intégralité des matchs. Au-delà des chiffres bruts, c'est la manière qui a pêché.

No Nuri No Party


La contribution de Şahin est invisible sur la feuille de match (un seul but, aucune passe décisive). Pourtant, le Turc est peut-être le joueur le plus important, celui qui dicte le tempo et conserve le ballon, pour le passer court à Reus, Kagawa, Mkhitaryan, quiconque se trouvant derrière l'attaquant, ou long, d'une superbe ouverture. Aucun autre milieu du Borussia ne distribue aussi bien que lui. Sans Nuri, Klopp alterne entre Kehl et Bender aux côtés de Gündoğan. Deux joueurs évidemment plus physiques, infiniment moins techniques, qui ont trop souvent tendance à balancer de longs ballons devant. Soit tout l'inverse du plan de jeu habituel. Ainsi, l'une des seules fois où Dortmund a été dangereux samedi face au Bayern, c'est lorsque Bender a réalisé un contrôle orienté pour se mettre dans le sens du jeu, brisant ainsi la ligne adverse, avant de transmettre simplement devant lui. Du Nuri Şahin dans le texte qu'est incapable de reproduire avec régularité l'Allemand.

Pourtant, Nuri s'était déjà perdu au Real lors du dernier sacre en Bundesliga du BVB, remplacé par un joueur qu'il considère comme son petit frère : İlkay Gündoğan. Et lors de la finale de la Ligue des champions 2013, c'est bien l'hériter qui tient les siens à bout de bras, inscrivant même un penalty, alors que Nuri, revenu la queue entre les jambes en prêt, n'entre que dans les arrêts de jeu d'un match que vient de plier Arjen Robben. À l'époque, la combinaison Bender-Gündoğan est parfaite. Sauf qu'ils ont eux aussi été depuis plombés par les blessures, et ne courent plus autant qu'avant. S'il n'a jamais été demandé à Sven de faire des passes, İlkay n'a clairement plus le tranchant d'avant. Il a besoin d'aide, surtout en Bundesliga, où les équipes ont tendance à se regrouper pour défendre.

Şahin affamé


Depuis le retour en janvier 2013 du fils prodigue, l'association Şahin-Gündoğan est tout simplement la plus efficace sur le plan comptable, juste devant Şahin-Bender et Şahin-Kehl. Parce que contrairement aux autres, Nuri a réussi à devenir un joueur bi-dimensionnel. Évidemment essentiel en attaque, ce qui lui a notamment valu d'être élu joueur de la saison en Bundesliga 2010-2011 après un exercice à six buts et huit assists, et un transfert au Real dans la foulée. Moins directement impliqué cette saison, il permet pourtant à Dortmund d'inscrire 2,16 buts par match lorsqu'il est sur le pré, contre un tout petit pion lorsqu'il est en tribunes. Seul Marco Reus a un effet similaire aussi drastique sur l'efficacité offensive des Schwarzgelben.

De plus, Nuri s'est aussi mué au fil des années en récupérateur fiable, systématiquement au bon endroit au bon moment, taclant toujours à la perfection, presque enfin correct de la tête. Une sorte de Xabi Alonso, clef de voûte de son équipe. Malheureusement pour le BVB, un mois après Schalke, Şahin n'est toujours pas sur pied. Au grand désespoir de Klopp : « Nuri continue son traitement. Donner une date de retour ne changera rien. Je ne sais pas combien de temps il faudra attendre avant qu'il soit de nouveau en pleine forme » . En attendant, Dortmund devra se défaire d'Hoffenheim sans lui, et prier pour qu'il revienne vite. L'Europe est en jeu.

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Note : 1
Quelle tristesse Gundogan cette année... J'espère qu'avec une vraie préparation il retrouvera son niveau l'année prochaine !

Sinon, chouette match ce soir, Hoffe c'est mes chouchous, avec des supers joueurs, les Firmino, Volland, Rudy etc... et ça envoie du jeu ! Entre le 3-4-3 FMesque, et Firmino qui joue en 9 en sélection et milieu de terrain la semaine dernière hahaha !

pascounet Niveau : DHR
Je n'ai jamais aimé les argumentaires du style " ya 2.16 buts quand il est la"
sur des performance collectives, avec des adversaires/tactiques/points forts differents.
on va dans l'extreme stat qui ne devient plus pertinente, si elle n'est pas prise avec plus de variables amplement plus représentatives.
Hyper réducteur sur le talent de Bender et Kehl. D'accord, ils sont une classe en dessous de Sahin ou Gundogan (et encore Kehl est en fin de carrière mais ça a été un sacré joueur, et encore plus quand Dortmund était dans la merde...) mais ils sont loin d'être de vulgaire 6 qui ne font qu'allonger devant.
Encore une fois, Bender est constament blessé et peine à revenir à son meilleur niveau mais il a été très important pour les deux derniers titres en étant plus qu'un simple remplaçant.
Pour Kehl, c'est surtout qu'il est en fin de carrière, qu'il est physiquement un peu court mais il a encore fait quelques matchs intéressants cette saison, comme l'année dernière.

Pour ce qui est de l'abus des longs ballons, le problème se trouve surtout du côté de la défense à mon avis.
Note : 1
Nan Gundogan par rapport a sa longue absence , il se débrouille plutot bien , au point que certains clubs médiatique s'intéresse a nouveau a lui .

La question existentielle est de savoir si un jour le BVB ne comptera aucun blessé de longue absence , ou blessé tout court dans une saison ??

Bender est milieu défensif un 6 , donc aucune comparaison avec Sahin qui lui est 8 , et censé etre distributeur avec Kagawa , ou le désastreux Mkhitaryan qui lui limite sert a rien , hormis accélérer la calvitie des supporters de Dortmund !

De toute façon Klopp a jamais trouver d'alchimie cette saison du milieu a l'attaque , dans ces 2 lignes chaque joueurs titulaires ont étaient des flop , y compris les recrues !!
Mkhitaryan, c'est clair qu'il a du mal à confirmer sa première saison où il avait vraiment été excellent (J'étais pas loin de penser que c'était le plus beau joueur que j'avais vu), une justesse technique et tactique, un sacré joueur.
Cette saison, j'ai l'impression qu'il n'a jamais réussi à se mettre en confiance pour réussir à se mettre au niveau qu'on attendait. J'ai l'impression aussi que la demi-finale de l'année dernière contre le Real Madrid lui a fait beaucoup de mal. Cette rencontre pendant laquelle, alors qu'il fait quasiment le match parfait, il rate deux occasions très nettes qui aurait du qualifier le BVB.
L'autre truc que je n'ai pas compris aussi, c'est le prêt de Hoffman qui restait sur deux bonnes saisons en joker et qui semblait passer le palier pour devenir un joueur important.
Mauvaise gestion d'effectif de Klopp cette année avec l'autre truc vraiment énervant, son acharnement à aligner Immobile coûte que coûte alors qu'il avait du mal à s'intégrer.

Après, vu la tronche de la saison, j'ai envie de dire qu'il faut rapidement oublier ça et préparer l'année prochaine, repartir sur de bonnes bases.
D'accord pour Hoffman , bien plus que pour Bittencourt d'ailleurs , mais la maintenant avec Kampl ca parait sur-bouché !
Je suis en train de regarder le match , et une fois de plus l'animation offensive peine , et si meme la défense se chie dessus ( Subotic ) ca devient assez compliqué !
D'ailleurs a la place de Micky qui était très bon au Shaktar certes , j'aurais acheter Firmino qui lui est un joueur aguérit de Bundesliga .

Pour ton dernier paragraphe , c'est aussi ce que je pense depuis plusieurs semaines !
A voir ce que nous réserve Watzke en achat , surtout que Hummels peut rapporter beaucoup si il est vendu a United !
( rumeur )
Mouais Firmino, je le trouve sans plus. Je préfère de loin Mkhitaryan en fait. Déjà, il est beaucoup plus complet (en meneur de jeu, en relayeur ou sur un côté, je crois même qu'il a débuté en pointe au Shaktar). Franchement, la vente de Götze et tu récupères Miki et il te reste une petite quinzaine de millions d'euros, c'est un super coup. Kampl, c'est pareil, je ne le trouve pas terrible.
Je préfère Hofmann là aussi.

Hummels, ce serait un gros coup au moral s'il partait. Même si avec Sokratis, Subotic et Ginter, il n'y aura pas de problème pour le remplacer sur le terrain, dans le vestiaire, ce sera une autre histoire.
J'oublie Marian Sarr qui avait été très très intéressant pour un gosse de 18 ans.

Bon, sinon, sur le match, la deuxième mi-temps du BVB est très accompli, Hoffenheim ne voit pas le jour. Dommage que Dortmund n'arrive pas à faire le break. Mkhitaryan est très bon d'ailleurs.
Et Bim, Kehl qui marque un super but pas évident techniquement. Comme pour faire mentir l'article.
KEHL en dessous??

auf gehhhts dooortmund :-)
SoFoot, vous pouvez sortir un article sur Weidenfeller nous disant qu'il est crâmé svp? J'aimerais qu'il revienne à son niveau.
Noël Mammaire Niveau : Loisir
Ouais, c'est ça. On l'a bien vu en CL.
Baratin, baratin.
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Message posté par Noël Mammaire
Ouais, c'est ça. On l'a bien vu en CL.
Baratin, baratin.


Tu parles de Sahin ou de Dortmund en général ? Car c'est surtout leur saison en Bundesliga qui est critiquable ! En LDC, ils ont fait une belle phase de poules, malgré tous leurs blessés, et un 8e aller honorable à Turin, avant de s'incliner logiquement au retour contre une Juve supérieure. Mais à part ce 8e retour, le Borussia n'a pas fait une campagne européenne honteuse non plus. Par contre en championnat, c'est beaucoup plus décevant, même avec toutes les (bonnes) excuses que l'on connait...
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Sinon j'aime beaucoup Sahin mais pour moi, le vrai maître à jouer de Dortmund - quand il est épargné par les blessures - c'est Gundogan. Quel joueur magnifique ! Quand il évolue à son meilleur niveau, je dirais même que c'est l'un des meilleurs au monde à son poste, avec une intelligence de jeu et une qualité de passe remarquables !
andreas mollard Niveau : CFA2
Message posté par féliré
Mkhitaryan, c'est clair qu'il a du mal à confirmer sa première saison où il avait vraiment été excellent (J'étais pas loin de penser que c'était le plus beau joueur que j'avais vu), une justesse technique et tactique, un sacré joueur.
Cette saison, j'ai l'impression qu'il n'a jamais réussi à se mettre en confiance pour réussir à se mettre au niveau qu'on attendait. J'ai l'impression aussi que la demi-finale de l'année dernière contre le Real Madrid lui a fait beaucoup de mal. Cette rencontre pendant laquelle, alors qu'il fait quasiment le match parfait, il rate deux occasions très nettes qui aurait du qualifier le BVB.


Je ne serai pas surpris si il partait en fin de saison.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
9 14