1. // Journée mondiale de l'asthme

Saha : « Je m'en sors pas trop mal »

Le 4 mai, c'est bien évidemment la date de l'anniversaire de Cesc Fàbregas et Rocco Siffredi, mais pas seulement. Le 4 mai, c'est aussi et surtout la journée mondiale de l'asthme. A cette occasion, on a demandé à Louis Saha, joueur international français et asthmatique de son état, de parler un peu de cette maladie. Un entretien à couper le souffle ? A voir.

Modififié
1 7
A quel âge votre asthme s'est-il déclaré ?


Assez jeune, vers 12/13 ans. Ça correspond au moment où j'ai commencé à avoir une activité sportive un peu soutenue. J'ai connu une première crise durant un match et à partir de là j'ai commencé à suivre un traitement. A l'époque, je jouais encore pour le FC Soisy en région parisienne. Je suis arrivé à Clairefontaine l'année suivante et les médecins du centre on pris le relais.

Est-ce qu'à un moment vous avez pensé que cette maladie allait vous handicaper pour la suite de votre carrière ?


C'est clair que ce n'est pas un avantage. Je me suis rendu compte que j'avais plus de difficultés que les autres lorsqu'il fallait faire des footings ou des efforts prolongés, mes crises se déclaraient toujours à ce moment-là. Je pense que ce n'est pas possible d'arriver à jouer haut niveau avec cet handicap sans prendre de médicaments et sans être bien suivi.

Justement en parlant de médicaments, quel traitement suivez vous ? Y a t-il eu des évolutions ?


Au début le traitement était chiant à prendre, aujourd'hui c'est beaucoup mieux. Moi j'utilise le même disque depuis 10 ans, j'en change plus, je gère comme ça. Le disque, c'est un petit objet que j'insère dans mon inhalateur et qui contient de la ventoline ainsi qu'un anti-inflammatoire. J'utilise mon inhalateur avant chaque effort physique, que ça soit un entraînement ou un match.

Il y a des crises qui vous ont marqué ?


Moi dans mon cas, ça n'a jamais été des crises très violentes. Je ressens parfois comme une sensation d'étouffement très désagréable. Mais bon ça se gère. En faite, une grosse part de la maladie est due au stress, il faut apprendre à le maîtriser.

En parallèle de votre traitement médical, avez vous recours à de la médecine douce, comme le yoga par exemple ?


Oui j'ai entendu parler de ces techniques mais comme je pratique déjà le sport au haut niveau et que je suis suivi par des médecins compétents, je me contente de m'en tenir à mon traitement de base.

Connaissez vous d'autres joueurs asthmatiques ? Peut être Patrick Vieira, avec son maillot « taché » au niveau de la poitrine?


Non pas Vieira. Cette tache sur son maillot, c'est du Vicks, un produit utilisé pour faciliter la respiration. Mais ce n'est d'ailleurs pas très conseillé pour les asthmatiques. Franchement, je ne connais pas de joueur asthmatique qui joue au même niveau que moi. Pour un sportif de haut niveau, ma maladie est quand même bien développée mais je m'en sors pas trop mal.

Dernière question, toujours dans le médical : comment va votre cheville ?


J'ai été opéré il y a un mois et tout s'est bien passé. J'espère revenir assez vite et pouvoir faire la préparation d'avant-saison avec Everton.


Propos recueillis par Thomas Lecomte

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il me semble qu'au tennis, il y a aussi Djokovic qui est asthmatique.
"les médecins du centre on pris le relais"...Intéressant...
Scholes est asthmatique aussi jcrois
Gignac aussi est asthmatique je crois. Enfin, on dirait...
LOL bien joué Wagneau Hahaha...

Sinon c'est dingue de pouvoir jouer avec cette maladie, je sais pas trop comment ça se manifeste, mais j'ai quelques souvenir d'amis au lycée qui pendant des séances de sport étaient incapable de faire un effort de + de 3 mn sans être en crise ... En tout cas, entre les blessures physique et cette maladie, on peut pas dire qu'il soit gâté Saha!!
"En tout cas, entre les blessures physique et cette maladie, on peut pas dire qu'il soit gâté Saha !!"

>> C'est clair. Et c'est vraiment dommage parce-que sans ça il serait sans doute l'un des meilleurs attaquants au monde.
La majorité des coureurs cyclistes sont apparement asmathiques...en tout cas d'après leur médecins qui signent les ordonnances pour des produits augmentant la capacité pulmonaire ...

Etonnant que si peu de footeux le soit.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Schalke zéro regret
1 7